background preloader

Le plastique dans les océans, le 7ème continent.

Facebook Twitter

Will the Ocean Cleanup Project Clean Our Seas of Plastic? The Ocean Cleanup. Le dessous des cartes des îles de déchets. Pollution : le "septième continent" A l’assaut des grands vortex de déchets dans les océans. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric On la considère comme la plus grande poubelle du monde, des milliards de déchets qui dérivent dans les océans hors de tout contrôle.

A l’assaut des grands vortex de déchets dans les océans

En réalité, ce « 7e continent de plastique », comme il est surnommé, ne ressemble pas à un gigantesque amas compact de sacs, de bouteilles, de filets et autres bidons, mais à une « soupe » plus ou moins concentrée, constituée de quelques macrodéchets épars et surtout d’une myriade de microfragments, d’un diamètre inférieur à 5 millimètres. Documenté depuis une quinzaine d’années, le phénomène fait l’objet d’une recrudescence d’expéditions aux visées scientifiques – et à la communication – ambitieuses. The scariest inhabitant of the Great Pacific Garbage Patch is not what you think. Déclaration mondiale. Consensus Scientifique sur les Déchets marins. Accueil » Déchets marins » Niveau 1 Contexte - La production mondiale de plastiques augmente et cette hausse s’accompagne d’une augmentation des déchets plastiques.

Consensus Scientifique sur les Déchets marins

Une partie de ces déchets se retrouvent dans le milieu marin sous la forme de microplastiques, de petites particules de plastiques qui peuvent soit être produites sous la forme de pastilles plastiques, soit être le résultat de la dégradation d’objets plastiques tels que les sacs, les vêtements, les articles ménagers, ainsi que les matériaux de construction et les engins de pêche et d’aquaculture qui sont jetés ou perdus. Que savons-nous sur l’ampleur de ce problème ? La pollution au plastique concerne 88% de la surface des océans (heureusement, il y a de l’espoir…) Le chiffre est catastrophique, et ne concerne QUE le plastique!

La pollution au plastique concerne 88% de la surface des océans (heureusement, il y a de l’espoir…)

Ajoutez à cela les hydrocarbures, la radioactivité, les restes médicamenteux.. L’océan n’est plus qu’une poubelle, mais pour le plastique, il reste quand même un espoir, un espoir pas tellement grand, mais il est là, la récupération des déchets pour les réutiliser: « l’océan plastic » dont nous parlons dans la seconde partie de l’article. La planète plastique. Plastiques, pétrole ... Les Océans agonisent sous les déchets. Page 2 de 3. Océans, la pollution invisible est la plus grave Bien moins médiatisée que les marées noires, la pollution chimique insidieuse est pourtant la plus dangereuse car elle est permanente et massive.

Plastiques, pétrole ... Les Océans agonisent sous les déchets. Page 2 de 3

Les scientifiques l’affirment, la pire pollution pour la mer est celle causée par les déchets chimiques de l’industrie et des activités humaines, notamment l’agriculture. Garbage Island: An Ocean Full of Plastic (Part 1/3) Le 7ème continent : un monstre de plastique. L'expédition “7ème Continent“ A bord d'un catamaran de 18 mètres, une équipe de chercheurs a mis le cap sur ce 7ème continent de plastique à deux reprises, en mai 2013, puis en mai 2014.

Le 7ème continent : un monstre de plastique

Ils viennent tout juste de rentrer de cette dernière expédition. Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord. 562 042 lectures / 242 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44.

Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord

Les océans du monde noyés sous le plastique. Jusqu'à 13 millions de tonnes de déchets plastiques ont été déversés dans les mers en 2010.

Les océans du monde noyés sous le plastique

Depuis quelques années, le plastique est devenu omniprésent dans les divers océans du monde. Les expéditions qui se multiplient montrent de gros déchets échoués sur les plages, de fines particules tournoyant dans de grands gyres océaniques ou des bouchons et autres sacs de supermarché cachés dans les estomacs d'animaux marins. Ce type de pollution a commencé à être recensé au début des années 1970. «Pour autant, quarante ans plus tard, aucune estimation rigoureuse n'existe sur la quantité et l'origine des plastiques qui affluent vers les océans», regrette une équipe de chercheurs américains et australiens qui s'est donc employée à répondre à cette question.

Lns_arte_infographie_emission13_site_fr_1.png (700×1102) Ocean Report - Déchets aquatiques. Ocean Heroes: What is a Gyre? EM - Le CNES embarque pour le septieme continent. Nous sommes aujourd'hui familiarisés avec le concept de réchauffement climatique et ses effets : fonte de la banquise, élévation du niveau de la mer… Mais peu de personnes ont entendu parler des « îles plastiques », ces déchets de toute sorte rassemblés par les courants océaniques dans certaines zones des océans du globe plus ou moins définies.

EM - Le CNES embarque pour le septieme continent

Charles Moore et Patrick Deixonne, 2 navigateurs soucieux de la planète. Crédits : P. Deixonne. Le CNES s’implique dans l’expédition « 7ème continent » par le biais du projet Argonautica. L'aventure, dont le départ est prévu le 20 mai prochain amènera Patrick Deixonne et ses co-équipiers à la rencontre de la « soupe plastique », ou Great Pacific Garbage Patch comme on l’appelle, au Nord-Est de l’océan Pacifique. En 1997, le capitaine Charles Moore (à gauche sur la photo, accompagné du navigateur Patrick Deixonne) a été le 1er à découvrir cette zone de l’océan Pacifique où les déchets plastiques flottants se rassemblent. Pourquoi cette expédition ? OR&R's Marine Debris Program. The name “Pacific Garbage Patch” has led many to believe that this area is a large and continuous patch of easily visible marine debris items such as bottles and other litter —akin to a literal island of trash that should be visible with satellite or aerial photographs.

OR&R's Marine Debris Program

While higher concentrations of litter items can be found in this area, along with other debris such as derelict fishing nets, much of the debris is actually small pieces of floating plastic that are not immediately evident to the naked eye. The debris is continuously mixed by wind and wave action and widely dispersed both over huge surface areas and throughout the top portion of the water column.

Expédition 7e Continent. A l’abordage du continent de plastique dans le Pacifique. Une mission guyanaise part explorer le 7ème continent, cette gigantesque plaque formée par des tonnes de déchets et qui flotte en plein océan Pacifique… Réagissez : Partagez : Patrick Deixonne, et son équipage se préparent pour une mission : celle d’explorer le 7ème continent, afin de sensibiliser le plus grand nombre à cette catastrophe environnementale qu’est la pollution des océans.

A l’abordage du continent de plastique dans le Pacifique

Des tonnes de plastique à la dérive © Chris Jordan. Your plastic garbage is killing whales. De véritables dépotoirs marins. La santé des océans du globe est de plus en plus perturbée par une multitude de polluants qui ne cessent d’en accélérer la dégradation. Or peu de mesures ont jusqu’ici été prises pour tenter de protéger ces milieux très riches et essentiels au maintien de la vie sur Terre. Tout l’écosystème marin paie le prix de cette inaction, notamment en ce qui a trait à la prolifération du plastique dans ces vastes étendues d’eau. L’athlète québécoise Mylène Paquette a constaté de ses propres yeux à quel point l’océan Atlantique est jonché de détritus. « Je n’ai pas vu un seul déchet, mais des dizaines et des dizaines. Le huitième continent. Pollution: tout savoir sur les continents de plastique. Cette vidéo intitulée « Des îles de déchets », et issue d’un reportage de l’émission Le dessous des cartes sur arte, illustre et explique très bien le phénomène d’amas de plastique dans les océans du monde.

Cliquer sur la photo pour agrandir Découvrez le cas de la Méditerranée et plus de visuels à ce sujet sur envi2bio ! Qu’est-ce que c’est? Ce sont des zones immenses, en pleine mer, composées d’éléments de plastique flottant en dessous de la surface de l’eau et jusqu’à 30 m de profondeur! Attention cependant, l’image et le terme de continent n’est pas adéquat mais permet de sensibiliser au maximum les personnes à ce problème de pollution indétectable par images satellites. Le "7e continent de plastique" : ces tourbillons de déchets dans les océans.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric Le "7e continent de plastique". On le décrit comme une immense plaque de déchets évoluant dans le nord de l'océan Pacifique, de la taille d'un tiers des Etats-Unis ou de six fois la France. Aussitôt se forme à l'esprit l'image d'un gigantesque amas compact de sacs plastiques, bouteilles, filets et autres bidons... En réalité, ce phénomène, qui effraye et fascine à la fois, ressemble plus à une "soupe de plastique" constituée de quelques macro déchets éparses, mais surtout d'une myriade de petits fragments. "L'image d'un continent sert à sensibiliser le grand public, mais ne rend pas compte de la réalité, explique François Galgani, océanographe et chercheur spécialiste des déchets à l'Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer (Ifremer).

La première plaque de déchets, et la plus importante, a été découverte par hasard par le navigateur Charles Moore en 1997. « Le septième continent » : 3,43 millions de km2 de déchets flottent au large du Pacifique. Aux Maldives, une île composée de déchets toxiques surgit de la mer. Chaque année, environ un million de touristes visitent la nation insulaire des Maldives pour son climat chaud et ensoleillé et son impressionnante beauté naturelle. Mais les déchets que ces visiteurs génèrent (combinés à ceux des 395 000 résidents) sont un casse-tête pour le petit pays. Pour régler le problème, le gouvernement a décidé en décembre 1991 d’utiliser une île à part comme destination finale de l’énorme quantité de déchets produits par l’industrie du tourisme.

Thilafushi, surnommée « Rubbish Island » (l’île poubelle), était à l’origine une lagune appelée Thilafalhu d’une longueur de 7 km et d’une largeur de 200 m dans les régions les moins profondes. D’énormes fosses ont été creusées, et les déchets ont été déposés au milieu de la fosse, qui a été remplie d’une couche de débris de construction et ensuite uniformément nivelée avec du sable blanc. 330 tonnes de déchets chaque jour Aujourd’hui, Thilafushi mesure plus de 0,43 km2. Bidons d’huile cassés, amiante, plomb. Url. Le dessous des cartes : l'empreinte écologique. Un gigantesque "continent" de déchets se forme dans le Pacifique Nord. 844 752 lectures / 268 commentaires14 décembre 2007 ; révision : 30 mai 2014, 16 h 44 Déchets micro-plastiques sur une plage des Landes, en 2015 (France)© Christophe Magdelaine / www.notre-planete.info - Licence : Tous droits réservés Dans le Nord-est du pacifique, entre la Californie et Hawaï, les déchets produits par les activités humaines et déversés dans les océans sont acheminés par les courants marins vers un nouveau "continent"[1] boulimique dont la taille atteint près de 3,5 millions de km² !

Historique et explications sur ce phénomène qui touche désormais tous les océans du globe. Les déchets plastiques en mer : un 7ème continent ? RoselyneMessal Journaliste Un 7ème continent, formé de déchets plastiques : réalité alarmante ou exagération de langage ? Dévoilés dès les années 1990, ces amas de déchets, aussi appelés « îles flottantes », ont fait récemment la une des médias. Le 7ème continent de plastique, également au fond des oécans. 269 000 tonnes de déchets plastique flottent sur les océans. Récifs artificiels : la fin de l'immersion des pneus en mer. Stop aux sacs en plastique. Il y aurait 269.000 tonnes de déchets plastiques dans les océans. Le plastique, pas si fantastique. C'est pas sorcier -EAU EN DANGER. L’expédition 7e continent confirme : l’océan est une soupe de plastique.