background preloader

Quizz - La Première Guerre mondiale

Quizz - La Première Guerre mondiale
Related:  La Première Guerre mondialeCivils et militaires dans la Première Guerre mondiale (1914-1918)

La terrifiante histoire de Paul Grappe, le déserteur travesti Au milieu de l’année 1915, tandis que la Première Guerre mondiale fait rage dans le nord-est de la France, le caporal Paul Grappe déserte le 102e régiment d’infanterie. Il est immédiatement condamné à mort par contumace. Selon le conseil de guerre, l’homme doit être « fusillé pour l’exemple ». Pour ne jamais être retrouvé, le jeune homme a alors l’idée de se travestir en femme, et de vivre déguisé le plus de temps possible – jusqu’à ce que la guerre se termine et qu’on l’oublie. Pendant douze ans, Paul Grappe est contraint de prendre le nom d’emprunt de Suzanne Langdard. L’homme travesti se livre en effet à de nombreuses pratiques dissidentes pour l’époque, parmi lesquelles prostitution notoire, échangisme ou bisexualité. À compter de 1925, en vertu de l’amnistie, Grappe a légalement le droit de vivre à nouveau sous sa véritable identité. Le Petit Parisien publie un article à cette occasion et relate en ces termes la transformation du déserteur Grappe, devenu Langdard :

Octobre 1917, la révolution de Lénine Au fil de plusieurs comités centraux de son organisation, Lénine a convaincu les bolcheviks du bien-fondé de sa stratégie de prise du pouvoir... Au fil de plusieurs comités centraux de son organisation, Lénine a convaincu les bolcheviks du bien-fondé de sa stratégie de prise du pouvoir : pas besoin des soviets et des ouvriers qui se reconnaissent en eux, il faut s’appuyer sur ses forces propres. L’insurrection est un art tout d’exécution. En un tour de main, Kerenski qui n’a même plus l’apparence de l’homme fort qu’il a été quelques mois auparavant et son gouvernement provisoire qui ne pouvait plus durer passent à la trappe de l’histoire. Et le pouvoir revient à un Conseil des commissaires du peuple que les bolcheviks contrôlent entièrement. On se souvient du titre du livre du journaliste militant John Reed : « Dix jours qui ébranlèrent le monde ». En réalité, les partis politiques de l’époque ne correspondaient pas nécessairement à la place que Lénine leur a fixée.

7. Schéma du front C’est un peu bête, mais il m’a fallu lire plusieurs ouvrages sur la Première Guerre mondiale pour que je prenne conscience d’une chose pourtant essentielle : alors que je l’avais imaginé dans la boue des tranchées, Augustin Garnault n’avait sans doute jamais vécu l’expérience des première lignes. Il était artilleur et non fantassin. Son horizon quotidien n’était donc pas celui des tranchées, mais un autre environnement, avec ses spécificités. L’enseignement de la guerre, le devoir mémoriel est tant centré sur les tranchées et les souffrances qu’elles ont provoquées que l’on en vient à réduire dans notre imaginaire la guerre aux tranchées de la première ligne du front, occupée par l’Infanterie, oubliant que bien des mobilisés n’y avaient jamais mis les pieds. Si bien que j’y plaçais tout naturellement mon ancêtre, renforcée dans cette vision par l’idée (peut-être fausse, j’en rediscuterai dans un autre billet) qu’il était mort dans l’éboulement d’une tranchée. Jean Veber, Bouchavesnes !

Affiche Pour la France versez votre or. L’or combat pour la victoire. Pendant la Grande Guerre, l'affiche est l'un des principaux supports de communication dont disposent les autorités pour s'adresser à la population. Grâce à la technique de reproduction de la lithographie, elles sont éditées en grandes séries à moindre coût. Diffusées rapidement, elles sont placardées sur les façades des édifices publics et sur les murs des villes ou des villages. Les affiches ne se limitent pas à informer le public, mais visent également à l’influencer dans le cadre plus général d’une propagande de guerre. La présente affiche a pour objectif d'inciter les Français à souscrire au premier emprunt dit de " Défense Nationale ". Datation : 1915 Auteur : Abel Faivre (1867-1945) ; Imprimerie Devambez Matériaux : Papier Techniques : Lithographie Lieu de création : France Hauteur : 1,20 m Largeur : 0,80 m Poids : N° inventaire : 2005.1.36 Historique : Objets complémentaires

Centenaire de la Révolution russe d’octobre 1917 - Histoire-géographie - Éduscol Retrouvez toute l'information sur le site education.gouv.fr Accueil Actualités Centenaire de la Révolution russe d’octobre 1917 Actualités Centenaire de la Révolution russe d’octobre 1917 Retrouvez un parcours pédagogique INA-Jalons pour aborder la Révolution russe de 1917 au sein des programmes de 3e. Ce scénario pédagogique s’appuie sur l’utilisation d’un extrait vidéo sur « La montée de la contestation à la faveur de la guerre, l’effondrement du tsarisme et la Révolution en Russie en 1917 ». Scénarios pédagogiques traitant les thèmes de programmes : Autres actualités en lien : De nouvelles ressources Ina-Jalons pour le CNRD 2017-2018 (publié le 21/09/2017) Publié le 16.10.2017 Retour aux articles Partager via... Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche - Direction générale de l'enseignement scolaire / Direction du numérique pour l'éducation - Certains droits réservés.

Jalons Pour l'histoire du temps présent La mobilisation et l'entrée en guerre de la Russie marquèrent un sursaut pour le pouvoir tsariste soumis à une forte contestation révolutionnaire depuis l'échec de la révolution de 1905. Les débuts de la guerre permirent en effet d'étouffer, au nom des exigences de la défense nationale, toute propagande révolutionnaire. Dans son ensemble, l'opinion a vu dans la guerre un acte nécessaire de défense contre l'impérialisme austro-allemand et un acte de solidarité avec le peuple serbe. La Douma accepta de voter les crédits de guerre et l'augmentation des impôts tandis que la majorité des députés proclamait son loyalisme à l'égard du tsar. L'union sacrée qui caractérisa les débuts du conflit en Russie ne résista toutefois pas à l'accumulation des échecs militaires, aux difficultés économiques croissantes et aux scandales politiques. A partir de 1915-1916, l'agitation commença à se développer en Russie, témoignant d'un mécontentement croissant au sein de la société.

Exposition virtuelle - Sur les chemins de la Grande Guerre 1917 : les révolutions russes L'espérance est immense. Très vite, 90 millions de citoyens sont mobilisés pour désigner une assemblée constituante lors de l'élection la plus démocratique du monde. Pourtant, le 25 octobre, Lénine et les bolcheviks prennent le palais d'Hiver et instaurent une dictature communiste. Février et Octobre, résonnent dans le siècle, bien au-delà de la Russie, comme les deux forces antagoniques qui, un moment alliées, avaient pu renverser le système séculaire de l’autocratie. Notre article sur l'exposition "Et 1917 devient révolution" : « Si 1917 m'était conté », Huguette Meunier, L'Histoire n°440, octobre 2017. La révolution de février : entretien avec Marc FerroL'Histoire n°432, février 2017. Dans notre numéro sur les révolutions russes, Marc Ferro fait le récit du mouvement révolutionnaire qui renversa le régime impérial tsariste et s'acheva avec la prise du pouvoir par les bolcheviks, en octobre. « La prise du pouvoir par les bolcheviks » Nicolas Werth, L'Histoire n°206, janvier 1997. Cartes

Histoire 3ème | Cours : La première guerre mondiale En 1914, l'Europe entre en guerre. La Triple Alliance (Autriche, Allemagne, Italie) s'oppose à la Triple Entente (France, Royaume-Uni, Russie). Après un affrontement des armées, le conflit se stabilise le long des fronts. La guerre des tranchées dure de 1915 à 1917. La victoire des alliés en 1918 conduit à une nouvelle carte de l'Europe. AAux origines de la guerre Au début du XXe siècle, les tensions montent en Europe : Entre la France et l'Allemagne au sujet de l'Alsace et de la Lorraine que la France veut récupérer. L'Europe est divisée en deux clans. Le 28 juin 1914, un nationaliste serbe assassine l'archiduc François Ferdinand, héritier du trône d'Autriche Hongrie, à Sarajevo en Bosnie. BLe déroulement de la guerre 1D'août à décembre 1914 : la guerre de mouvement Chaque pays tente des offensives et essaye de l'emporter rapidement. Les forces en présence étant équivalentes, un front se stabilise à partir de novembre 1914 de la mer du Nord à la Suisse sur 700 km. AUne guerre meurtrière

20 questions avec une fiche : "explications" pour chaque réponse by guillot.stpaul Nov 5

Related: