background preloader

Les étages du cerveau pour améliorer la gestion des comportements en classe

Les étages du cerveau pour améliorer la gestion des comportements en classe
Daniel Siegel est un neuroscientifique spécialisé dans le cerveau des enfants. Il a conçu le modèle des étages du cerveau pour expliquer comment fonctionne le cerveau des enfants et permettre aux adultes de mieux les comprendre et les accompagner. Ce modèle peut être utile pour gérer les comportements des élèves en classe. Ce modèle utilise une métaphore : le cerveau est comme une maison à 3 étages. Le premier étage est la cave qui correspond au cerveau des réflexes ou cerveau dit reptilien (qui contrôle par exemple la pression artérielle, les battements du coeur ou encore la respiration). C’est cette partie du cerveau qui s’active quand on touche quelque chose de brûlant et qui nous commande le retrait de la main de la plaque chauffante. Le deuxième étage est celui du rez de chaussée dans lequel est logé l’amygdale, centre des émotions. Ce modèle permet de comprendre certaines réactions qui semblent irrationnelles (et à juste titre) des élèves. étages du cerveau Related In "Neurosciences"

http://apprendre-reviser-memoriser.fr/etages-du-cerveau-gestion-classe/

Related:  LES NEUROSCIENCES EN EBULLITIONNeuroeducation et rechercheApprendre efficacementLes neurosciences ... des bases !

Quand la musique active la chimie du cerveau En ce 21 juin, jour de la Fête de la musique, je vous propose un billet un peu spécial, sous la forme d’une courte interview vidéo avec le neurologue Pierre Lemarquis, dont un des thèmes préférés est, précisément, l’action de la musique sur le cerveau et notamment la manière dont elle active la production d’un certain nombre de molécules chimiques, de neurotransmetteurs (dopamine, endorphines, adrénaline…). Ce qui explique par exemple pourquoi certains airs vous donnent des frissons. La plupart de ces substances sont associées à des effets bénéfiques mais il faut toutefois préciser que dans le cerveau, la musique ne joue pas forcément la mélodie du bonheur (pour rappel, ma dernière chronique sur la science improbable s’intitule « La musique country incite-t-elle au suicide ? »). Cette vidéo est offerte aux lecteurs du monde.fr et de « Passeur de sciences » par le site Thinkovery, dont je suis le conseiller éditorial.

Le tableau SVA : un outil d'apprentissage centré sur les élèves Le tableau SVA est un outil d’apprentissage centré sur les élèves. Établir un tableau SVA est simple mais peut aider les élèves à comprendre et mémoriser. Un tableau SVA se divise en 3 colonnes : 15 stratégies pour aider les enfants à faire leurs devoirs Pour rappel : les devoirs écrits sont interdits en élémentaire en France …………………………………………………………………………..Source : Avec lui c’est compliqué ! : vivre avec un enfant précoce, l’aider à grandir et réussir de Cécile Stanilewicz et Gabrielle Sebire (éditions Eyrolles). Disponible en médiathèque, en librairie ou sur internet.

Cogni-sciences L’activité du groupe Cognisciences porte sur l’étude des processus du développement, d’acquisition et d’apprentissage du nourrisson à l’enfant. Notre approche s’appuie sur les neurosciences et la clinique du normal au pathologique (langage oral, motricité fine et globale, langage écrit, attention, calcul) Les différents travaux menés portent sur :

Psychologie : 13 astuces pour booster son cerveau... et celui de son équipe Sachez utiliser les neurosciences pour manager. Nul responsable hiérarchique ne peut désormais ignorer le rôle majeur du circuit de la récompense pour motiver un groupe, ni l'importance de l'activité physique pour améliorer la cognition. Et encore moins l'une des découvertes phares de la discipline : le cerveau social, base de l'altruisme et de la coopération. Comment accompagner l’apprentissage des élèves? Le premier Edubref sur les programmes scolaires est paru en mars 2018, ouvrant ainsi la voie de cette nouvelle série réalisée par le service Veille & Analyses de l’IFE-ENS de Lyon. L’objectif : proposer en 4 pages une lecture très condensée des apports des recherches sur des questions éducatives, alors que nos Dossiers de veille dépassent souvent la trentaine de pages. C’est sur la question des dispositifs d’accompagnement des élèves que se penche ce deuxième Edubref : soutien, remédiation, aide personnalisée, accompagnement d’élèves en difficulté, devoirs faits… Il s’intéresse en particulier aux différents types de dispositifs qui existent depuis les années 1970 pour mieux faire réussir les élèves et leurs liens avec l’apprentissage qui se déroule en classe. Les problématiques soulevées à l’occasion de la mise en place de ces dispositifs sont également abordées et mises en perspective.

7 conseils pour maintenir la concentration des enfants En matière de concentration, travail, activités physiques et repos doivent s’équilibrer. Voici quelques conseils et idées à appliquer pour maintenir la concentration des enfants pendant des exercices (d’écriture notamment). 1.Avant (et pendant les exercices si besoin), effectuer avec l’enfant quelques respirations profondes pour évacuer les tensions (corporelles et émotionnelles). Neurosciences et pratiques pédagogiques diversifiées élèves TSA Ce document a été réalisé à l’initiative d’un groupe de travail issu du groupe départemental Handiscol, consacré aux troubles sévères du langage. Sa conception et sa mise au point ont été confiées à un enseignant spécialisé, M. Matillat, qui a travaillé avec une conseillère pédagogique spécialisée, Mme Gardie ; tous deux ont bénéficié de l’appui de Mme Gonzalez, médecin neurologue au centre L’Escale (Hôpitaux Lyon Sud).

Les dernières découverts en neuroéducation Steeve Masson, chercheur canadien en neuroéducation, propose de répondre dans la vidéo ci-dessous à la question : en quoi mieux connaître le cerveau peut-il nous aider à mieux enseigner ? Cette vidéo dure 1 heure et 15 minutes et je vous en résume les grandes lignes dans plusieurs articles : Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (1/5) – Les dernières découvertes en neuroéducation Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner (2/5) – Utiliser la neuroplasticité pour enseigner efficacement 2017 Entretien avec John Sweller, suite. Ci-dessous le billet 8. 8 / Peut-on enseigner la collaboration ?

Multitasking au travail (et ailleurs) #3 : le partage de l'attention Nous vous proposons aujourd’hui de conclure notre mini-série consacrée au « multitâche » ! Comme vous en avez peut-être fait l’expérience la semaine dernière (sinon, vous pouvez faire l’expérience ici), lorsque notre attention est divisée entre plusieurs tâches ou informations, notre temps de réaction augmente et nous perdons en efficacité. Mais les chercheurs de l’Institut de Neurosciences de l’Université de New-York vont plus loin : d’après leur étude, le simple fait de savoir qu’on va devoir choisir entre deux stimuli (deux tâches) suffit à diminuer nos performances.

Apprendre à ses ados à se concentrer Nous verrons hélas que ni le cerveau de nos adolescents, ni celui des adultes n’est multitâche. Rester attentifs, concentrés reste un processus exigeant. L’attention et la concentration qui restent les clés de voûtes de l’apprentissage et de la mémorisation… Quelles sont les règles fondamentales pour améliorer la concentration des ados? Neurosciences et apprentissage Interview Pierre Marie Lledo : Neurosciences et apprentissage Pierre Marie Lledo est Directeur de recherche au C.N.R.S, Chef d’unité « Perception et Mémoire » à l’Institut Pasteur, Directeur du laboratoire « Gènes, Synapses et Cognition » du C.N.R.S et Directeur d’Enseignement à l’Institut Pasteur. Sur le même thème

Comprendre le fonctionnement du cerveau avec la main (modèle de Daniel Siegel) Daniel Siegel est professeur de psychiatrie à l’UCLA School of Medicine et Directeur de Institut Mindsight. On lui doit cette modélisation de notre cerveau par la main, véritable schéma dynamique, qui vous aidera à comprendre certains comportements (comme ceux liés à la colère) et la manière de les réguler. C’est Nadine Gaudin de l’association Discipline Positive France qui nous détaille brillamment ce modèle du cerveau dans la main : L’avant-bras représente la colonne vertébrale. Le pouce contre la paume de la main est le tronc cérébral , la partie limbique des émotions.

Related: