background preloader

Vous avez dit « Curation » ?

Par Frédérique Yvetot « Curation », « curateur », « curationner », « plateforme de curation »... depuis le début de l'année, ces termes sont à la mode. Voyons voir ce qu'est cette chose qui fait le buzz, paraît-il, sur Internet. Petite mise au point sur une pratique qui n'est pas nouvelle mais qui s'est considérablement développée ces derniers temps. « La veille est un métier, pas une compétence... » Quelle affirmation de Camille Alloing publiée sur CaddE-Réputation ! On le dit assez souvent, le Web est complexe, sans cesse en mouvement, foisonnant d'informations nouvelles ou actualisées. Sur CaddE-Réputation : La veille est un métier, pas une compétence « Le Curateur est-il un veilleur ? Voici la question que se pose Camille Alloing dans un autre billet paru sur CaddE-Réputation, constatant que « la sélection d'informations sur les réseaux numériques est de moins en moins algorythmique, et de plus en plus humaine ». Sur CaddE-Réputation : Le curateur est-il un veilleur ? Petit bémol...

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/documentation/Pages/2011/124_CDI_Une.aspx

Related:  CurationNUMERIQUEtravail d'équipe TRIVINIclemladocVeille informationnelle

La curation c’est de la merde J’aurais pu écrire m€46€, j’aurais pu être subtil, j’aurais pu essayer d’être plus consensuel mais ce ne doit pas être dans mon “ADN” … Mais finalement en utilisant le mot de Cambronne je reste finalement très soft par rapport au fond de ma pensée. Curation par-ci, curation par-là.

Où télécharger des images d’art gratuitement (et en HD) ? 1. Sur les sites des musées, des chefs-d’œuvre par milliers Bonne nouvelle : depuis le 8 janvier dernier, les Demoiselles des bords de la Seine (1857) de Gustave Courbet comme environ 150 000 œuvres des musées municipaux de Paris (musée d’Art moderne, musée de la Vie romantique, Petit Palais, musée Carnavalet…), sont mises à disposition en haute définition (300 dpi) et sans aucune limite (même les usages commerciaux sont permis) par Paris Musées. Un signal fort en France où les institutions sont plutôt frileuses en matière d’Open Content (même en ce qui concerne des artistes appartenant au domaine public, donc décédés depuis plus de 70 ans). Cette initiative emboîte le pas à de nombreux musées étrangers comme l’Art Institute of Chicago qui permet, depuis 2018, aux passionnés et amateurs d’art de télécharger gratuitement et en haute définition plus de 52 000 œuvres : Seurat, Hopper, Le Greco et Grant Wood, mais aussi des œuvres moins connues accessibles dans les moindres détails. 2.

Curation et droit d'auteur Les différentes plateformes de curation manuelle (Scoop.it, Pearltrees) ou automatique (Paper.li) questionnent le droit d'auteur car ces services reproduisent du contenu protégé par le droit de la propriété intellectuelle. Lionel Maurel (nous rendons compte d'un autre de ses articles ici), conservateur des bibliothèques à la Bibliothèque nationale de France essaie d'apporter quelques réponses juridiques à ce sujet sur son blog S.I.Lex. Scoop.it : un service aux "bases juridiques fragiles" Scoop.it est un service en ligne qui permet à l'usager du web de créer son propre magazine en ligne.

4 étapes pour réussir votre veille sur Internet (brochure téléchargeable) SPI, agence de développement pour la province de Liège (Belgique) a mis à disposition fin janvier 2012, une brochure (6 volets) récapitulative (en pdf) : 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet. Ce dossier constitue un mini-guide pratique et méthodologique pour mener une démarche de veille sur le Web avec une approche de gestion de projet, l’utilisation d’outils pratiques et un questionnement nécessaire sur les objectifs d’une veille. La brochure 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet propose une démarche avant tout qualitative avec un effort de synthèse pour avoir une vision d’ensemble et concrète du processus de veille de l’amont à aval. La méthodologie développée peut correspondre à un projet individuel ou professionnel. Sommaire de la brochure 4 étapes pour réussir votre veille sur Internet : 1.

Pearltrees, marque-pages social. Pearltrees est un service en ligne créé en 2009 par Patrice Lamothe, François Rocaboy, Nicolas Cynober et Samuel Tissier, qui permet de mémoriser organiser, classifier et partager les trouvailles sur le web, c’est-à-dire constituer des dossiers thématiques et donner du sens aux marque-pages internet que nous sauvegardons. Broceliand est la société française située à Paris, chargée de concevoir, de réaliser et d’exploiter Pearltrees. Le nom Pearltrees résume bien la représentation visuelle de ces marque-pages constitués par des perles rassemblées en arbre. Fonctionnant par arborescence, l’arbre entier est le dossier/centre d’intérêt et chaque perle une page web qui s’y rattache pouvant elle-même s’ouvrir vers d’autres perles organisées entre elles en arbre et constituant au final une sorte de carte heuristique.

Réaliser une veille - 3 technologies du net : la curation, la syndication et l'agrégation Google reader (et donc ses "bundle" pour mettre plusieurs RSS en un) comme vous le savez certainement va disparaître d'ici quelques jours et beaucoup de challenger s'empressent de proposer une solution de remplacement. Bien que j'apprécie particulièrement le lecteur de flux RSS de Google j'avoue ne pas toujours être satisfait de son système d'alerte (Google Alerts) en grande partie par la limite même des mots clés. En effet, si la thématique "marque employeurs" m'intéressent le mots clés "marque employeurs" est parfois trop restrictif. Par exemple, d'autres articles similaires indiqueront RH 2.0, RSE (réseaux sociaux d'entreprise), Job 2.0, objectif marque RH..., à moins de créer autant d'alertes que de mots clés, cela ne me semble pas très efficace. Je vous propose donc ici une méthode qui vous permettra de vous réconcilier avec les outils de curation, de syndication et d'agrégation. Petit rappel de ces trois notions :

Animer une page Facebook : les meilleures idées de posts Dans le secteur du retail, une présence active sur Facebook est très bénéfique, même si elle s’avère souvent chronophage. Généralement, au début, le commerçant est tout feu tout flammes, il a plein d’idées et d’envies. Et puis, son dynamisme s’étiole peu à peu. C’est le moment où animer une page Facebook demande un peu de réflexion stratégique. Quelle image véhiculer ? Comment organiser ses publications ? La curation source de problèmes La curation ne serait qu’une pratique non respectueuse du droit d’auteur. Doit-elle être condamnée ou peut-elle continuer à exister si un nouveau comportement sur la toile est mis en place ? Outre, le fait que l’on puisse se demander si la curation ne contribue pas à l’infobésité en relayant une information qui existe déjà, elle remet en cause le droit d’auteur. En rediffusant de l’information dont ils ne se sont pas propriétaires, les curators ne contreviennent-ils pas au droit de la propriété intellectuelle ?

À la Une : Comment recevoir un écrivain au CDI Par Géraldine SALA Le développement de l’éducation artistique et culturelle fait partie d'une des cinq grandes priorités de la circulaire de rentrée 2013. Les professeurs documentalistes, en tant que médiateurs culturels, participent à l'éducation artistique et culturelle des élèves, en impulsant une dynamique de projets et en recourant aux partenariats. La préparation de la rencontre entre un écrivain et une classe, dans le cadre d'un projet de lecture s'inscrit dans cette démarche. Martine Le Maux, professeur documentaliste au Lycée Polyvalent de La Possession a organisé, à plusieurs reprises, la venue d'un écrivain au CDI, en collaboration avec des enseignants disciplinaires. Elle nous explique comment préparer une telle rencontre.

Scoop.it, un outil de curation A nouveaux usages, nouveau vocabulaire. A la fin de l’année 2010 le terme "curation" a fait son apparition dans le domaine de l’information-documentation directement influencé par les nouvelles utilisations du web 2.0 et la nécessité de filtrer, canaliser, exploiter, partager le flux pléthorique des informations. Ce néologisme, issu du terme curator anglo-saxon dénommant à l’origine le commissaire d’expositions d’art, désigne une activité que les documentalistes connaissent depuis longtemps : regrouper les informations, les sélectionner, les classer selon une thématique précise. La curation va cependant plus loin puisqu’il s’agit aujourd’hui de mettre en valeur ces données, de les éditorialiser et de les partager, valeur ajoutée rendue possible grâce à l’évolution des outils du web. Vous avez dit « Curation » ? La curation avec Scoop.it Présentation du service en janvier 2011 sur Le blog du modérateur

Dossier pratique La curation de contenus est une pratique qui s’est diffusée depuis quelques années : une utilisation « qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Phase en aval dans un processus de veille, la curation a l’avantage de considérer que les articles, médias et données recherchées et identifiées doivent être mis à disposition en mode ouvert ou partagé sous une forme aisément consultable. Savoirs CDI (site de ressources professionnelles pour les enseignants-documentalistes) propose un dossier (publié en juin 2014) sur la curation en contexte pédagogique.

La carte mentale Un exemple de carte mentale En résumé La carte mentale (mind map ou encore carte heuristique) de Tony Buzan est un outil efficace de schématisation et de mémorisation des informations, très pertinent pour la réflexion et l'apprentissage.

Related:  articles veille