background preloader

Réaliser une veille documentaire ou technologique grâce à la curation

Réaliser une veille documentaire ou technologique grâce à la curation
La curation est un concept très récent promis à un avenir exceptionnel. Il permet d’automatiser une veille technologique sur un domaine précis, choisi par l’internaute. Le service Web trie, analyse et diffuse l’information à partir de mots clés et de critères définis par l’utilisateur. Ces services vont devenir indispensables à la navigation sur le Web, la quantité d’informations disponibles étant en inflation exponentielle. En grande partie d’ailleurs à cause de l’immensité de la blogosphère. Tout comme le social bookmarking, la curation permet finalement de réaliser un travail de documentaliste pour permettre d’aiguiller des recherches particulières ou mettre en avant certains contenus jugés pertinents. Enfin, la curation peut être comme le social bookmarking, être utilisée avec les élèves de manière tout à fait autonomie sans avoir recours nécessairement à la construction d’un blog. Les usages pédagogiques de la curation Pédagogiquement parlant 2 usages essentiels sont à relever :

Tutoriels Netvibes pour une utilisation en contexte pédagogique Le portail Savoirs CDI (ressources professionnelles pour les enseignants-documentalistes) délivre deux guides didactiques pour créer et utiliser les potentialités du service en ligne Netvibes selon son projet. Dans un premier dossier Netvibes, pages privées et pages publiques (pdf, 13 pages), il est question de créer un compte et de l’alimenter avec fils RSS, contenus sous la forme de widgets, y adjoindre des modules de recherche et de communication pour constituer un tableau de bord (« dashboard ») avant tout privé. Un point est effectué sur la connexion possible d’un compte Netvibes avec sa présence sur les réseaux sociaux ainsi que sur l’organisation et la gestion du contenu par onglets thématiques pour s’y repérer avec facilité. Il est explicité la gestion d’une page publique. Le second tutoriel se présente sous la forme d’un projet : Construire un portail de ressources numériques avec Netvibes (en pdf, 6 pages). Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Les enjeux de la veille pour le professeur documentaliste Intervenants: Jean-Louis Durpaire (IGEN et président du jury du CAPES de documentation), Silvère Mercier (bibliothécaire, chargé de médiation numérique à la BPI), Dominique Varlet (documentaliste, chargé d'ingénierie documentaire au CRDP de Paris, formateur Paris 4IUFM/CELSA). L'animation était assurée par Marie-Christine Ferrandon, directrice du CRDP de l'académie de Paris, Tous veilleurs. La veille ne porte plus sur ce qui est rare mais sur l'infobésité. Les sujets sont visibles et le web de données ne fera qu'amplifier ce phénomène. Pour Dominique Varlet, la veille est donc devenue une pratique sociale de l'usager numérique. Silvère Mercier qui mène actuellement une réflexion sur la question de la veille, la replace dans un contexte citoyen plus large que l'Éducation nationale. Salon de l'é

Une twittclasse? Attention Danger! (à maîtriser!) « Ma onzième année Une grande vague de twittclasses s’annonce pour cette rentrée 2011/2012. Génial ! Mais Attention ! Terrain glissant ! Alors si vous êtes nouveau avec votre classe sur Twitter: bienvenue et bravo! Pour avoir un avis objectif d’expériences bien réelles dans le cadre des TICE à l’école primaire, demandez conseil à Bertrand Formet ou à Philippe Charpentier (*) Ils sont animateurs TICE et ont aidé respectivement les twittclasses d’ Amandine Terrier et d’Evelyne Dirringer dans la rédaction de leurs projets d’intégration de Twitter en classe.

Google : trucs et astuces pour les pros de l'infodoc, BFR Consultants Livre blanc collaboratif sur la veille Aujourd’hui sort un livre blanc collaboratif dédié exclusivement à la veille et la recherche d’informations : plus de 15 auteurs accompagnés d’une quinzaine d’interviews de professionnels. Le tout coordonné par Flavien Chantrel, Anne-laure Raffestin, Terry Zimmer et moi-même. Avec pour objectifs de vous faire découvrir et approfondir certaines notions clés liées à la veille. Sans vouloir faire la genèse de cet Ebook, qui a pris un certain retard et vous accompagnera donc pour vos vacances, voici rapidement ce qui a motivé sa création. Tout d’abord un premier constat : s’il existe de nombreux livres blancs collaboratifs du même style (Twitter, identité numérique, e-réputation, etc.), il n’en existait pas encore dédiés à la veille. Ou tout du moins, des livres blancs qui ne sont pas dédiés ou organisés par une agence ou un éditeur de logiciels. Enfin, et vous le remarquerez en le lisant, ce livre blanc fait en grande partie abstraction des outils ! Bonne lecture ! Auteurs Témoignages

Présentation : la veille numérique | aka Reup Préambule Cette présentation a été donnée en interne à la bibliothèque Sainte-Barbe. Elle s’adressait à un public restreint et connu, parfois débutant mais sensibilisé. Je ne saurais pas dire si elle s’est révélée à la hauteur des attentes des collègues, en revanche j’ose affirmer qu’attentes il y avait : le public était nombreux, toutes fonctions et catégories confondues, et pas en touriste. En fin de séance a été évoquée l’hypothèse d’étudier un projet de veille collaborative interne, pour profiter des trouvailles de chacun. J’en déduis volontiers que tous les personnels de bibliothèques verraient un intérêt à faire de la veille. La veille, c’est quoi ? « État du corps de l’homme ou de l’animal, dans lequel les sens sont en action. La veille passive On fait tous de la veille sans le savoir. La veille active La veille est une recherche continue d’informations actuelles dans un domaine particulier. À quoi sert la veille ? La veille n’est pas se contenter de feuilleter la presse. Transmettre

ATICE : Comment l'institution scolaire peine à donner leur place aux TICE... Par François Jarraud Comment l'institution Education nationale a-t-elle réagi à l'apparition des TICE ? François Villemonteix le donne à voir de façon très précise dans son étude sur les ATCE, les animateurs TICE du premier degré. Chargés d'accompagner les professeurs des écoles dans leurs usages des TICE, ils sont à la fois pédagogues, formateurs et techniciens. De plus en plus souvent ils sont aussi des relais entre les demandes de l'institution (B2i, évaluations nationales...) et leurs collègues. Pour analyser cette fonction charnière, François Villemonteix s'appuie sur le dépouillement exhaustif des messages de la liste de discussion des ATICE ainsi que sur une enquête d'opinion menée auprès d'un nombre important d'ATICE. C'est dire que cette étude des ATICE nous apprend beaucoup sur l'intégration des TICE dans le système éducatif français , ou du moins sur ses limites et ses résistances. Entretien avec François Villemonteix Vous dites qu'ils ont "un rapport mythique au terrain". Note

Trouver des ressources sur Internet SKODEN, portail de la formation ouverte et à distance en région Bretagne, propose un diaporama aux formateurs et enseignants intitulé Trouver des ressources sur Internet. Ce diaporama fait partie des Dossiers du formateur, qui procurent trucs et astuces pour utiliser les outils numériques en formation et enseignement. Ce diaporama de 22 écrans fournit des conseils méthodologiques pour optimiser le temps que l'on peut consacrer à la recherche de ressources pédagogiques en ligne. Rien de plus facile en effet que de se laisser dériver d'un site à l'autre pendant de longues heures, et de constater en éteignant son ordinateur que la moisson est bien maigre... Le diaporama aborde les 10 points suivants : Si certaines recommandations sont assez banales (comem la première), d'autres sont plus originales et bien adaptées aux enseignants et formateurs. Les diapos proposent de nombreux liens, notamment vers des moteurs de recherche et des banques de données qui méritent d'être mieux connus.

Vous avez dit « Curation » ? Par Frédérique Yvetot « Curation », « curateur », « curationner », « plateforme de curation »... depuis le début de l'année, ces termes sont à la mode. Voyons voir ce qu'est cette chose qui fait le buzz, paraît-il, sur Internet. Petite mise au point sur une pratique qui n'est pas nouvelle mais qui s'est considérablement développée ces derniers temps. « La veille est un métier, pas une compétence... » Quelle affirmation de Camille Alloing publiée sur CaddE-Réputation ! On le dit assez souvent, le Web est complexe, sans cesse en mouvement, foisonnant d'informations nouvelles ou actualisées. Sur CaddE-Réputation : La veille est un métier, pas une compétence « Le Curateur est-il un veilleur ? En conclusion, Camille Alloing considère le curateur comme un tiers facilitateur au service des internautes, en leur permettant d'accéder à des informations glanées sur le Web. Petit bémol... La solution ?

Demain tous veilleur – La veille comme art de vivre du futur Voici un article qui a été publié dans l’excellent ebook : Regards croisés sur la veille (sur le blog du modérateur), qui fait intervenir plein de spécialistes pros du digital (et moi même). Un article prospectif qui m’a donné l’occasion de poser toutes les idées concernant l’évolution de la veille digitale. Vous excuserez la longueur, cet article est fait pour être lu sur papier ou tablette. Touff de la tribu des Görzg grimpa sur une colline. 3 jours que sa tribu et lui n’avaient rien mangé. L’humain possède une curiosité extraordinaire ainsi qu’une faculté d’adaptation formidable. Information = Survie Et cette leçon primordiale a accompagné l’être humain pendant des millénaires. Et puis, la civilisation s’est confrontée à des territoires d’un genre nouveau : les territoires digitaux. L’homme veille sans le savoir, une question d’adaptation L’homme s’est transformé en même temps qu’internet envahissait sa vie. Et aujourd’hui tout le monde veille sur Internet. Veiller quoi ? Sur ce site:

Plan de développement des usages du numérique à l'École - Ministère de l'éducation nationale Luc Chatel a présenté les cinq objectifs principaux du plan de développement des usages du numérique à l’école : faciliter l’accès à des ressources numériques de qualité, former et accompagner les enseignants dans les établissements scolaires, généraliser les services numériques et les espaces numériques de travail, réaffirmer le partenariat avec les collectivités locales et former les élèves à l’usage des technologies de l’information et de la communication. Pour promouvoir l’utilisation des ressources numériques pédagogiques innovantes, le ministère mettra en place un portail de référencement des ressources pédagogiques, de l’édition publique et privée. Ce portail permettra aux équipes pédagogiques de découvrir les ressources les plus pertinentes pour ses besoins. L’accompagnement des enseignants et leur formation est un facteur clé de succès. Sommaire du dossier de presse Pourquoi un plan de développement des usages du numérique à l’École ?

Related: