background preloader

Évaluer pour faire progresser

Évaluer pour faire progresser
Texte rédigé à partir de la prise de notes Évaluer pour faire progresser L'exposé de Marc Bablet est organisé en trois parties : • Exploration de la question de l’évaluation • Ce que le référentiel dit de la question de l’évaluation (24:46)• Les évaluations des élèves utilisées dans une perspective de formation des professeurs (41:57) player1 En avant propos, Marc Bablet cite le dossier publié par l'IFÉ en 2014 "Évaluer pour (mieux) faire apprendre" comme un élément de référence lorsqu'on s'intéresse à la question de l'évaluation dans l'École. Évaluer : une question éthique (à partir de 1:45) Si "évaluer", c’est "prélever de l’information pour en faire quelque chose d’utile", se posent d'entrée un certain nombre de questions difficiles : De quel droit, avec quelle légitimité prélève-t-on de l’information dans le cadre scolaire ? Ces questions mettent au premier plan la dimension éthique de l'évaluation. Évaluer, une question politique (3:50) Évaluer, quelle légitimité ?

http://centre-alain-savary.ens-lyon.fr/CAS/education-prioritaire/ressources/theme-5-perspectives-relatives-a-la-carte-de-leducation-pilotage/formation-de-formateurs-academiques-rep-synthese-de-trois-temps-forts

Related:  ÉvaluerA voir a lireEvaluationEVALUATIONAD3E - Évaluer par compétences

Repenser l’évaluation : le portfolio Je pense qu’on sera tous d’accord, évaluer est toujours une lutte et nos moyens de le faire sont souvent insuffisants ou inutiles. On connaît en France un grand débat entre les partisans des notes et ceux des compétences. Les uns arguent que les compétences sont souvent illisibles, inutiles, leur évaluation hypocrite et démotivante pour les meilleurs. Les autres avancent que les notes manquent de précision, associent des choses qui ne devraient pas l’être et découragent les élèves en difficulté. De part et d’autre, des arguments sont valables et il me semble que pour dépasser cette contradiction, on pourrait s’interroger sur un système d’évaluation qui fournisse un feed-back efficace aux élèves afin qu'ils sachent où ils en sont, ce qu'ils maîtrisent, ce qu’ils ne maîtrisent pas et ce qu'ils doivent faire pour progresser.

« Panique dans la bibliothèque » : un escape game clé en main pour la Fête de la science ! Bibliothèques, pour vos animations à l’occasion de la Fête de la Science 2018, Science Animation et Délires d’Encre, en partenariat avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, le Syndicat national de l’Édition, le ministère de la Culture, l’Amcsti, la Fill et la Sofia, ont réalisé un escape game pédagogique sur les idées reçues en sciences à mettre en place dans les bibliothèques, médiathèques et CDI. Cette animation accompagnera le petit livre publié tous les ans par du ministère de la Culture et diffusé gratuitement en bibliothèques et librairies, intitulé cette année 25 vraies/fausses idées en sciences. Mêlant sciences et investigation, cette enquête grandeur nature invitera tous les curieux et curieuses, petits et grands, à vivre une expérience originale et ludique. Leur mission ?

Saint-Ouen-l’Aumône : le contrat de confiance au collège, ça marche ! - Le Parisien Pour la seconde année consécutive, les élèves en classe de 6e au collège Marcel Pagnol de Saint-Ouen-l’Aumône expérimentent l’évaluation par contrat de confiance. Le principe est simple : leur professeur leur annonce précisément les questions sur lesquelles ils seront interrogés. « Ça fonctionne bien parce qu’ils voient que je ne suis pas là pour les piéger mais bien pour les accompagner dans leur apprentissage », remarque Marion Guilloteau qui enseigne l’anglais. Dans sa classe, ce jour-là, elle demande à ses élèves de traduire une liste de mots annoncée au cours précédent. « C’est moins stressant parce qu’on sait exactement quoi réviser », sourit Elise qui vient de rendre sa copie. « On gagne du temps, approuve Youness.

Enseigner des compétences ou des connaissances? Un peu partout dans les pays occidentaux, la vision traditionnelle de l’école qui transmet des connaissances a cédé le pas à une nouvelle forme d’apprentissage axé sur les compétences. Le maître qui enseignait des savoirs, c’est désormais terminé. Il doit maintenant céder sa place à un animateur supervisant la construction de compétences par de jeunes apprenants.

Les badges de compétences au cœur de la formation de demain Qu’est-ce que c’est que cet « open badge » censé révolutionner la formation ? Les « Open Badges » ont été lancés en janvier 2012 par la fondation Mozilla grâce au soutien de la fondation MacArthur. Leur développement est aujourd’hui soutenu par l’IMS Global Learning Consortium qui s’emploie à amplifier l’interopérabilité entre les solutions techniques fournies par les acteurs du secteur de l’éducation et de la formation dans toutes ses dimensions : cursus, évaluation, plateforme logicielle, certification, métier, norme d’indexation de contenus… La jeune organisation très prometteuse « LRNG » a rejoint le mouvement récemment. Avec des parrains comme EDUCAUSE, IBM, Intel, Microsoft, la NASA, ou encore le département éducation de la ville de New York, les « Open Badges » ont de beaux jours devant eux. Image : Bryan Mathers

L'évaluation [Dossier thématique] La bibliothèque virtuelle du RIRE compte plus de 12 000 articles, guides et ressources web qui peuvent être consultés gratuitement par les internautes. Son contenu est mis à jour quotidiennement, ce qui permet à tous ceux qui le désirent de demeurer à l’affut de nouvelles connaissances issues de la recherche en éducation. Cette importante banque de références en ligne permet également de dresser un portrait sommaire de certains thèmes. Le RIRE vous offre un bref survol du thème de l’évaluation par l’entremise des articles et ressources recensés dans sa bibliothèque virtuelle. À noter : Cette sélection ne se veut pas une recension ou une synthèse de la recherche.

Mémoire Il est démontré que les émotions peuvent moduler la façon dont une information est enregistrée, l’émotion renforçant ponctuellement l’attention. Ainsi, une émotion positive peut se traduire par une amélioration ponctuelle des performances mnésiques. Il apparaît également que la consolidation, et donc la rétention d’une information est favorisée par l’émotion : le rappel d’un souvenir émotionnel après un long intervalle est souvent plus important que lorsque ce souvenir est neutre. L’imagerie fonctionnelle montre d’ailleurs que le rappel des souvenirs est proportionnel à leur intensité émotionnelle qui peut être observée par l’activation de l’amygdale, siège des émotions. Enfin, la récupération d’un souvenir est aussi améliorée par la présence d’une émotion positive. Chez les personnes présentant un trouble cognitif, les expériences montrent un effet protecteur des émotions positives sur les capacités résiduelles de mémoire.

De la lutte des classes à l'école de la réussite (with images) · Strategie_Gouv Si le système scolaire français n’est pas performant parce qu’il est inégalitaire, alors il s’agit de travailler à élargir la base sociale de la réussite. C’est en somme l’idée force qui est ressortie du débat du 13 juin, passé les discussions, assez convergentes, sur le diagnostic. Comment ? De l’avis général, la réponse est avant tout politique. Refonder l’école avec un objectif de « nivellement par le haut » nécessite que la question des inégalités soit portée politiquement, que les 140 000 décrocheurs par classe d’âge soient collectivement considérés comme 140 000 de trop.

Evaluation pour qui ? Pour quoi ? Ce tableau rassemble des vidéos d’entretiens d’enseignants et d’un parent d’élève, des extraits audios de discussions enregistrées lors d’une rencontre avec l’équipe d'école sur la question de l’évaluation. Il ressort de ces échanges et de ces témoignages la question de la finalité des évaluations : l’évaluation pour qui ? pour quoi ? Un outil au service des enseignants pour organiser et réguler leur travail ? Évaluer par compétences 1. Une évaluation globale de l'élève sur les huit composantes du socle commun En histoire-géographie il est recommandé de n'utiliser que les compétences des domaines 1, 2, 3 et 5.Éduscol. Évaluer la maîtrise du socle commun aux cycles 2, 3 et 4 Domaine 1.1 - Comprendre, s’exprimer en utilisant la langue française à l’oral et à l’écrit Domaine 1.2 - Comprendre, s’exprimer en utilisant une langue étrangère et, le cas échéant, une langue régionale Domaine 1.3 - Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages mathématiques, scientifiques et informatiques Domaine 1.4 - Comprendre, s’exprimer en utilisant les langages des arts et du corps Domaine 2 - Les méthodes et outils pour apprendreDomaine 3 - La formation de la personne et du citoyen Domaine 4 - Les systèmes naturels et les systèmes techniquesDomaine 5 - Les représentations du monde et l’activité humaine

Faciliter l'apprentissage par projet avec la e-éducation Un projet n’implique pas une pédagogie de projet(Catherine Reverdy, 2013 [1]) Avant toute chose, accordons-nous sur les termes. L’apprentissage par projet ne se limite pas à la pédagogie de projet. Nous vous proposons un rapide panorama de quelques stratégies d’apprentissage par projet. Chaque exemple est associé à un parcours de la Éléathèque pour illustrer de façon concrète la démarche évoquée. Ces parcours sont accessibles pour les membres de l’académie de Versailles munis de leurs identifiants académiques.

L’évaluation : ressources produites par le groupe thématique de l’académie de Versailles - Réforme du collège Diaporama Le diaporama ci-dessous vise à présenter l’évolution de l’évaluation dans le cadre de la réforme. Déjà présent dans la loi d’orientation, le principe de l’évaluation positive est réaffirmé dans le décret du 31.12.2015 relatif à « l’évaluation des acquis scolaires des élèves et au livret scolaire ». Suite à la publication des arrêtés du 31.12.2015, les nouvelles modalités d’attribution du DNB ainsi que le contenu du livret scolaire sont également exposés dans le diaporama. Ce document est réactualisé au fur et à mesure des publications des textes officiels. Ceintures de Compétences cycle 2 : Questionner le monde – Nos ceintures de compétences La team cycle 2 du collectif ceintures de compétences (avec Antonia Carriquiry, Mélanie Federici, Catherine Maurice et moi-même ), a élaboré un référentiel de compétences sur les domaines : Objets techniques, le vivant, la matière, explorer les organisations du monde, se repérer dans l’espace, se repérer dans le temps. Nous avons essayé de mettre en place une progression spiralaire, qui permette de brasser à nouveau les compétences déjà rencontrées, et qui aborde toutes les compétences « Questionner le monde » du cycle 2 des programmes 2016. Pour mettre en œuvre la validation de ces ceintures, Nous avons créé des parcours pour chaque domaine : Parcours ceintures « les objets techniques » Parcours ceintures » qu’est-ce que la matière ? »Parcours ceintures « reconnaître le monde vivant »Parcours ceintures » se repérer dans l’espace »Parcours ceintures « se repérer dans le temps »Parcours ceintures « explorer les organisations du monde »

Related: