background preloader

Les licences libres

Facebook Twitter

Camille Ortscheid, Mélodie Bernard, Sarah Bartolini, Olivier Prengarbe, séance 5

Libérez vos oeuvres : appel à publier sous licence libre. – Salut ! Dis, tu sais pas ce qui m'est arrivé ? – Non ? – Beh tu te souviens, j'avais été en vacances en Russie, découvrir le lac Baïkal.– Oui ...– Eh bah j'ai mis mes photos sur Internet, sous licence libre... et un visiteur de mon blog s'en est resservi pour illustrer un article de Wikipédia. Il m'a envoyé un courriel pour me remercier. La Culture libre : un chemin pour la réussite. Dans les débats concernant le droit d’auteur et l’avenir de la création, la question du financement revient de manière lancinante et l’on remet souvent en cause la capacité des pistes alternatives à assurer aux artistes les moyens de créer, de diffuser leurs productions auprès d’un public et d’en tirer un revenu.

La Culture libre : un chemin pour la réussite

Voici pourtant quatre exemples de créateurs, ayant fait le choix de la Culture libre, qui démontrent que le système classique du droit d’auteur n’est pas la seule voie pour atteindre le succès à l’heure du numérique. Quelques bourgeons d’espoir dans cet interminable hiver de la propriété intellectuelle que nous subissons (Just Hanging With Some Buds. Par Sea Turtle. CC-BY-NC-SA. Source : Flickr) La TV publique norvégienne offre 7 heures de vidéo HD en Creative Commons.

Il y a bientôt deux ans, à l'occasion de l'annonce de la suppression de la publicité sur France Télévisions et Radio France, nous avions publié cinq propositions pour la création d'un service public audiovisuel numérique qui réponde aux préoccupations qui devraient être celles du service public.

La TV publique norvégienne offre 7 heures de vidéo HD en Creative Commons

Malheureusement, la direction de France Télévisions a suivi des directions très opposées, allant même jusqu'à accorder l'exclusivité de son service de VOD à un opérateur privé, Orange, qui est le seul à pouvoir l'offrir à ses abonnés sur sa box ADSL. Une hérésie. Parmi nos propositions, la deuxième suggérait d'utiliser des licences libres de type Creative Commons pour faciliter la redistribution des œuvres. "Si le service public audiovisuel français ne dépend d'aucune mesure d'audience, on voit mal ce qui justifierait encore de priver les internautes français de la possibilité d'être eux mêmes diffuseurs des œuvres de leur service public", écrivions-nous. Le non commercial, avenir de la culture libre. Moi ministre du numérique, par Lionel Maurel: l'intelligence collective plutôt que les lobbies.

On a demandé à plusieurs personnalités ce qu'elles feraient si elles étaient nommées «chef» du numérique en France.

Moi ministre du numérique, par Lionel Maurel: l'intelligence collective plutôt que les lobbies

La réponse du blogueur Lionel Maurel, alias Calimaq. Qui va reprendre le flambeau de Fleur Pellerin? En attendant la nomination d'un(e) éventuel(le) secrétaire d'Etat ou ministre délégué(e) au Numérique, le journaliste Xavier de la Porte s'est mis, le temps d'une brillante chronique sur France Culture, dans la peau de l'heureux élu et a imaginé le programme qu'il proposerait alors.

Nous avons décidé de prolonger l'exercice en demandant à différentes personnalités de l'Internet français, politiques, entrepreneurs, mais aussi militants associatifs, de livrer leur programme et leurs idées si eux aussi, se voyaient propulsés à la tête du numérique. Droit d'auteur, copyright et licences de libre diffusion (Module 6.2) - Compétences numériques. Nina chante le blues du ©opyright et choisit la licence CC0. Nina Paley est une artiste étasunienne auteure de bandes dessinées et dessins animés, dont le célèbre Sita Sings The Blues.

Nina chante le blues du ©opyright et choisit la licence CC0

Elle a pris en grippe, depuis bien longtemps, le système du copyright de son pays. J’ai découvert ses œuvres grâce à @Calimaq dont le blog SILex traite des problématiques du droit d’auteur. Et depuis longtemps le Framablog soutient ses choix militants et fait connaître ses œuvres. Make Art Not Law, même libres les licences m’encombrent l’esprit nous dit Nina Paley. Nina Paley a tout un parcours juridique initiatique… Au début, elle n’y connaissait pas grand chose (comme nous tous).

Make Art Not Law, même libres les licences m’encombrent l’esprit nous dit Nina Paley

Mais à l’occasion de la création de son film Sita Sings the Blues elle fait brutalement connaissance avec le copyright. Elle décide alors de placer son film sous licence Creative Commons By-Sa et devient, sans trop le vouloir, l’une des fers de lance de la culture libre. Elle est ainsi invitée à de nombreux événements et parle souvent du sujet sur son site (nous avons du reste traduit son calendrier Mimi & Eunice).

Mais même sous Creative Commons, elle rencontre des problèmes. L'inutile défense du droit d'auteur (partie II) Je reviens compléter mes propos sur ce sujet qui m’intéresse tout particulièrement et que j’avais commencé à traiter ici.

L'inutile défense du droit d'auteur (partie II)

Malheureusement, nous abordons maintenant le côté rébarbatif. M'enfin, peut-être cela en intéréssera t-il quelques un? L’inutile défense du droit d’auteur (partie I) Presque 50 000 albums de musique sont disponibles sur www.jamendo.com.

L’inutile défense du droit d’auteur (partie I)

Leur caractéristique principale: la libre distribution. Les licences libres aux portes de la révolution. Rendre les moyens de production aux travailleurs : douce utopie ?

Les licences libres aux portes de la révolution

Pourtant, dans le monde des licences libres, les exemples concrets et aboutis existent bel et bien, qui pourraient bien faire émerger une économie des communs. Voire davantage si affinités. Dans une chronique précédente, j’avais pris parti dans le débat à propos de la clause Non-Commerciale des Creative Commons, dont certains réclament la suppression à l’occasion du passage à la version 4.0 des licences.

Les Creative Commons hackent le droit d’auteur ! Toute la semaine, ce sont les dix ans des Creatives Commons.

Les Creative Commons hackent le droit d’auteur !

L'occasion pour notre chroniqueur Calimaq de revenir sur le projet : réussites, limites et défis à relever. Les licences Creative Commons vont bientôt fêter les dix ans de leur création ! Galerie de CHRISTOPHER DOMBRES. Les différents modèles économiques. Alors que le retour sur investissement pour un éditeur de logiciel propriétaire repose sur la vente de licences, la libre diffusion des logiciels libres ne permet pas d'utiliser ce procédé.

Les différents modèles économiques

Copying Is Not Theft 1080p : Nina Paley. Animation Explaining Open Source Culture for [open source] Licence libre. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. usage de l'œuvre ;étude de l'œuvre pour en comprendre le fonctionnement ou l'adapter à ses besoins ;modification (amélioration, extension, transformation) ou incorporation de l'œuvre en une œuvre dérivée ;redistribution de l'œuvre, c'est-à-dire sa diffusion à d'autres usagers, y compris commercialement.

Ces libertés peuvent être soumises à conditions, notamment l'application systématique de la même licence, ou d'une licence prodiguant les mêmes droits aux utilisateurs, aux copies de l'œuvre et aux œuvres dérivées : un principe nommé copyleft. Lorsqu'une œuvre est sous licence libre, on parle alors d'œuvre libre. Free software license. A free software licence is a notice that grants the recipient of a piece of software extensive rights to modify and redistribute that software. Creative Commons France. Creative Commons. Creative Commons (CC) is a non-profit organization devoted to expanding the range of creative works available for others to build upon legally and to share.[1] The organization has released several copyright-licenses known as Creative Commons licenses free of charge to the public.

These licenses allow creators to communicate which rights they reserve, and which rights they waive for the benefit of recipients or other creators. An easy-to-understand one-page explanation of rights, with associated visual symbols, explains the specifics of each Creative Commons license. Creative Commons licenses do not replace copyright, but are based upon it. They replace individual negotiations for specific rights between copyright owner (licensor) and licensee, which are necessary under an "all rights reserved" copyright management, with a "some rights reserved" management employing standardized licenses for re-use cases where no commercial compensation is sought by the copyright owner.

Dr. Les licences Creative Commons. CNLL. Commission Open Source. Cédric ULMER, France LabsAnimateur de la commission Début 2007 le groupe de travail traitant des technologies Open Source se crée à l’initiative de certains membres de Telecom Valley. En 2009, forte de son développement la commission Open Source apparaît. Elle est composée d’un noyau « dur » d’une vingtaine de sociétés, et d’une quarantaine de participants épisodiques supplémentaires en fonction de leur emploi du temps et des sujets abordés. Modèles économiques liés aux logiciels libres.

À l'intention des décideurs, des conseillers techniques et financiers, des chefs d'entreprise, des chefs de projets et des élus. Introduction Cet ensemble de documents peut être lu de plusieurs manières selon que l’on souhaite : Systèmes et Technologies Objet. La culture libre à l’ère du numérique : un droit controversé et aux enjeux multiples. Circulaire du Premier ministre sur l’usage des logiciels libres dans l’Administration. About the GNU Operating System. [Other historical and general articles about GNU.]

GNU was launched by Richard Stallman (rms) in 1983, as an operating system which would be put together by people working together for the freedom of all software users to control their computing. rms remains the Chief GNUisance today. The primary and continuing goal of GNU is to offer a Unix-compatible system that would be 100% free software. Not 95% free, not 99.5%, but 100%. Qu'est-ce qu'une licence libre ? Pourquoi une licence libre ? Richard Stallman : « Je puis expliquer la base philosophique du logiciel libre en trois mots: liberté, égalité, fraternité. Framasoft - Logiciels Libres. Licences libres et économie de la création. Licences libres et économie de la création. Histoires et cultures du Libre. Des logiciels partagés aux licences échangées - Camille Paloque-Berges, Christophe Masutti.

Questions à Olivier Bomsel. Licence libre.