background preloader

Désobéir | Julie Bérès - Les cambrioleurs

Facebook Twitter

PRESSE - Pièce d'actualité n°9 : Désobéir, Julie Berès - MA CULTURE. Par Leslie Cassagne.

PRESSE - Pièce d'actualité n°9 : Désobéir, Julie Berès - MA CULTURE

Publié le 27/11/2017 Un bloc de quatre jeunes femmes traverse la scène, regard braqué sur le public et sourire en coin, avant de sortir de la salle, d’entrer à nouveau, puis c’est l’assaut : attaquer le mur du fond au couteau, pour faire apparaitre les huit lettres irrégulières du mot « DÉSOBÉIR ». Un acte effectué dans l’urgence, à plusieurs mains, comme une façon de marquer le territoire, de le signer pour se l’approprier. Des mains armées donc, des mains qui n’hésitent pas faire violence au plateau, à en arracher des pans, à lui envoyer des coups de poing, et des filles qui se demandent si elles ne devraient pas se mettre au krav-maga pour « bien porter leurs couilles ». De ce corps qui est la matière de la pièce, on se demande quoi faire : qu’en montrer ? Les récits qui constituent Désobéir proviennent d’une « immersion documentaire » de Julie Berès et ses collaborateurs dans la ville d’Aubervilliers et ses environs.

PRESSE - «Désobéir», quatuor libéré des carcans. C’est une «pièce d’actualité» telle qu’en commande depuis quelques saisons le Théâtre de la Commune à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) à des artistes en leur posant cette question : «La vie des gens d’ici, qu’est-ce qu’elle inspire à votre art?»

PRESSE - «Désobéir», quatuor libéré des carcans

Une petite forme - peu de décor, peu de moyens -, jouée l’année dernière, qui a monté en puissance depuis sa création à la Commune, que les théâtres s’arrachent, et qui suscite un emballement sur les réseaux sociaux. Le public venu de tous horizons interagit avec les quatre actrices - Lou-Adriana Bouziouane, Charmine Fariborzi, Hatice Ozer et Sephora Pondi - qui, chaque soir, élargissent l’espace et l’amplitude de leur jeu. Guerrières La metteure en scène Julie Berès joue sur une ambiguïté : interprètent-elles ou non leur propre rôle ? Ou sont-elles simplement des jeunes actrices et une danseuse (Charmine Fariborzi) très douées, qui s’emparent de la vie des autres ? Saccades Anne Diatkine Désobéir m.s.

Compagnie Les Cambrioleurs . Julie Beres. Dans le paysage théâtral français, Julie Berès a la caractéristique de traduire sur scène les contours d’un « espace mental », loin de toute forme de naturalisme, et de concevoir chaque spectacle comme un « voyage onirique » où se mêlent éléments de réalité (qui peuvent être apportés par des textes, ainsi que par une collecte de témoignages) et imaginaire poétique.

Compagnie Les Cambrioleurs . Julie Beres

Les images scéniques qui résultent d’une écriture de plateau polyphonique (textes, sons et musiques, vidéo, scénographies transformables) construisent un canevas dramaturgique, qu’il serait trop réducteur de qualifier de théâtre visuel. La notion de « théâtre suggestif » parait plus juste : il s’agit en effet de mettre en jeu la perception du spectateur, en créant un environnement propice à la rêverie (parfois amusée) autant qu’à la réflexion. Née en 1972, Julie Berès passe la plupart de son enfance en Afrique. Lorsqu’elle arrive en France, à 18 ans, c’est avec l’intention d’y poursuivre des études de philosophie.

DÉSOBÉIR (teaser 1) DÉSOBÉIR Dossier de Présentation. Reportage vidéo "DÉSOBÉIR" de Julie Berès. Dans les coulisses de Désobéir de Julie Bérès. Désobéir de Julie Bérès et Kevin Keiss - Ép. 3/0 - Radiodrama. Réalisation : Julie Bérès, Kevin Keiss et Alexandre Plank Conseillère littéraire : Pauline Thimonnier C’est un pas de côté que nous vous proposons ce soir avec cette dernière émission de la collection Radiodrama.

Désobéir de Julie Bérès et Kevin Keiss - Ép. 3/0 - Radiodrama

Nous sommes loin des territoires de la fiction dans une forme plus proche du documentaire ou du reportage même si tout y est reconstruit . Le spectacle dont est tiré ce Radiodrama a été créé au théâtre de la commune d’Aubervilliers en novembre 2017 sous le titre « Désobéir, pièce d’actualité ». Qu’est-ce qu’une pièce d’actualité ? C’est d’abord une commande du théâtre de la commune incarné par Marie Josée Malis à des artistes invités avec cette question simple : « Qu’est-ce que Aubervilliers vous inspire ? Radiodrama est une série d'émission produite par Alexandre Plank et Pauline Thimonnier dans le cadre du service des Fictions.