background preloader

=======INDEPENDANCE DE LA KABYLIE=======

=======INDEPENDANCE DE LA KABYLIE=======
GHARDAIA (SIWEL) — Les Châambas ont détruit des palmeraies et des champs et se sont même attaqué au bétail des mozabites, ils ont mis le feu aux tracteurs des agriculteurs dans une impunité totale. Les gendarmes qui ont été interpellés par les mozabites ont encore refusé d’intervenir, laissant les mozabites seuls face à la furie des châambas. Plusieurs familles ont dû fuir pour ne pas subir le même sort que leurs biens, et ce, avec la présence de plus de 12 000 membres de services de sécurité dont on ne voit pas l’utilité à Ghardaïa, hormis assurer l’impunité et la liberté d’action pour les châambas et empêcher que les mozabites ne s’organisent pour assurer eux-mêmes leur sécurité. « Ce qui se passe à Ghardaïa n’est pas un fait divers, mais un ethnocide contre la minorité mozabite en Algérie» dénonçait déja le Dr. Kamel Dine Fekhar en novembre 2013, dès le début de cette guerre qui ne dit pas son nom (PH/DR)

http://wwwautonomie.blogspot.com/

Related:  AMAZIGHKABYLIE

Des émissaires à la recherche de relais du régime à Ghardaïa Annoncé par le ministre de l’Intérieur, Tayeb Belaïz, ce «plan ficelé» s’avère, en attendant de connaître ses détails, un simple replâtrage. Une solution sans lendemain, comme celles proposées depuis le début de ce conflit, il y a plus de huit mois. Selon des représentants de la société civile mozabite, le régime prépare une nouvelle kermesse qui consiste à réunir de pseudo-notables, qui procéderont à la signature, devant les caméras de la télévision, d’un pacte de «paix» sans aucune valeur. En effet, une délégation du gouvernement, composée du secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Adli Mohamed, du chef d’état-major de la gendarmerie, Menad Mohamed, et d’un représentant de la DGSN, est depuis quelques jours à Ghardaïa pour tenter de choisir des interlocuteurs à présenter à la prochaine rencontre. Une crise qui a fait déjà 11 morts et des dégâts matériels importants, notamment du côté mozabite.

Les deux mozabites, Sekoutti Djaber et Ahmani Youcef acquittées pour les chefs d'inculpation de : « association de malfaiteurs et incitation à attroupement ». Cependant Ahmani Youcef qui a reconnu l'attroupement armé a été condamné à 4 mois de prison avec sursis ; et ce , après une détention effective de 14 mois. Le collectif d’avocats de défense des deux citoyens mozabites était constitué des maîtres : Rahmouni Fatiha, Chalabi Rafik Bamoune Mohamed, Dadi Oubéka Mounir , Ahmine Noureddine, Dabouz Salah , Hadj mesaoud fakhar mohamed et kharazi slimane. Rappelons que les mozabites font régulièrement, depuis 2 ans maintenant, l’objet de véritables raids assassins de la part de la communauté arabe Chaamba. Celle-ci est épaulée et soutenue par les services de police et de gendarmerie algérienne mais ce sont les citoyens mozabites, obligés d’assurer eux-mêmes leur sécurité qui sont poursuivis pour « attroupement armés ».

Les blessés du printemps noir 2001 organisent une marche à Tizi- Wezzu Ces citoyens laissés-pour-compte demandent une reconnaissance immédiate des blessés non encore reconnus, la valorisation des pensions et une prise en charge urgente des cas graves. La marche de lundi, suivie d’un sit-in devant le siège de la préfecture se veut aussi une action pour demander encore une fois, le jugement des commanditaires des victimes des événements du printemps noir en Kabylie. Laissés sans aucune prise en charge effective depuis des années, les blessés des événements sanglants qui ont endeuillés la Kabylie en 2001 ont décidé de crier leur ras-le-bol. Leur situation est dramatique devant l’insensibilité des décideurs à leur venir en aide. Face au mutisme permanent du pouvoir, ces citoyens veulent se mobiliser et sortir dans la rue afin de revendiquer leurs droits, en appelant à une marche dans la ville de Tiz-Wezzu.

L’Europe n’est plus qu’un laquais des pays du Golfe Il y a peu à dire concernant l’image atroce que je vous soumets ici. On ne peut plus rien pour ces malheureuses atrocement mutilées par la religion d’amour et de paix. Combien faudra-t-il encore de victimes abandonnées en pâture à la barbarie ? Combien de temps faudra-t-il encore laisser les petits larbins du monde musulman aux commandes de l’Occident ? Algérie FocusVidéo. Un rappeur algérien dénonce : "des voleurs avec leur argent en Suisse et des dirigeants au-dessus de la justice" Le rappeur Algérien Anes Tina a encore frappé. Son nouveau Tube diffusé sur YouTube fait rage et suscite le buzz. Des paroles incendiaires et une musique enragée enveloppée dans un profond cri de colère. Un cri qui vise à ébranler l’ensemble des dirigeants algériens accusés par le rappeur de corruption, répression, manipulation et mauvaise gestion. Anes Tina, un jeune rappeur âgé de 26 ans et originaire d’Alger, a donc réalisé un titre incisif qui dénonce la situation que traversent les Algériens.

Les rebelles autonomistes de l'Est rejettent le nouveau gouvernement libyen Le Premier ministre libyen désigné Ahmed Miitig, le 21 mai 2014 à Tripoli.© AFP Les gardes des installations pétrolières de l'Est libyen, partisans de l'autonomie, ont affirmé, lundi, qu'ils rejetaient le nouveau gouvernement formé par le Premier ministre, Ahmed Miitig, dont ils contestent l'élection. Le bras de fer se poursuit entre les autorités libyennes et les rebelles autonomistes qui bloquent les sites pétroliers dans l'est du pays.

Maatkas's Blog Maatkas's Blog Hommage au frère MATOUB Lounes mardi 24 mars 2015 Vers l’amazighization des panneaux de signalisations et des enseignes | Tamurt.info Rencontre des linguistes et militants de l’amazighité à Tizi-Ouzou : Vers l’amazighization des panneaux de signalisations et des enseignes Les élus FFS dénoncent les agissements du maire de Tizi N’ Tlata Le torchon brûle entre les élus du FFS de la commune de Tizi N’Tlata, 25 km au sud-est de Tizi Wezzu, et le maire de cette municipalité d’obédience RCD. La hache de guerre entre ces deux formations politiques Kabyles est déterrée une nouvelle fois. Les élus du FFS ont rendu public un communiqué dans lequel ils ont tiré à boulet rouge sur le maire de Tizi N’Tlalta. « Les élus du Front des Forces Socialistes (FFS), se démarquent totalement des gesticulations du président de l’APC de Tizi N’Tleta, M. Zerrouki Mahfoud.

La communauté kabyle en Afrique du Sud soutient l’Anavad En prévision de la conférence qu’animera le président de l’Anavad à Marseille, Monsieur Ferhat Mehenni , le 05 octobre sur le thème d nouveau droit des peuples à l’autodétermination, une délégation de kabyles résidant en Afrique du Sud sera présente pour apporter son soutien au Gouvernement Provisoire Kabyle. La communauté kabyle en Afrique du Sud suit avec beaucoup d’intérêt l’évolution du combat du peuple Kabyle pour son droit à l’autodétermination. A cet effet, une délégation conduite par MM. Yuva et Lyès se rendra à Marseille pour assister à la conférence du président de l’Anavad, M. Ferhat Mehenni afin d’apporter son soutien au Gouvernement Provisoire Kabyle.

Related:  ram1546VIDDEOSbamramdARTICLESRAMderamKabyle!INFOSKABYLIEmakkabylieliberte