background preloader

L'École

Facebook Twitter

Photo de couverture : © Jean-Louis Fernandez

Brochure de l'école du TNS. Théâtre National de Strasbourg. L’École supérieure d’art dramatique du Théâtre National de Strasbourg est une école nationale de formation professionnelle sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication.

Théâtre National de Strasbourg

Depuis sa création en 1954 par Michel Saint-Denis, la particularité de l’École est double : son existence est indissociable de celle du théâtre, dont elle a toujours partagé les locaux et l’infrastructure ; sa logique pédagogique est celle de l’interdisciplinarité : elle forme au sein d’une même promotion d’élèves (ou « groupe ») des comédiens, des régisseurs, des scénographes-costumiers, des metteurs en scène, des dramaturges. « Le Théâtre National de Strasbourg porte en lui une singularité inaliénable : il est le seul théâtre national à porter en son sein une école de théâtre. C'est un atout, une chance qu'il faut porter haut et fort. Stanislas Nordey. Théâtre National de Strasbourg.

Organisation des études Les élèves sont recrutés par concours deux années sur trois.

Théâtre National de Strasbourg

Deux groupes, soit environ cinquante élèves, sont donc toujours simultanément présents dans l’École. La formation dure trois ans et alterne ou combine des cours hebdomadaires et des périodes intensives d’ateliers sur le principe de masterclasses conçues et dirigées par un intervenant. Ateliers La pédagogie de l’École accorde une large place, à côté des enseignements spécifiques à chaque discipline, à des enseignements de culture générale et aux ateliers qui réunissent dans un projet artistique commun les élèves des différentes sections. Le travail d’« atelier » se déroule généralement pendant six à huit semaines et donne lieu à des présentations ouvertes à l’équipe du TNS et, parfois au public quand celles-ci sont pensées en lien avec le geste pédagogique. Formation commune Formations spécifiques Mises en situations professionnelles Suivi pédagogique Diplômes. Conditions générales d’admission.

L’admission aux quatre sections de l’École (Jeu, Mise en scène/Dramaturgie, Régie-Création, Scénographie-Costumes) se fait par un concours spécifique à chaque section.

Conditions générales d’admission

À l’issue du concours d’entrée, un Groupe (promotion) est composé de 10 à 12 élèves acteurs, de 4 à 6 élèves régisseurs, de 2 à 4 élèves scénographes, de 2 à 4 élèves metteurs en scène ou dramaturges. Diplôme : pour se présenter au concours, le baccalauréat ou une équivalence est demandé. Des dérogations sont accordées après examen du dossier par une commission interne. Ne sont pas recevables : les attestations délivrées par les lycées (spécialité « théâtre-expression dramatique » du baccalauréat littéraire). Pour obtenir des renseignements sur les formations du spectacle vivant, les candidats sont invités à prendre contact avec le Centre National du Théâtre 134 rue Legendre 75017 Paris - Tél. : 01 44 61 84 85 / www.cnt.asso.fr Nationalité : aucune condition de nationalité n’est imposée. Théâtre National de Strasbourg. Préinscription en ligne des sections Régie-Création, Scénographie-Costumes et Mise en Scène-Dramaturgie accessible à partir du 13 septembre et jusqu'au 9 décembre 2016.

Théâtre National de Strasbourg

Les pièces à joindre au dossier d'inscription sont téléchargeables dans l'onglet 'Documents' ci-contre. Conditions générales d'admission en consultation ici Dossier d'inscription 1) Les candidat(e)s doivent se préinscrire numériquement en remplissant un formulaire en ligne selon le calendrier indiqué ci-dessus, puis retourner le dossier imprimé complété des pièces obligatoires par voie postale (cachet de la poste faisant foi). La liste des pièces à joindre selon la section concernée se trouve dans l'onglet "documents" ci-contre. 2) Pour être inscrit au concours, chaque candidat(e) doit s’acquitter des droits d’inscription de 75 € (non remboursables), un taux réduit est fixé à 37,50 € (non remboursables) pour les étudiants boursiers (notification de bourse 2016-2017 ou à défaut 2015-2016 à fournir).

L'école du TNS, une fabrique de rencontres et d'expériences. Il est 9h dans les ateliers de l’école du Théâtre National de Strasbourg (TNS), rue Schertz à Strasbourg et déjà Édith, Simon, Vincent, Germain et Enzo, élèves régisseurs de première année, réfléchissent au fonctionnement d’un rideau polichinelle.

L'école du TNS, une fabrique de rencontres et d'expériences

Sous l’oeil bienveillant de Bernard Saam qui encadre le module « montage et construction », ils tentent de comprendre comment faire fonctionner ce rideau de théâtre qui s’enroule et se déroule sur lui-même de haut en bas. Le responsable de la formation fait souvent revenir ses élèves vers des techniques traditionnelles : « En première année, on leur donne les outils pour qu’ils puissent se débrouiller par eux-même par la suite. Quand ils arrivent, le concours en poche, ils ont déjà une certaine connaissance soit en lumière, soit en vidéo, soit en construction, notre rôle c’est de les former à tous ces métiers et faire d’eux des régisseurs complets qui se spécialiseront plus tard. » L’école du TNS, ça marche comment?