background preloader

Présidentielle : les immigrés, les médias et Macron, cibles privilégiées des intox

Présidentielle : les immigrés, les médias et Macron, cibles privilégiées des intox
Depuis plusieurs semaines, une mécanique de propagande bien huilée est à l’œuvre pour s’attaquer aux cibles récurrentes de l’extrême droite. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien Sénécat Les candidats sont-ils égaux face aux fausses informations ? Ces dernières sont-elles le fait d’un camp en particulier ou bien l’apanage de certains réseaux bien précis ? Y a-t-il des thèmes de prédilection qui suscitent plus d’intox que d’autres ? L’émergence du débat sur la désinformation en ligne suscite de nombreuses questions. Les Décodeurs ont analysé les fausses infos qui ont circulé depuis le début du mois de février pour apporter quelques éléments de contexte à ce débat. Notre méthodologie : l’analyse d’un échantillon resserré d’intox flagrantes Pour notre étude, nous sommes partis du travail mené par l’équipe des Décodeurs et la vingtaine de médias partenaires du projet CrossCheck de lutte contre les fausses informations, dont nous sommes partenaires. Les grosses ficelles de la désinformation

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2017/03/29/presidentielle-les-immigres-les-medias-et-macron-cibles-privilegiees-des-intox_5102894_4355770.html

Related:  Rumeurs, fausses informations, intoxhoaxFiabilité des sourcesÉlections, campagne électorale

Quelle histoire Cyrus ! - Fake news - Francetv Éducation Chargement de la playlist en cours... Avec l’élection récente aux Etats-Unis de Donald Trump, vous avez peut-être entendu parler de fake news sans forcément comprendre ce que ça veut dire… Les fake news qu’est-ce-que c’est ? Si on traduit mot à mot, ce sont les fausses informations.

En Equateur, la « révolution citoyenne » de Rafael Correa jugée par les électeurs Lenin Moreno, le dauphin de l’actuel président, est au coude-à-coude dans les sondages avec le candidat de l’opposition, Guillermo Lasso, avant le second tour de la présidentielle, dimanche. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marie Delcas (Bogota, correspondante) Trêve électorale et « loi sèche », l’Equateur s’apprête à voter. Dimanche 2 avril, les 13 millions d’électeurs du pays andin sont appelés aux urnes pour décider qui, du candidat de gauche Lenin Moreno ou du libéral Guillermo Lasso, succédera à Rafael Correa, l’impétueux président en place depuis 2007. INFO-INTOX : les trompe-l’œil du Web Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! Comment expliquer la volatilité grandissante des électeurs ? Les citoyens sont de plus en plus indécis. Faut-il y voir de l’incohérence, de la légèreté ou le signe qu’ils sont plus critiques et plus libres ? LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Anne Chemin De plus en plus d’électeurs se montrent déloyaux, inconstants et volages. En 2017 comme lors des scrutins précédents, ces citoyens indécis jonglent avec les fidélités partisanes, hésitent entre les différents candidats, font une incursion en territoire ennemi avant de retourner chez leurs anciens camarades.

VIDEO. Une infirmière française agressée par un étranger: L'intox de la fachosphère FACT CHECKING La scène, abondamment relayée sur les réseaux sociaux, a en réalité été filmée en Russie… Publié le Mis à jour le Depuis le samedi 18 mars, une vidéo a été partagée plus de 168.000 fois sur Facebook et massivement relayée sur Twitter. Sur les images, on peut voir une infirmière se faire agresser par un homme, sans doute un patient. Les pensionnaires de la télé politique crachent dans la soupe Mélenchon et Macron entretiennent le doute sur leur participation au débat organisé le 20 avril sur France 2. Crainte d’avoir saturé les écrans ? Sans doute. Peur d’un faux pas ? Plus probablement, estime le journaliste au « Monde », Philippe Ridet.

Info-Intox : quand Internet vous tend des pièges Bienvenue ! {* welcomeName *} {* loginWidget *} Bienvenue ! {* #signInForm *} {* signInEmailAddress *} {* currentPassword *} {* /signInForm *} Dupont-Aignan, Poutou, Lassalle... « Petits » contre « grands » candidats pour un débat sans fond Sur le plateau du « Grand Débat », mardi soir, il n’aura guère été question de programmes, tout au plus de styles personnels et de quelques séquences isolées pour les archives télévisuelles. Un débat pour quoi ? Il n’est pas dit que la confrontation inédite, mardi 4 avril, sur BFM-TV et CNews, entre les onze candidats inscrits au premier tour de l’élection présidentielle, aura servi à éclairer les Français sur leur choix.

Les Fake News, c'est quoi ? Comment s'en prévenir sur les réseaux sociaux ? - Geek Junior - Fake News, une expression qu’on entend beaucoup dans les médias. Mais, qu’est-ce que cela veut dire ? Et comment s’en prévenir ? Rumeurs, théories du complot, fausses informations, manipulation médiatique… Depuis quelques mois, et notamment depuis la dernière campagne électorale américaine et l’élection de Donald Trump, un nouveau terme a débarqué dans les médias et a fait l’objet de nombreux débats, les « fake news » ou fausses informations en français. Sous cette expression sont réunis des informations qui sont volontairement fausses et qui ont pour but de tromper le lecteur. L’objectif est de le manipuler pour notamment l’inciter à relayer ces fausses informations sur les réseaux sociaux.

Présidentielle : des électeurs intéressés par la campagne mais toujours indécis Selon la dernière enquête du Cevipof pour « Le Monde », 66 % des électeurs ne savent toujours pas pour qui ils vont voter, et Jean-Luc Mélenchon perce. Seulement deux tiers des Français se disent tout à fait certains d’aller voter le 23 avril. Ce degré d’indécision reste le fait dominant de l’enquête électorale du Centre de recherches de Sciences Po (Cevipof), réalisée par Ipsos-Sopra Steria du 31 mars au 2 avril, en partenariat avec la Fondation Jean-Jaurès et Le Monde. A 66 %, le pourcentage – qui tombe à 58 % chez les moins de 35 ans – n’a pas varié depuis la précédente vague des 14 et 15 mars. Si l’intérêt des électeurs ne faiblit pas (79 % se disent intéressés, un niveau quasiment stable depuis plus de trois mois), cette forte hésitation, et les répercussions qu’elle peut avoir sur le degré d’abstention, doit inciter plus que jamais à la prudence. La sûreté du choix progresse

Factoscope En mai 2017, la France désignera son nouveau Président de la République. D’ici là, la campagne électorale sera intense. Les candidats vont occuper la scène médiatique. Leurs déclarations – et certainement aussi quelques-unes de leurs provocations et approximations – vont fuser tous azimuts. Au feeling, stratégique, sur un coup de tête… A quoi ça tient, un vote ? Des électeurs racontent ce qui détermine leur choix d’un candidat plutôt qu’un autre. Leurs arguments sont parfois étonnants. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Manon Rescan (avec Elvire Camus, Jérémie Lamothe, Aline Leclerc, Nicolas Lepeltier, Adrien Pécout et Lucie Soullier) Il fait un froid à brûler les phalanges sur le marché Jeanne-d’Arc de Toulouse, ce samedi matin de janvier. Un homme passe en trombe, bonnet jusqu’aux sourcils et le vert des poireaux qui s’échappe de son cabas. Nous sommes à quelques semaines de la primaire à gauche, mais lui s’en moque.

Related: