background preloader

Paillage, compostage de surface

Facebook Twitter

Reportage au Potager du Paresseux. Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ?

Reportage au Potager du Paresseux

Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Lors d’un récent déplacement en Alsace, j’ai eu la chance d’être accueilli par Didier Helmstetter pour une visite de son potager. Son “potager du paresseux” comme il l’appelle, car le but est de minimiser le plus possible ses efforts physiques, tout en cultivant des légumes de façon naturelle sans produits chimiques, pour produire une nourriture saine. Comment est situé ce potager ? De création relativement récente (quelques années), ce potager se trouve sur un terrain d’environ 500 m2 en légère pente. Quelle est la particularité du Potager du Paresseux ? En fait il y en a deux : d’une part le sol de ce potager n’est jamais travaillé et d’autre part il est recouvert toute l’année d’une épaisse couche de foin. Et tout cela sans jamais retourner la terre. La technique du foin Pour cela, il utilise une balle de foin venant d’un agriculteur voisin. Permaculture : le paillage pour régénérer le sol de nos jardins.

En partenariat avec Mon Jardin En Permaculture Pour s’inspirer de la nature dans nos jardins – fidèlement aux pratiques de permaculture et d’agroécologie – il est nécessaire de couvrir le sol avec un « paillage » à base de végétaux.

Permaculture : le paillage pour régénérer le sol de nos jardins

Car à part dans les zones arides, la nature ne connaît pas de sols nus. Le paillage du sol, à quoi ça sert ? Le paillage présente de multiples avantages : limiter les herbes indésirables,réduire les besoins d’arrosage (l’évaporation est divisée par 4),protéger le sol (du tassement, de l’érosion) et la faune du sol,nourrir les organismes qui travaillent le sol et le rendent vivant et fertile. Les différents types de paillis Suivant les saisons, la nature offre de multiples ressources… Les feuilles mortes, très nutritives, composent un des meilleurs paillis. Les tontes de pelouse, riches en azote et de décomposition rapide, peuvent, quant à elles, servir de paillage pour des cultures courtes de laitues, de pommes de terre, de navets, ou, par exemple, de haricots.

Utiliser des feuilles mortes. Utiliser les feuilles mortes pour fertiliser et protéger les plantes. A l’automne, lorsque les arbres et arbustes se dégarnissent, un épais tapis de feuilles mortes se forme au jardin.

Utiliser les feuilles mortes pour fertiliser et protéger les plantes

C’est l’heure de déboucher les gouttières puis de ramasser les feuilles, de les utiliser au jardin et au potager afin de fertiliser le sol et protéger les plantes les plus fragiles. Au jardin, tout se garde et rien ne se perd, voici comment rendre les feuilles mortes d’une grande utilité. Les feuilles mortes que l’on peut utiliser au jardin Utiliser des feuilles saines : Qui dit feuille morte ne veut pas dire feuille saine.

La plupart des champignons ont en effet la fâcheuse tendance à hiverner pour mieux se propager dès le retour des beaux jours. Éviter les feuilles trop coriaces : Il y a des feuilles qui mettent très longtemps à se décomposer comme les feuilles de laurier de platane ou de troène. Feuilles mortes : une protection idéale contre le froid et le gel. Utiliser les feuilles mortes au jardin. Précieuses feuilles mortes. Chaque année voit renaître l'élégant ballet des feuilles mortes dansant dans le vent, l'automne arrivant.

Précieuses feuilles mortes

Nul besoin de stresser à l'idée de les ramasser et de les brûler : vous allez pouvoir les recycler ! De l'or tombé des arbres Craquement sous les pieds, couleurs chaudes et odeur d'humidité, les feuilles mortes sont de retour, jonchant le sol de leur camaïeu chatoyant. Le jardinier est rarement tenté de laisser envahir pelouses, allées et massifs par cette pluie végétale mordorée qui pourtant est susceptible de rendre bien des services.

Comme compost Broyées, les feuilles mortes pourront être ajoutées au compost qui, en se décomposant grâce à l'action des micro organismes, se transformeront au fil des mois en une matière organique très riche, utilisable comme amendement au jardin. Comme paillis. Le compostage en surface ou comment faire foisonner la vie dans votre sol. Si vous avez aimé cet article, pourquoi ne pas en parler autour de vous ?

Le compostage en surface ou comment faire foisonner la vie dans votre sol

Cliquez sur le bouton Facebook ou Gmail. Vous connaissez déjà le mulching ou le paillage des cultures au potager. Ils permettent de garder l’humidité dans le sol en été. Mais vous pouvez aller plus loin en pratiquant le compostage en surface, toute l’année. Cette pratique un peu déroutante au premier abord, va produire des effets spectaculaires sur votre terre. Une fois que vous l’aurez essayée, vous ne pourrez plus vous en passer.

Le compostage en surface, c’est quoi ? Réponse rapide n° 1 : ce n’est pas du compostage en tas (dans un composteur).Réponse rapide n° 2 : c’est reproduire ce que fait la nature. En fait, c’est très simple : composter en surface, c’est déposer des déchets végétaux directement sur le sol de son potager. Ces déchets végétaux vont se décomposer sur place, ce qui va fertiliser et améliorer la terre. A quel moment de l’année peut-on faire du compostage en surface ? Cet article est maintenant terminé.