background preloader

Médicaments Dangereux

Facebook Twitter

Cancer du sein : le pavé dans la mare. Radiologue en Lorraine et ayant participé pendant vingt ans au dépistage organisé du cancer du sein en Moselle, j’ai fini par me demander comment on arrivait à faire courir des foules entières, dans des villes entières, des pays entiers, avec un ruban rose accroché au revers d’un T-shirt, dans l’illusion d’une « cause », la lutte contre le cancer du sein.

Cancer du sein : le pavé dans la mare

Comment se fait-il que parallèlement à la débauche d’illuminations roses, de ventes de produits labellisés roses, de distribution de rubans, la mortalité par cancer du sein dans la population ne décroît pas et la quantité de cancers diagnostiqués par contre, explose ? Deux préceptes de notre exercice médical sont le « primum non nocere », et l’autre « l’information claire, loyale, appropriée » (article 33 du code de santé publique). Un beau jour il ne m’est plus apparu que ces deux conditions étaient présentes. Médicaments et laboratoires pharmaceutiques. Coupe-faim : des médicaments sous surveillance. La France ne veut pas de Mysimba.

Coupe-faim : des médicaments sous surveillance

Pour les autorités sanitaires françaises, ce médicament contre l'obésité qui associe le bupropion et la naltrexone comporte plus de risques qu'il n'apporte de bénéfices. L'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) fait part de ses craintes dans un courrier adressé à l'Agence européenne du médicament (EMA), qui est en passe d'autoriser ce médicament. Le directeur de l'ANSM, Dominique Martin, y explique ses doutes sur la sécurité cardio-vasculaire du médicament et sur les possibles risques de dépression et suicides. Le traitement hormonal de la ménopause accroît le risque de cancer. Le traitement hormonal de la ménopause (THM) comporte un risque accru de cancer de l’ovaire, même lorsqu’il n’est prescrit que pendant quelques années, selon une étude publiée vendredi dans la revue médicale britannique The Lancet.

Le traitement hormonal de la ménopause accroît le risque de cancer

Alors que le lien avec le cancer du sein est connu depuis plus d’une dizaine d’années, des chercheurs britanniques ont passé en revue quelque 52 études épidémiologiques portant sur un total de 21 488 femmes américaines, européennes et australiennes ayant développé des cancers de l’ovaire. Ils ont montré que celles qui avaient reçu des THM avaient un risque globalement augmenté de 40% d’avoir un cancer de l’ovaire que les femmes n’ayant jamais reçu de tels traitements. Plusieurs médicaments courants à haute dose accroîtraient le risque de démence. Plusieurs médicaments couramment utilisés pourraient accroître le risque de démence, y compris de la maladie d’Alzheimer, chez les personnes âgées qui en prennent à des doses élevées ou pendant des périodes prolongées, selon une étude publiée lundi aux États-Unis.

Plusieurs médicaments courants à haute dose accroîtraient le risque de démence

Tous ces médicaments contiennent une substance, appelée anticholinergique, qui trouble la communication entre les neurones et perturbe la mémoire, l’apprentissage et l’activité musculaire, précisent les auteurs. Leur étude, conduite avec un groupe de près de 3500 personnes de 65 ans et plus, est publiée dans le Journal of the American Medical Association, Internal Medicine. GARDASIL Intérêt ? Risques ? Dangers ? Retour sur le vaccin contre le virus HPV à l’occasion d’une plainte récente.

GARDASIL Intérêt ? Risques ? Dangers ?

Comment fonctionnent les vaccins ? Pour comprendre les enjeux des vaccinations, quelques notions de base sont indispensables. La vaccination tente d’alerter notre système immunitaire vis-à-vis d’un agent infectieux, afin de nous faire développer des anticorps qui préviendront une infection future. C’est le principe de base. La première stratégie a consisté à "torturer" et à affaiblir suffisamment le germe de la maladie pour obtenir un mutant incapable de provoquer une maladie grave, mais suffisamment infectant pour déclencher la réponse immunitaire.

Une vaccination est donc une sorte d’avertissement sans frais ! Ces techniques anciennes et efficaces exposent malheureusement à des risques : mutation inverse qui rend de nouveau le virus vaccinal dangereux (ancien vaccin polio buvable) ou infection vaccinale grave malgré l’atténuation du bacille (BCG). Le lien entre benzodiazépines et maladie d'Alzheimer est confirmé. Qu'est-ce que les benzodiazépines ?

Le lien entre benzodiazépines et maladie d'Alzheimer est confirmé

Les benzodiazépines sont une classe de médicaments psychotropes, c'est-à-dire qui agissent sur le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) en modifiant certains processus chimiques naturels (physiologiques), ce qui entraîne des modifications de la conscience, de l'humeur, de la perception et du comportement. Les benzodiazépines ont des propriétés anxiolytiques (contre l'anxiété), myorelaxantes (décontractant musculaire), hypnotiques (provoquant le sommeil), antiépileptiques (contre l'épilepsie) et amnésiantes (provoquant des troubles de la mémoire).

La guerre contre les bactéries. Les outils de lutte contre les bactéries mis au point au 20ème siècle ne sont pas parfaits.

la guerre contre les bactéries

Contrairement, par exemple, à une cancérothérapie, les antibiotiques ont une durée de vie limitée. Une thérapie contre le cancer mise au point il y a 50 ans est encore efficace aujourd'hui. Au contraire, un antibiotique peut devenir inefficace avec le temps, en particulier si on l'utilise mal. Danger medocs et traitements. Enquête de santé - Magazine - le magazine. Actifed, Nurofen, Humex… : les médicaments contre le rhume dangereux pour la santé - 28/11/2012 - LaDépêche. Le service de pharmacologie du CHU de Toulouse vient de publier dans son bulletin d’information Bip31.fr une mise en garde contre les médicaments anti-rhume.

Actifed, Nurofen, Humex… : les médicaments contre le rhume dangereux pour la santé - 28/11/2012 - LaDépêche

Ces derniers seraient dangereux pour le système cardio-vasculaire. Actifed Rhume, Nurofen Rhume, Dolirhume, Humex Rhume… Chaque hiver, les pharmacies proposent une large gamme de médicaments anti-rhume en vente libre. Contenant des vasoconstricteurs, ces médicaments présenteraient de vrais dangers pour la santé, rares mais pouvant être très graves.

Augmentation du risque d’infarctus et d’AVC. "Les médicaments pour l'Alzheimer sont inefficaces" Cancer :une étude accable les mammographies de routine. Des radios de mammographie (GUSTAFSSON/LEHTIKUVA OY/SIPA) Certains cancers sont-ils trop largement dépistés ?

Cancer :une étude accable les mammographies de routine

Concernant le cancer de la prostate, la discussion est engagée depuis longtemps. Le dépistage systématique du cancer du sein commence aussi à être questionné. Depuis des années, la mammographie est quasi obligatoire pour toutes les femmes de plus de 40 ou 50 ans, selon les gynécologues. C’est un truc embêtant à faire, tous les ans ou tous les deux ans, comme la déclaration d’impôts, mais avec le stress en plus. Selon une étude publiée dans le journal New England of Medicine, ces mammographies de routine permettent surtout de détecter de jeunes cancers non évolutifs. Touche pas à ma prostate ! Je republie cet article de 2008 à l’occasion de la mise au point de la Haute Autorité de Santé du 4 avril 2012, qui confirme l’absence d’intérêt du dépistage du cancer de la prostate, y compris chez les sujets à risque.

Touche pas à ma prostate !

Ajout du 22 mai 2011 : pour des données à jour, écoutez plutôt l’émission du 20 mai 2011 : la Tête au Carré sur France-Inter. L’USPSTFa confirmé son avis le 21 mai 2012 Le dépistage systématique du cancer de la prostate n’est pas une bonne stratégie de santé. Ce dépistage aboutit dans de nombreux cas à découvrir dans la prostate des cellules cancéreuses qui n’auraient jamais provoqué de cancer. La moitié des hommes de 60 ans ont des cellules cancéreuses dans leur prostate, c’est un phénomène quasi normal et c’est le cas de près de 100% des hommes de 90 ans [1].

Pilules de 3ème génération, liste et dangers potentiels. Mise au point du 2/1/2013 Suite à l’agitation médiatique et sanitaire autour du danger des pilules de troisième et quatrième génération, voici quelques informations importantes. Les risques sont très faibles : Parution du livre "La brutalisation du corps féminin (...)".

La brutalisation du corps féminin dans la médecine moderne Considérons cent femmes tirées au sort. Toutes auront été confrontées à une forme ou une autre d’une médicalisation spécifiquement liée à leur sexe : vaccins (rubéole…), hormones pour un oui ou un non, traitement de la ménopause, dispositifs contraceptifs, aide à la procréation, cicatrices d’épisiotomie ou de césarienne, hystérectomie, mammographie, etc.

Quoi d’équivalent chez l’homme ? Pilule : l'incivilité médicale permanente. La vie sans pilule - Éducation / jeunesse. Nouvelles plaintes contre les pilules. Affaire du Mediator : le point si vous avez raté un épisode. Jacques Servier, patron éponyme du premier groupe pharmaceutique français, a de nouveau été mis en examen, mardi, dans l'un des volets judiciaires de ce scandale sanitaire. La saga du cholestérol.