background preloader

Mythologie grecque

Facebook Twitter

Thésée et le minotaure

Typhon (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Typhon (mythologie)

Les Olympiens les plus puissants, donc les plus menacés, partent alors se cacher dans le désert égyptien, où ils revêtent provisoirement l'apparence d'inoffensifs animaux : Héra se change en vache, Aphrodite en poisson, Artémis en chatte, Léto en musaraigne, Apollon en corbeau ou en milan, Arès en sanglier ou en poisson, Dionysos en bouc, Héphaïstos en bœuf, Hermès en ibis, Héraclès en faon, etc., Athéna seule restant stoïquement aux côtés de son père Zeus. Armé de la faucille dentelée qui avait permis jadis à Cronos de castrer son père Ouranos, Zeus défie Typhon en combat singulier, mais le monstre réussit à le désarmer et à lui sectionner les tendons des bras et des chevilles à l'aide de la faucille, avant de transporter Zeus inerte dans sa caverne et d'en confier la garde au dragon femelle Delphyné.

Phérécyde de Syros. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Phérécyde de Syros

Il aurait été le premier penseur grec à parler de l'immortalité de l'âme. Avec Anaximandre, il serait parmi les premiers penseurs grecs à avoir écrit en prose : la Souda le tient pour « le premier prosateur ». Diogène Laërce : « Phérécyde fut le premier à écrire sur la nature et l'origine des dieux[1]. » Biographie[modifier | modifier le code]

Panthéon

Titan (mythologie) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Titan (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Titan. Dans la mythologie grecque, les Titans (en grec ancien Τιτάν / Titán et Τιτᾶνες / Titãnes au pluriel) sont les divinités primordiales géantes qui ont précédé les Dieux de l'Olympe. Ils étaient fils d'Ouranos et de Gaïa. Tête de Titan, National Archaeological Museum, Athens Les premiers enfants d'Ouranos et de Gaïa étaient les trois Hécatonchires, chacun ayant cent mains, et les trois Cyclopes, chacun ayant un œil unique. Hypérion (mythologie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hypérion (mythologie)

Pour les articles homonymes, voir Hypérion. Chez Homère ou chez d'autres poètes antérieurs à Hésiode, Hypérion est assimilé au Soleil lui-même. Son épouse se nomme alors Euryphaessa. Il est aussi le père de Titan chez Hygin[1] et Pausanias[2]. Portail de la mythologie grecque. Crios. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Crios

Dans la mythologie grecque, Crios (en grec ancien Κρίος / Kríos) est un Titan, fils d'Ouranos (le Ciel) et de Gaïa (la Terre). Mythe antique[modifier | modifier le code] Dans les arts après l'Antiquité[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Coéos. Apollon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Apollon

Apollon (en grec ancien Ἀπόλλων / Apóllôn, en latin Apollo) est le dieu grec du chant, de la musique et de la poésie. Cronos. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cronos

Ne doit pas être confondu avec Chronos. Toile du peintre belge Rubens représentant Cronos dévorant un de ses enfants Selon une tradition qui remonte à Hésiode, au VIIIe siècle av. J. -C., les premiers hommes apparurent au temps de Cronos, pendant lequel ils connurent l'Âge d'or, vivant sans aucun souci, sans même avoir besoin de travailler.

Mythe[modifier | modifier le code] Succession d'Ouranos[modifier | modifier le code] Homère et Hésiode[2] le nomment « le dieu aux pensées fourbes[3] » ou « à l'esprit retors[4] » (ἀγκυλομήτης / ankulomētēs, littéralement « recourbé »), terme qui s'applique peut-être originellement à sa faux[5]. Succession de Cronos[modifier | modifier le code] Rhéa présentant une pierre emmaillotée à Cronos. Rhéa (mythologie) Japet (Titan) Ilithyie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ilithyie

Mythe[modifier | modifier le code] Homère connaît tantôt une Ilithyie, qui préside aux accouchements[1], tantôt deux sœurs, les Ilithyies. Loin de faciliter les accouchements, elles semblent en provoquer les douleurs : Hyperboréens. Abaris le Scythe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Abaris le Scythe

Pour les articles homonymes, voir Abaris. Abaris, dit Abaris le Scythe ou Abaris l'Hyperboréen (Αβάρις Υπερβορέος / Abáris Hyperboréos chez Platon)[1] est un personnage semi-légendaire de la Grèce antique, prêtre d'Apollon hyperboréen, probablement chamane (comme Aristée de Proconnèse), actif vers 568 av. Aristée de Proconnèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aristée de Proconnèse

Localisation de l'île de Marmara, la Proconnèse traditionnelle, en Propontide. Se basant sur un passage de Strabon qui distingue une ancienne Proconnèse de la nouvelle[1], G. Huxley suggère de voir dans l'île d'Haloné (actuelle Pasaliman) cette ancienne Proconnèse, d'où serait originaire Aristée[2]. Aristée de Proconnèse (en grec ancien Ἀριστέας ὀ Προκοννήσιος / Aristéas, en latin Aristeas Proconnesius, en français parfois « Aristéas de Proconnèse ») est un poète voyageur semi-légendaire originaire de Proconnèse en Propontide, actif vers 600 av.

Hermotime de Clazomènes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Hermotime de Clazomènes, penseur et "chaman" grec, du VIe s. av. J. -C. (vers -480/500). Mais il est peut-être légendaire. Stésichore. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Stésichore Stésichore (en grec Στησίχορος / Stêsíkhoros, littéralement « qui présente le chœur ») était un poète lyrique grec originaire d’Himère en Sicile, dont la période d'activité s'étend de 570 à 540 av.

J. -C. environ. Il a donné à l'instrument lyrique une ampleur, une richesse et une puissance inconnues avant lui, sans toutefois s'élever au-dessus du génie de Pindare, aux dires de Quintilien[1]. Zalmoxis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Zalmoxis apparaît la première fois chez Hérodote qui l'appelle Salmoxis (Σάλμοξις) et affirme qu'esclave affranchi de Pythagore, il est retourné dans son pays gète et a enseigné par une tromperie la croyance dans l'immortalité à ses compatriotes et à leurs chefs.

Épiménide. Zoroastre. La Bactriane, le royaume Gréco-bactrien et Bactres. L'histoire de la Bactriane. La Bactriane dans les anciens textes Les Anciens désignaient sous le nom de Bactriane tout le pays situé dans l'Asie Centrale, entre le fleuve Oxus au Nord et au Sud, les montagnes du Paropamisus (ou plus correctement Paropanisus). La plus ancienne mention se trouve dans l'inscription de Bisitoun; au nombre des satrapies que cite Darius Iercomme faisant partie de l'empire perse. LE MYTHE DU PÔLE NORD. Mythologie grecque. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La mythologie grecque, c'est-à-dire l'ensemble organisé des mythes provenant de la Grèce antique, se développe au cours d'une très longue période allant de la civilisation mycénienne jusqu'à la domination romaine.

La rencontre entre les Grecs et les Romains coïncide avec celle de la mythologie grecque et de la mythologie romaine : la première exerce une forte influence sur la seconde, qui ne s'y réduit pas pour autant. Longtemps après la disparition des religions grecque et romaine, la mythologie grecque est utilisée comme sujet d'inspiration par les artistes, et continue à l'être de nos jours. La mythologie dans la société grecque Mythologie et religion. Mythologie grecque. Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Les sources de la mythologie grecque. Chaos. Divinités grecques primordialesipédia.

Divinités grecques chthoniennes. Divinités grecques mineures. Religion grecque antique.


  1. dixit974 Jul 30 2012
    Avec plaisir... Ceci dit on en a au moins pour 30 ans ...
  2. alaineng Jul 29 2012
    Merci pour le démélage de ces dieux, titans et hyperborréens!