background preloader

Réflexions TIC

Facebook Twitter

Préparer l’élève à devenir apprenant sa vie durant. | Demain ... Plus de 50h de vidéo sur les usages du numérique dans l’éducation. Techno et pédago. Cinq profs qui font bouger l'école. Après les rythmes scolaires, ­Vincent Peillon s'attaque au chantier ambitieux des programmes, qui n'avaient pas été touchés depuis la réforme de Xavier Darcos en 2008. Le ministère lance demain une consultation auprès des instituteurs pour faire remonter leurs suggestions, et le Conseil supérieur des programmes sera officiellement lancé mi-octobre ; une refonte est également en cours au collège et au lycée. Les enseignants que nous avons rencontrés n'ont pas, eux, attendu les réformes pour mettre en place de nouvelles formes de pédagogie.

"Ici, aucun élève n'est voué à l'anonymat" Lionel Pinard , proviseur du lycée Galilée à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) Le lycée Galilée a beau être en ZEP (zone d'éducation prioritaire), c'est l'un des meilleurs établissements de l'académie de ­Versailles. Pour y parvenir, son proviseur mise tout sur l'accompagnement individuel. "Ici, aucun élève n'est voué à l'anonymat. Adeline Fleury - leJDD.fr. Afford@nce | Apprentissage en Face à Face et par l'Ordinateur en Réseau selon un Design écologique pour l'Avancement iNtentionnel de Communautés Emancipatrices. Le numérique change la pédagogie … à condition de changer la pédagogie ! Mon dossier sur le numérique dans le secondaire vient d’être publié sur le site du service Veille et Analyses de l’IFE : il s’agit du Dossier d’actualité n° 79 intitulé « Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0. » Vous l’aurez compris, après tous les espoirs placés dans l’introduction des TIC à l’école, on constate que ces technologies n’ont ni révolutionné la pédagogie ni vraiment impacté les résultats des élèves.

Pourtant des sommes considérables ont été investies depuis les années 80 en équipement et en développement d’infrastructures. Les usages pédagogiques numériques n’ont pas suivis, les innovations restant souvent le fait d’enseignants passionnés, militants. Il y a en fait un paradoxe : le numérique, et notamment le web 2.0 (les réseaux sociaux, le partage, la collaboration, etc.) offre des possibilités pour le moins intéressantes, mais il est plus confortable d’utiliser les TIC pour faire ce que l’on sait déjà faire. Pour le citer : WordPress: J'aime chargement… Google+ Comments. Etsb.crifpe.ca/files/synthese_fre.pdf.

"Le numérique exige une culture de l’apprentissage", par Mario (...) Le coin des auteurs « Maitresse, est-ce qu’on fait écriture aujourd’hui ? Allez, Maitresse, on peut faire écriture ? On n’en a pas fait mardi ! » Voilà ce que l’on peut entendre dans la classe quasi quotidiennement. Des élèves désireux de « faire écriture », entendre, de poursuivre le travail sur leur texte. La classe lors de l’atelier d’écriture a tout d’une ruche : les élèves sont répartis un peu partout, certains à leur bureau mettant la touche finale à leur texte, d’autres sur les ordinateurs et iPads de la classe à effectuer des recherches sur le sujet sur lequel ils sont en train d’écrire ou d’insérer des images à leur texte, « pour montrer de quoi on parle » et pour que « le lecteur comprenne mieux ».

D’autres encore sont en entretien avec moi ou avec un de leurs camarades. Fatou déplace l’étiquette en forme de crayon qui porte son prénom sur le tableau de la classe. Les sujets sont libres, ainsi que la forme du texte. Aurore Valatuniversdemaclasse.blogspot.com Débordée ? Alors ? Apprendo Ergo Sum. D’environnement numérique pour apprendre… Parler d’environnement numérique d’apprentissage, c’est d’abord parler d’apprentissage! Congruent aux résultats d’apprentissage actualisés (compétences durables, créativité, etc.), l’activité pédagogique proposée saura engager l’apprenant, par sa pertinence, ainsi que par une utilisation judicieuse des espaces et des outils numériques à la disposition de l’apprenant et de l’enseignant.

Le défi pour celui-ci/celle-ci : donner toute la place à sa créativité pédagogique en élaborant des scénarios d’apprentissage auparavant inconcevables avant l’apport des outils et des espaces numériques. C’est la transformation de la pédagogie dont il est question et non une réplication directe de celle-ci, sans regard critique, souvent plus flamboyante et éphémère, mais peu durable chez l’apprenant. À cet égard, on verra davantage le jeune qui s’engage, qui communique, qui collabore, qui crée, qui connecte, qui critique… bref, qui apprend. Like this: J'aime chargement… What’s the Difference Between “Using Technology” and “Technology Integration”? Ce que le numérique change à l’enseignement du Français. Ce texte a été rédigé il y a un an, suite à une intervention pour l’association des professeurs de Lettres.

Ce texte a été refusé par la revue « Le Français aujourd’hui ». Il me semble nécessaire de publier cet article car il me semble compléter plusieurs autres analyses publiées récemment. Introduction Ancien enseignant de lycée professionnel (Lettres Histoire), formateur et chercheur en sciences de l’éducation, spécialisé dans les usages des TIC pour l’enseignement et la formation, mon propos vise à rendre compte au mieux de ce qui est en train de se produire sous nos yeux et que seule une analyse sereine et consciente peut nous permettre de comprendre – et surtout de maîtriser.

La surface de l’écran, qu’elle soit ou non tactile, qu’elle permette ou non l’interactivité, fait désormais concurrence, à tous niveaux, à la feuille de papier. Le livre, le journal, la revue, le cahier peuvent aujourd’hui se fondre, se dissoudre dans cet objet unique, de taille variable, l’écran. Conclusion. AQUOPS 2013: 2 inspirations !

Le 31e Colloque de l’AQUOPS vient de se terminer et j’ai la tête remplie d’idées que je vais ramener dans mon milieu. Avec un choix d’environ 135 ateliers, ce colloque pouvait répondre aux goûts et aux besoins de tous les participants. Nous avions la possibilité de choisir et d’assister à environ 8 ateliers. Il est donc pratiquement impossible de faire un survol du colloque dans cet article.

Je vais donc me concentrer sur 2 inspirations qui ont marqué ma présence dans ce tourbillon pédagogique et technologique. Je vais donc commencer avec cette nouvelle technologie disponible depuis la semaine de l’AQUOPS. Par contre, la création de magazines est beaucoup moins utilisée, mais le potentiel est aussi grand. Est-ce que ce serait intéressant de créer un magazine qui évolue dans le temps et qui ne possède aucun numéro ?

J’entends plusieurs personnes qui vont dire qu’un magazine qui évolue dans le temps et qui ne possède aucun numéro est un blogue. La carte de l’univers de Michel Tremblay. Numérique et éducation : le trouble et la trouille. Faites parler les images ! Partout la séduction se déploie : aux abords des villages, dans notre assiette, dans l'apparence des gens, dans la nature. On nous séduit par les odeurs, par les yeux, les oreilles, le coeur, le geste, les idées, le ventre… mais encore faut-il savoir s'y prendre. Du coté de l'éducation en ligne, on ne trouvera pas de cours qui sentent bon la lavande, mais qui sont bien présentés, avec un certain prestige, de l'ergonomie et de la qualité.

Dans les classes ? Une classe qui sent effectivement bon inspirera surement un peu peu plus qu'une autre dégageant des relents de peinture ou de moisissure, mais encore plus si elle est ergonomiquement adaptée à votre façon d’enseigner ou d’apprendre, comme vous le découvrirez. L'idée de séduire va bien au delà des apparences, la séduction est une façon de présenter l'expérience future, une promesse qui sera suivie si on accepte le jeu sans sauter trop d'étapes d'approche, sans craintes ni autres préoccupations.

Un aménagement des salles de classe plus flexible augmenterait l'attention des élèves. ÉDUCATION - L'école n'en finit plus de déchaîner les passions. En proie à la grogne du corps enseignant pour sa réforme des rythmes scolaires, le ministre de l'Éducation, Vincent Peillon, a semé le trouble ce dimanche, en préconisant une réduction des vacances d'été à six semaines et réparties en deux zones avant de faire marche arrière sous les critiques de l'opposition. Mais les hommes politiques ne sont pas les seuls à s'intéresser de près à la qualité de l'enseignement des futures forces vives de la nation.

Loin du tumulte médiatique, les scientifiques sont de plus en plus nombreux à se pencher sur l'environnement des lieux d'apprentissage.Une récente étude de l'Université de Salford au Rouyaume-Uni vient d'ailleurs d'établir une corrélation entre le niveau d'apprentissage des étudiants et l'agencement des salles de classe. Prime à la mobilité des infrastructures L'Université de Salford n'est pas la seule à s'être saisie du problème. 80% des étudiants satisfaits. Comment le numérique transforme les lieux de savoirs. Les lieux de savoirs à l’épreuve du numérique Nos principales institutions – musées, bibliothèques, lieux d’enseignement et de recherche – qui sont avant tout des lieux de détention et de stockage des savoirs, issus de la culture de l’écrit et dont la stabilité est légendaire, sont depuis quelques années bousculées, remises en cause par le développement du numérique et plus généralement par la numérisation galopante de notre société.

Bruno Devauchelle, l’auteur de cet essai, pointe du doigt leur accueil frileux et inquiet, une timidité qui non seulement n’a pas remis en cause le fondement même de leur organisation, mais l’a selon lui renforcé. Ainsi, des outils numériques ont été imaginés et développés dans le but de renforcer l’existant en facilitant leur activité de conservation (via la numérisation de leur contenu) ou de mise à disposition au public (grâce à l’informatisation de leur fonctionnement pour gérer les prêts, rendre accessible les catalogues informatisés, etc.).

Pour B. As-tu fait tes devoirs numériques ? Si le numérique est encore la plupart du temps fort peu présent en classe, il n’en est pas de même à domicile où il est utilisé fréquemment dans le cadre des devoirs et du travail personnel. Comment est-il utilisé ? Pour quoi faire ? C’est ce que nous avons tenté de saisir à l’aide d’un questionnaire en ligne qui nous a permis de recueillir 34 témoignages. Bien entendu, cette enquête ne prétend nullement à l’exhaustivité ou à une représentativité quelconque, c’est juste pour nous un point de départ pour alimenter notre réflexion. Une première version de cet article a été soumise à ceux qui nous avaient laissé leurs coordonnées, il est donc enrichi de leurs compléments, précisions, modifications… Qui a répondu ? Les réponses proviennent d’élèves et de parents d’élèves allant de la moyenne section à l’université avec une majorité de CM2 et de collégiens.

Pour Adrien, en CM2, c’est avant tout un moyen de faire des exercices qu’il ne saurait pas faire seul et de trouver des renseignements. @dkuropatwa #storyfinding. E-book des JEL 2012. Cultures du livre et numérique jouent-elles les auto-tamponneuses. A Ludovia, Serge Tisseron revient ce mercredi matin sur les propos qu’il a tenus dans le cadre de la Table ronde de la veille. Un espace de conférence qui lui est dédié et lors duquel il débat avec plus de nuance du thème : « Culture du livre versus la culture numérique ». Selon lui, l’école qui veut intégrer la dimension numérique ambiante doit prendre acte de la manière dont les enfants grandissent dans le monde numérique, plus que d’amener massivement des machines à l’école. Selon lui, les écrans s’inscrivent, eux aussi, dans la logique de la littérature : un film est un bon scénario, une bonne histoire (avec un texte à la base) même si, avec JL.Godard, on quitte la linéarité, comme on le fait d’ailleurs dans certains mangas… Mais la culture numérique est importante aussi car elle s’affranchit du livre.

L’internaute est en présence d’écrans multiples, ce que ne fait pas le livre -même s’il y a des exceptions à la linéarité de certains livres. Barrières. 10 Important Skills Students need for the Future. The future. What do our students really need to know and be able to do to succeed in future education and careers? Content is a part of what they need to know. Standardized tests test content knowledge and some skills. There are huge debates raging over standardized testing, curriculum, and the like. But what it is that students really need to know for the future. Hint: it isn't all content. Content is important to a point. I learned many of these skills in college because even 20 years ago, my school, WPI, understood these ideas. Research by the Institute for the Future released in a report entitled “Future Work Skills 2020″ shows that preparing for a specific career area based on content is difficult and, instead, people should be developing certain broad skills.

Here are the skills: Sense-making. Social intelligence. Novel and adaptive thinking. Cross-cultural competency. Computational thinking. New-media literacy. Transdisciplinarity. Cognitive load management. Virtual collaboration. Les technologies au service du français  |  Génératrice. Cette semaine à Génératrice, nous traitons de l’importance de la langue française pour la génération Y. Si nous nous fions à ce qu’on raconte dans les tribunes, les jeunes massacrent de plus en plus le français à l’oral comme à l’écrit. Est-ce vraiment le cas? Sommes-nous vraiment pires que nos aïeux? Véronique D'Amours prône les technologies pour favoriser l'apprentissage du français. Véronique D’Amours n’en peut plus du sempiternel discours sur la qualité de la langue au Québec.

L’auteure du Cahier de l’épistolière l’a écrit textuellement sur son blogue en juin dernier alors que Lucien Francoeur venait de faire une autre sortie en règle contre les jeunes qui ne savent plus lire ni écrire. Cette ancienne enseignante de littérature au collégial a donc utilisé sa plume pour lui répondre. . « Je ne crois pas que les jeunes écrivent mieux ou moins bien qu’avant. . « La seule question à se poser est comment faire pour motiver les élèves de nos jours? Les enseignants dessinent leur école numérique. Afin de préparer la mise en place d'un nouveau plan de développement des TIC dans l'éducation, les enseignants wallons ont deux mois pour dessiner les contours de l'école numérique qu'ils appellent de leurs voeux pour les prochaines années Quelle école numérique pour la Wallonie ?

C'est à cette question que les enseignants sont appelés à répondre, depuis la mi-août, via le site participatif ecolenumerique.be créé à l'initiative des gouvernements de la Wallonie et des Communautés française et germanophone. Ce site, conçu dans une optique résolument web 2.0, invite en effet tous les enseignants à décrire les scénarios éducatifs qu'ils souhaitent mettre en place dans leurs classes en exploitant les ressources multiples offertes par les technologies numériques. Toutefois, l'intégration heureuse des technologies numériques dans la vie quotidienne des classes ne pourra se concrétiser que si toutes les conditions sont réunies pour ce faire. Les enseignements du baromètre de l'AWT. Le blog de Culture numérique pour tous en Rhône-Alpes: Que ressort-il de ce 1er #ClavEd "spécial culture numérique professionnel" ? J'étais au RDV sur Twitter à 18h pétantes... plus en mode "lecture" que participatif tellement les échanges ont fusés !

Vous étiez une bonne trentaine de twitteurs et twitteuses : professeurs des écoles, formateurs, médiateurs numériques, consultants... de Paris, Lyon, Marseille, Bruxelles, Lille et même du Canade et d'Inde! J'en oublie certainement encore Tous sur la toile pour "chater" pendant 1 heure sur la culture numérique professionnelle.

Pour décider des questions à débattre, twtpoll a permis en amont à chacun de voter ( Ensuite, François Duport, du réseau régional FormaVia qui animait ce #ClavEd spécial "Culture numérique professionnelle" annonce le déroulé : l'heure va se dérouler en 3 temps : les besoins, la démarche, la généralisation. 1er question : "quels besoins constatez-vous auprès de vos collègues? " Ce sont 45 mn d'échanges intensifs, 600 twits et retwits ! Mais pas mal d'idées, de constat, de pistes à découvrir ou relire.... - créer une communauté : L'Iphone en milieu scolaire : l'expérience suisse. Pédagogie : l'AFA met à jour son quizz. ENT - LE BLOG. Canal numérique des savoirs » Blog Archive » Avec Internet on n’a plus besoin d’éditeurs!

Ecole et société de la connaissance - vidéo - Débat Kambouchner, Laval, Meirieu et Stiegler | skhole.fr. Ouverture vers le WebQuelques bonnes raisons pour lever les restrictions (2/4) | Les enseignants et le Web 2.0 : pour travailler ensemble : Articles : Rencontres : Thot Cursus. In times of change learners... at BrainyQuote. Les outils du web, une histoire de goût. Comment apprendre? De nos erreurs. c3a9ducation-3-0-2.jpg (JPEG Image, 1014x730 pixels) - Scaled (88%) L’inconscient du web. Player. Le monde change...

Les cartes conceptuelles « Le blogue de Martine Peters. Les technologies.de. .l'information.et.de.la.communication.à.l.école.secondaire.une.étude.longitudinale.