background preloader

Pskychomedia - 25 biais cognitifs

Pskychomedia - 25 biais cognitifs
Les biais cognitifs sont des formes de pensée qui dévient de la pensée logique ou rationnelle et qui ont tendance à être systématiquement utilisées dans diverses situations. Ils constituent des façons rapides et intuitives de porter des jugements ou de prendre des décisions qui sont moins laborieuses qu'un raisonnement analytique qui tiendrait compte de toutes les informations pertinentes. Ces jugements rapides sont souvent utiles mais sont aussi à la base de jugements erronés typiques. Le concept a été introduit au début des années 1970 par les psychologues Daniel Kahneman (prix Nobel en économie en 2002) et Amos Tversky pour expliquer certaines tendances vers des décisions irrationnelles dans le domaine économique. Depuis, une multitude de biais intervenant dans plusieurs domaines ont été identifiés par la recherche en psychologie cognitive et sociale. Certains biais s'expliquent par les ressources cognitives limitées. Voici une liste de 25 biais cognitifs fréquents : Le biais de croyance

http://www.psychomedia.qc.ca/psychologie/biais-cognitifs

Related:  Désinformation et esprit critiqueBiais cognitifsEsprit Critiquedéveloppement professionnelSoft Skills

France culture - L’utopie déchue de Félix Tréguer / L’opium des imbéciles de Rudy Reichstadt Deux livres de réflexion militants. Dans l’Utopie déchue, paru chez Fayard, Félix Tréguer propose une contre histoire d’Internet du XVe au XXIe siècle… des bornes chronologiques qui peuvent surprendre. Elles visent à montrer comment les évolutions technologiques, en matière de communication, ont toujours d’abord été des instruments de contestation politique… avant que l’État ne parvienne à en faire des outils de discipline, de contrôle, et enfin de surveillance. L’essai du cofondateur de la Quadrature du Net vise à décortiquer ce mécanisme qui a systématiquement bridé les utopies émancipatrices des nouvelles technologies. Pire, si on en croit Rudy Reichstadt auteur de l’Opium des imbéciles chez Grasset, Internet a permis à une véritable « économie du complotisme » de prospérer. Félix Tréguet - L’Utopie déchue : une contre histoire d’Internet XVe-XXIe siècle

Jeux vidéo, violence et biais cognitifs Jeux vidéo, violence et biais cognitifs Le scénario est toujours le même. Une fusillade de masse attire l’attention des média qui pointent rapidement les jeux vidéo comme responsables en totalité ou en partie. « Tous menteurs » : comment faire face au conspirationnisme ? - La Croix Les attentats de 2015 ont conduit à une prise de conscience collective de la propagation des « théories du complot » sur la Toile. Alors que les jeunes y sont particulièrement vulnérables, enseignants, pouvoirs publics et journalistes cherchent des parades. «Lorsqu’un de mes élèves m’a dit que “les Juifs étaient déjà au courant pour le 11 Septembre”, c’est comme s’il avait ouvert la boîte de Pandore. » Sophie Mazet, professeur d’anglais en Seine-Saint-Denis, n’a pas attendu les tragiques événements de l’année 2015 pour prendre conscience de l’emprise exercée par les théories du complot – la lecture alternative et biaisée d’un événement –, sur ses jeunes élèves. Depuis 2010, cette auteur d’un Manuel d’autodéfense intellectuelle a mis en place des cours où elle exerce les lycéens à l’esprit critique et démantèle minutieusement l’argumentaire pseudo-scientifique des conspirationnistes.

Petit recueil de 25 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi Petit recueil de non plus 18, ni 20 mais 24 moisissures argumentatives à utiliser sans modération lors des concours de mauvaise foi. Nous avons découpé ces moisissures argumentatives en trois grandes catégories : les erreurs logiques, les attaques, et les travestissements. Télécharger en pdf la mise en page magnifique du graphiste Francois-b. Les 4 piliers du bonheur selon les neurosciences Le neuroscientifique Alex Korb a déduit de ses recherches en neurosciences 4 rituels qui peuvent nous rendre plus heureux. 1.La question la plus importante à se poser quotidiennement Les neurosciences nous invitent à faire preuve de gratitude au quotidien par le biais d’une question cruciale : Pour quoi suis-je reconnaissant.e aujourd’hui ? Faire preuve de gratitude active les neurotransmetteurs qui produisent de la dopamine et de la sérotonine.

Podcast : Jouer pour développer l’esprit critique Valérie Lallemand-Breitenbach, directrice de recherches en biologie cellulaire et en cancérologie à l’Inserm, coordonne Jouer à débattre, un dispositif pédagogique à destination des collégiens et des lycéens, imaginé par une communauté de scientifiques. But : donner aux jeunes l’envie de débattre et le goût des sciences. Lors de ces jeux sur des thèmes de société, les jeunes incarnent un personnage, développent des arguments et déploient leur esprit critique.

12 biais cognitifs à déjouer pour recruteurs brillants Le recrutement est un processus humain, imparfait. Les biais cognitifs des recruteurs sont à l’œuvre tous les jours. Ils trompent leur perception, leur jugement et leur décision. L’évidence du complot : un défi à l’argumentation. Douter de tout pour ne plus douter du tout 1Dans le prolongement des travaux menés en collaboration avec Emmanuelle Danblon (Danblon & Nicolas 2010, 2012), cet article se propose d’analyser certains mécanismes langagiers et argumentatifs saillants à l’œuvre dans ce qu’on appelle, par habitude, les « théories du complot ». Grands récits ou historiettes, ces « théories » traduisent (et bien souvent trahissent) une certaine tournure de l’esprit qui, tout en affichant son objectivité absolue, s’attache à mettre en cohérence des événements épars prélevés çà et là dans la réalité observable. Elles intègrent ces événements à l’intérieur d’une trame narrative déterministe (mais non assumée comme telle) capable de leur donner du sens et de l’épaisseur ; capable, en somme, de les faire parler.

Humiliation Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une humiliation est un rabaissement de l’autre conduisant à une mortification, un état d'impuissance ou soumission. L'humiliation peut être faite depuis une agression, intimidation, maltraitance physique ou mentale, ou par embarras lorsque le comportement d'un individu est perçu comme socialement ou légalement inacceptable.

Devenez un pro de la gestion du temps : Avalez le crapaud de Brian Tracy Être efficace et optimiser sa gestion du temps ne veut pas dire réussir à compléter toutes les choses que vous voulez ou devez faire. Peu importe à quelle vitesse vous réalisez vos tâches, vous n’aurez jamais le temps de tout faire. Comme explique Brian Tracy dans les 21 conseils du livre « Avalez le Crapaud », les champions de l’efficacité savent identifier les tâches essentielles, celle qui font vraiment la différence, et prennent le temps de bien les faire. Dans la vidéo précédente, vous avez découvert les premiers 10 conseils pour passer efficacement à l’action. Cette semaine vous allez découvrir les 11 conseils restants. 11.

Hygiène mentale -Raisonner de façon logique ou pas ... Ben: Hello Moldax: Bonsoir Didier: Eviter les pièges de la pensée Comprendre les biais cognitifs Un biais cognitif est une forme de pensée qui met en oeuvre de manière systématique des distorsions dans le traitement de l'information. Ces biais, qui sont en général inconscients, peuvent conduire à des erreurs de perception, de raisonnement, d'évaluation, d'interprétation logique, de jugement, d'attention, etc., ainsi qu'à des comportements ou à des décisions inadaptées. L'étude de ces biais montre à quel point notre expérience du monde, nos pensées et nos comportements sont nettement moins libres qu'on ne l'imagine.

Bonjour, Oui, il en a été de même pour moi. Je trouve cet article très synthétique et pratiquement, une référence. Merci à toi pour ton retour! by fuertes_groupe1_psy Apr 8

C'est la première fois que je les vois tous listés dans un seul et même article, avec les définitions. Merci! by chassaing_groupe1_psy Apr 7

Related: