background preloader

Riorganizzazione d'impresa

Facebook Twitter

Becoming More Agile. This is the second essay by amv71amv71 from our short-list of entries to our essay competition.

Becoming More Agile

All week we will be releasing an essay with the winners finally announced at the end of the week (16 September 2011). Becoming More Agile. The Perfect Conditions for Entering A New Innovation Era in 2017. So if there was ever a time to clear the existing innovation agenda and rework the entire space for innovating, it is about to become the pressing reality as we enter into 2017.

The Perfect Conditions for Entering A New Innovation Era in 2017

There are so many forces coming together that require this reworking. We are moving from diverging into one of converging, we are at a changeover point for innovation; let me explain each of the contributing factors but firstly, a brief overview. The Merging Conditions and Forces The very different political and economic conditions that will be arising in 2017, the continuing shifting social conditions, profound shifts we are undergoing in business and our own personal ones, makes it a world that is moving from being complicated to complex.

Any renewing does need innovation to become more central in our design but it will be managed differently far more collaboratory. The Collapse of Traditional Structures: An Ecosystem Evolution. Sketch Note: 6 Rules of Change by Esther Derby. Esther Derby is a highly respected voice in building up agile environments, organizations and teams for success.

Sketch Note: 6 Rules of Change by Esther Derby

As a quality consultant and organization development enthusiast, I have been following her work since last many years. Recently, Esther shared her insights (video) on the topic “Six Rules of Change” at LeanUX2015 and offered practical wisdom on driving large scale changes in the organization. Here is a sketch note version that covers the essence of the talk. Say what you see! A systems thinker in a normal organisation. Or why Vanguard, Deming & systems thinking is bad for you. Thoreau on Hard Work, the Myth of Productivity, and the True Measure of Meaningful Labor. Vers une théorie des entreprises stupides? Réfléchir, se projeter, anticiper, remettre en cause ses méthodes ou étudier la pertinence de ses stratégies peut aider une entreprise à surmonter des crises ou à gagner de nouveaux marchés...

Vers une théorie des entreprises stupides?

Mais à l'heure du «smart business», la bonne vieille bêtise manageriale a encore de beaux jours devant elle. Selon le professeur de management spécialiste des organisations Mats Alvesson, de l’école Economics and Management de l’université Lund (Suède), la stupidité joue elle aussi un rôle important dans les organisations, comme l’écrit le site Science Daily. Un rôle évidemment très sous-estimé par les dirigeants d'entreprises comme par les théoriciens des organisations. «Nous voyons la stupidité fonctionnelle comme une absence de réflexion critique. Et «paradoxalement, cela permet parfois d’augmenter la productivité au sein d’une organisation».

Si vous doutez de l'intérêt de la stupidité fonctionnelle, écrit dans le Financial Times Andrew Hill, demandez-vous si l’inverse serait souhaitable. Un patron avec ses salariés dans l'open-space, c'est mieux? En d'autres termes: la culture d'entreprise bénéficie-t-elle de l'abolition de la hiérarchie dans les bureaux?

Un patron avec ses salariés dans l'open-space, c'est mieux?

La première fois que j’ai rencontré Jack Dorsey, le milliardaire cofondateur de Twitter, il travaillait sur son nouveau projet, Square –son entreprise post-Twitter lancée pour perturber le secteur du paiement en ligne. J’étais venu l’interviewer pour faire son portrait et lorsque je suis entré dans les bureaux de Square à San Francisco, je l’ai immédiatement repéré. Votre présence au bureau n'est plus obligatoire. Quand les entreprises permettent à leurs employés de faire tout ce qu’ils le veulent, du moment que le travail est fait.

Votre présence au bureau n'est plus obligatoire

En 2003, alors qu’elles planchaient sur de nouvelles directives de gestion des ressources humaines pour Best Buy, un important distributeur de matériel électronique américain, Cali Ressler et Jody Thompson eurent une idée révolutionnaire. Elles se demandèrent ce qui arriverait si l’on accordait aux employés une autonomie totale en échange d’une responsabilité totale. Qu’adviendrait-il si le personnel était jugé uniquement sur le travail fourni et non plus sur sa manière de l’accomplir? Cali Ressler et Jody Thompson baptisèrent leur projet ROWE, pour «Results-Only Work Environment» (Environnement de travail axé uniquement sur les résultats). Il comportait plusieurs propositions radicales. La Pyramide de Maslow appliquée au coworking. Exercice de transposition de la pyramide des besoins humains du psychologue Abraham Maslow au monde du coworking, ou la recherche d'un modèle d'épanouissement pour les travailleurs indépendants.

La Pyramide de Maslow appliquée au coworking

Vous souvenez-vous de la bonne vieille pyramide de Maslow que l’on vous a sans doute enseignée à l’école ? Vous savez, cette pyramide des besoins humains qui permet de les classer et de les hiérarchiser d’une manière dynamique … Si l’on en croit Maslow, les besoins situés à la base de la pyramide doivent être globalement satisfaits pour rendre possible la réalisation des besoins supérieurs. Les managers se comportent-ils vraiment plus efficacement que des rats ?

Lorsqu'ils sont face à la prise de décision dans le cadre managérial, les managers se comportent-ils vraiment plus efficacement que des rats ?

Les managers se comportent-ils vraiment plus efficacement que des rats ?

Laisser vous conter la fable du rat et du manager. Si l’on demandait aux gestionnaires d’entreprise d’expliquer comment ils prennent leurs décisions on pourrait sans doute s’attendre à ce que qu’ils justifient leurs actions en citant des qualités comme une bonne compréhension des affaires et un talent d’analyse bien développé. Pourtant, la gestion n’est pas une science exacte.

La superstition peut également y trouver sa place et ce sont des rats de laboratoire qui nous montrent comment cela est possible. Le monde de l’entreprise devient de plus en plus complexe, rendant ainsi quasiment impossible la prise de décisions managériales pertinentes uniquement sur la base d’informations sûres, même alliées d’une bonne dose d’expérience. Souffrance au travail : oubliez le psychologue ! Les risques psychosociaux ont été instrumentalisés et ont masqué l’enjeu politique des conflits en entreprise, selon la psychologue du travail Lise Gaignard.

Souffrance au travail : oubliez le psychologue !

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Margherita Nasi Entre 2007 et 2014, la psychologue du travail Lise Gaignard rédige des chroniques à partir d’entretiens menés dans son cabinet. Elle souligne les phrases les plus affligeantes, les retape, et change les prénoms. Aujourd’hui réunis dans un ouvrage, Chroniques du travail aliéné, ces textes sont poignants : la psychanalyste a du mal à relire son livre. Elle n’est pas la seule : « On m’a reproché de dire du mal des travailleurs », raconte-t-elle. Si son texte suscite des réactions vives, c’est qu’il critique la dépolitisation de la souffrance au travail : à ses yeux, le changement le plus frappant dans le monde du travail en France n’est pas « la transformation – pourtant importante – des modes de management, ni les catastrophiques techniques d’évaluation pipées, ni la mondialisation.

Come motivare i dipendenti e i collaboratori creativi. La tua società è piena di dipendenti creativi.

Come motivare i dipendenti e i collaboratori creativi

Alcuni di loro sono facili da individuare, mentre altri sono ricchi di potenzialità inespresse, la creatività di entrambi può rappresentare una leva che aiuterà il tuo business a prosperare in un mercato in continua evoluzione. Molte aziende ostacolano, non volontariamente, la creatività, quindi imparare a motivare la creatività dei tuoi dipendenti può darti un vantaggio rispetto alla concorrenza. 6 Buddhist Principles That Will Help You Be A Better Boss. Great Brands Are About Fusing Product And Service. How Do You Do It? For the past 40 years, futurists, economists, and media mavens have debated which business strategies are best suited for the networked, postindustrial era. In his 1971 book, Future Shock, the futurist Alvin Toffler talked about the upcoming “experiential industry,” in which people would be willing to allocate high percentages of their salaries to live amazing experiences.

Toffler’s prediction has proven prophetic. We are happy to visit Disneyland or pay real money for virtual goods because they amuse and delight us. Brands are symbols of experiences, and we have learned not to question brand premiums. Spending $200 for an Armani shirt makes perfect sense because the luxury experience and self-expression create an intangible value beyond the mere cloth. Chi divide perde, chi condivide vince.

Leadership & Enterprise