background preloader

Réaliser une veille documentaire ou technologique grâce à la curation

Réaliser une veille documentaire ou technologique grâce à la curation
La curation est un concept très récent promis à un avenir exceptionnel. Il permet d’automatiser une veille technologique sur un domaine précis, choisi par l’internaute. Le service Web trie, analyse et diffuse l’information à partir de mots clés et de critères définis par l’utilisateur. Ces services vont devenir indispensables à la navigation sur le Web, la quantité d’informations disponibles étant en inflation exponentielle. En grande partie d’ailleurs à cause de l’immensité de la blogosphère. Tout comme le social bookmarking, la curation permet finalement de réaliser un travail de documentaliste pour permettre d’aiguiller des recherches particulières ou mettre en avant certains contenus jugés pertinents. Enfin, la curation peut être comme le social bookmarking, être utilisée avec les élèves de manière tout à fait autonomie sans avoir recours nécessairement à la construction d’un blog. Les usages pédagogiques de la curation Pédagogiquement parlant 2 usages essentiels sont à relever :

cours 7- La veille informationnelle « Etudoc’s Weblog 1. La veille informationnelle Définition de la veille informationnelle : surveillance de la parution de l’information pertinente à un sujet par des actions de recherche, de traitement et de diffusion ; - soit pour une utilisation personnelle : se tenir au courant d’un sujet d’actualité, d’un sujet de recherche universitaire - soit dans une démarche professionnelle : en vue de l’exploitation des informations recueillis par des personnes pour qui elle s’avère utile ; peut représenter un avantage concurrentiel (par exemple pour la prise de décisions). Quelques outils : - Blogs, Wikis, Wikio : suivre l’actualité des blogs (attention : classement subjectif !) - Fils RSS : permet de se tenir au courant des dernières mises à jour d’un site Internet sans devoir éplucher tous les contenus du site soi-même. - Agrégateurs : logiciel qui permet de suivre plusieurs fils en même temps. Création d’un netvibes : Exemple :

Livre blanc collaboratif sur la veille Aujourd’hui sort un livre blanc collaboratif dédié exclusivement à la veille et la recherche d’informations : plus de 15 auteurs accompagnés d’une quinzaine d’interviews de professionnels. Le tout coordonné par Flavien Chantrel, Anne-laure Raffestin, Terry Zimmer et moi-même. Avec pour objectifs de vous faire découvrir et approfondir certaines notions clés liées à la veille. Sans vouloir faire la genèse de cet Ebook, qui a pris un certain retard et vous accompagnera donc pour vos vacances, voici rapidement ce qui a motivé sa création. Tout d’abord un premier constat : s’il existe de nombreux livres blancs collaboratifs du même style (Twitter, identité numérique, e-réputation, etc.), il n’en existait pas encore dédiés à la veille. Ou tout du moins, des livres blancs qui ne sont pas dédiés ou organisés par une agence ou un éditeur de logiciels. Enfin, et vous le remarquerez en le lisant, ce livre blanc fait en grande partie abstraction des outils ! Bonne lecture ! Auteurs Témoignages

Une twittclasse? Attention Danger! (à maîtriser!) « Ma onzième année Une grande vague de twittclasses s’annonce pour cette rentrée 2011/2012. Génial ! Mais Attention ! Terrain glissant ! Alors si vous êtes nouveau avec votre classe sur Twitter: bienvenue et bravo! Pour avoir un avis objectif d’expériences bien réelles dans le cadre des TICE à l’école primaire, demandez conseil à Bertrand Formet ou à Philippe Charpentier (*) Ils sont animateurs TICE et ont aidé respectivement les twittclasses d’ Amandine Terrier et d’Evelyne Dirringer dans la rédaction de leurs projets d’intégration de Twitter en classe.

Google : trucs et astuces pour les pros de l'infodoc, BFR Consultants 3 outils de curation pour l'enseignant Les outils de curation de contenus sur le web permettent aux enseignants d’organiser et de suivre les contenus les plus intéressants trouvés sur Internet. Ils ont un double intérêt pour un enseignant ou un chercheur : Ils offrent la possibilité de classer et de conserver sa propre veille puis de la partager, ils peuvent permettre aussi d’y dénicher des utilisateurs experts qui vont enrichir et compléter votre propre veille. Voici 3 outils de curation pour un professeur. Trois parmi beaucoup d’autres. Je les ai choisis parce que simples à mettre en oeuvre et s’adaptant parfaitement aux besoins spécifiques du monde de l’éducation. 1- Scoop.it C’est incontestablement mon favori sur la liste. 2- BagTheWeb Mettez tout le web dans une pochette, c’est ce que vous propose ce service qui li aussi est extrêmement simple à mettre en oeuvre. 3- EduClipper EduClipper est encore en phase de développement et nécessite de demander une invitation, sur le site même, pour pouvoir commencer à l’utiliser.

Veille informationnelle | Techniques de la documentation Qu'est-ce que la veille ? Activité continue et en grande partie itérative (qui est répété fréquemment) visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commerciale, etc. pour en anticiper les évolutions. (AFNOR, 1998) La veille informationnelle regroupe des techniques de recherche documentaire et de traitement de l'information permettant la prise de décision, la performance et la compétitivité pour une personne ou un groupe de personnes (entreprise, pays). Bien définir le champ de l’information. Choisir le terme le plus pertinent pour la recherche (trouver aussi des synonymes). Utiliser des moteurs de recherche fiables et des outils adaptés à la recherche. Surveiller la valeur de l’information repérée (Validation). Certains points importants à vérifier : Qui est l'auteur de la page ? Bref, il faut garder un esprit vigilant et critique face à l'information diffusée sur Internet. Retour en haut Gratuits GoogleAlert Le préféré des internautes. Snyke Outil d'alertes. Agora Payants

Vous avez dit « Curation » ? Par Frédérique Yvetot « Curation », « curateur », « curationner », « plateforme de curation »... depuis le début de l'année, ces termes sont à la mode. Voyons voir ce qu'est cette chose qui fait le buzz, paraît-il, sur Internet. Petite mise au point sur une pratique qui n'est pas nouvelle mais qui s'est considérablement développée ces derniers temps. « La veille est un métier, pas une compétence... » Quelle affirmation de Camille Alloing publiée sur CaddE-Réputation ! On le dit assez souvent, le Web est complexe, sans cesse en mouvement, foisonnant d'informations nouvelles ou actualisées. Sur CaddE-Réputation : La veille est un métier, pas une compétence « Le Curateur est-il un veilleur ? En conclusion, Camille Alloing considère le curateur comme un tiers facilitateur au service des internautes, en leur permettant d'accéder à des informations glanées sur le Web. Petit bémol... La solution ?

ATICE : Comment l'institution scolaire peine à donner leur place aux TICE... Par François Jarraud Comment l'institution Education nationale a-t-elle réagi à l'apparition des TICE ? François Villemonteix le donne à voir de façon très précise dans son étude sur les ATCE, les animateurs TICE du premier degré. Chargés d'accompagner les professeurs des écoles dans leurs usages des TICE, ils sont à la fois pédagogues, formateurs et techniciens. De plus en plus souvent ils sont aussi des relais entre les demandes de l'institution (B2i, évaluations nationales...) et leurs collègues. Pour analyser cette fonction charnière, François Villemonteix s'appuie sur le dépouillement exhaustif des messages de la liste de discussion des ATICE ainsi que sur une enquête d'opinion menée auprès d'un nombre important d'ATICE. C'est dire que cette étude des ATICE nous apprend beaucoup sur l'intégration des TICE dans le système éducatif français , ou du moins sur ses limites et ses résistances. Entretien avec François Villemonteix Vous dites qu'ils ont "un rapport mythique au terrain". Note

Trouver des ressources sur Internet SKODEN, portail de la formation ouverte et à distance en région Bretagne, propose un diaporama aux formateurs et enseignants intitulé Trouver des ressources sur Internet. Ce diaporama fait partie des Dossiers du formateur, qui procurent trucs et astuces pour utiliser les outils numériques en formation et enseignement. Ce diaporama de 22 écrans fournit des conseils méthodologiques pour optimiser le temps que l'on peut consacrer à la recherche de ressources pédagogiques en ligne. Rien de plus facile en effet que de se laisser dériver d'un site à l'autre pendant de longues heures, et de constater en éteignant son ordinateur que la moisson est bien maigre... Le diaporama aborde les 10 points suivants : Si certaines recommandations sont assez banales (comem la première), d'autres sont plus originales et bien adaptées aux enseignants et formateurs. Les diapos proposent de nombreux liens, notamment vers des moteurs de recherche et des banques de données qui méritent d'être mieux connus.

Choisir un outil de curation de contenus web Très en vogue depuis quelques mois, les outils de curation de contenus web offrent une nouvelle façon d'organiser et de suivre les contenus les plus intéressants sur internet. Ces réseaux éditoriaux participatifs s'appuient sur des utilisateurs « experts » d'un sujet, qui trient les informations les plus intéressantes avant de les diffuser à leurs communautés de lecteurs, et d'interagir avec elles. Au-delà de la veille d'informations, ces outils permettent aux professionnels d'occuper de nouveaux espaces d'expression, de gagner en visibilité, de soigner leur e-réputation, ou encore d'enrichir leur carnet d'adresses. Présentation des fonctionnalités et particularités de Pearltrees, Parper.li et Scoop.it : trois outils de curation de contenus web qui répondent à des besoins très variés pour les adeptes des outils web 2.0. Pearltrees En un clin d'oeil Les particularités et fonctionnalités de Pearltrees Quelques applications de Pearltrees Paper.li Pour quels usages ? Scoop.it

La curation c'est de la merde J’aurais pu écrire m€46€, j’aurais pu être subtil, j’aurais pu essayer d’être plus consensuel mais ce ne doit pas être dans mon “ADN” … Mais finalement en utilisant le mot de Cambronne je reste finalement très soft par rapport au fond de ma pensée. Curation par-ci, curation par-là. On se demande juste si c’est du nez dont on parle ou bien du fond d’un endroit où finit justement souvent la dite matière. Je ne reviendrai pas sur le terme. Ne jugeons pas le moine à son habit, allons voir ce qu’il a sous sa soutane… Car le fond, toi lecteur audacieux qui aura sauté sur ce titre vilement racoleur, c’est ce qui t’intéresse étant donné que tu as de saines lectures. Continuons donc dans le racoleur en cédant à la manie qui est de compter. 1) Les plateformes de curation et l’acte de curation en lui même n’apportent rien Curater (ou curer en fait… Je sais pas…) c’est quoi ? L’acte de la curation est un acte à très très très faible valeur ajoutée ! En cela les coupables sont multiples : Conclusion

Related: