background preloader

Réalité augmentée

Facebook Twitter

Form lance les premières lunettes de natation qui affichent des statistiques en temps réel. C’était l’un des rares sports populaires à ne pas encore avoir cédé à l’appel de l'information contextuelle en temps réel.

Form lance les premières lunettes de natation qui affichent des statistiques en temps réel

La natation a désormais son propre accessoire pour en bénéficier. La start-up américaine Form a annoncé mardi 6 août 2019 lancer une paire de lunettes munie d’un affichage en surimpression du champ de vision. Nombre de longueurs, temps réalisé, calories brûlées, nage pratiquée… L'athlète qui les porte verra apparaître ses diverses statistiques à l'écran. Un levier de progression pour la performance sportive. Une application compagnon Vendues 199 dollars sur le site de la jeune pousse, les Form Swim Goggles visent principalement un public de sportifs accomplis. Les Form Swim Goggles sont accompagnées d’une application mobile, qui restitue l’ensemble de ces données à l’entraîneur. Les technologies immersives vont s'imposer en entreprise. La réalité virtuelle ou augmentée n'est plus une chimère au sein des entreprises.

Les technologies immersives vont s'imposer en entreprise

Selon une étude menée par Capgemini Research Institute, les sociétés utilisent ces technologies pour fournir une aide à distance ou pour former des collaborateurs. Un élan modéré par des questions d'expertises et d'infrastructures. PublicitéLa semaine dernière, la grande chaîne américaine de distribution, Walmart a annoncé avoir acheté 17 000 casques Oculus Go pour former ses salariés à la réalité virtuelle. Un exemple montrant que les technologies immersives sont loin d'être une chimère au sein des sociétés. Une étude menée par Capgemini Research Institute souligne cet intérêt. En matière de timing, 46% des sociétés estiment que les technologies immersives seront adoptées à grande échelle au cours des trois prochaines années. 38% considèrent que son intégration arrivera d'ici 3 à 5 ans. Une inclinaison vers la réalité augmentée et quelques freins Publicité Article rédigé par. [Etude] Réalité virtuelle et augmentée : 75% des entreprises en tirent plus de 10% de bénéfices opérationnels.

Capgemini a publié le 7 septembre 2018 le résultat d'une enquête détaillée sur l'utilisation de la réalité virtuelle et augmentée en entreprise. Le rapport est riche en chiffres clés, et met en évidence la valeur ajoutée du déploiement de ces technologies. Il révèle entre autres que 82% des entreprises ayant déployé des technologies AR ou VR ont obtenu des résultats qui atteignent ou dépassent leurs attentes. L’étude a été réalisée entre mai et juin 2018. Le Capgemini Research Institute a interrogé 709 professionnels ayant une connaissance approfondie des initiatives AR/VR de leur entreprise, à raison d’un responsable par organisation. Parmi eux, l'étude s'est concentré sur 603 organisations qui expérimentent et déploient ces technologies. Les déploiements à grande échelle vont se multiplier d'ici 3 ans Si les bénéfices de la réalité virtuelle et augmentée ne sont pas en doute, le rapport révèle surtout que les sociétés les ayant adoptées s'apprêtent à passer à la vitesse supérieure.

Cette appli invite les musiciens chez vous grâce à la réalité augmentée. Ikea lance Place, sa nouvelle application en réalité augmentée. Cdiscount n'est pas le seul retailer à miser sur la réalité augmentée.

Ikea lance Place, sa nouvelle application en réalité augmentée

Ikea vient de dévoiler sa nouvelle application en AR baptisée Ikea Place. Disponible sur iOS 11 (dont le déploiement est prévu cet automne), l'app mobile permettra à un utilisateur de visualiser en trois dimensions et en taille réelle toutes sortes de meubles dans son intérieur. Un moyen simple de vérifier que le canapé d'angle trois places ne mange pas toute la place du salon ou que le meuble TV Mostorp se glisse bien entre les deux bibliothèques Fjälkinge. 2000 produits compatibles au lancement. ABN Amro teste l'assurance en réalité mixte. À l'occasion de ses « Beyond Banking Days », un événement au cours duquel elle présentait il y a quelques jours sa vision des services financiers de demain, la néerlandaise ABN Amrodévoilait un projet expérimental en « réalité mixte » (oui, avec Microsoft), destiné à accompagner les consommateurs dans le choix de leur assurance.

ABN Amro teste l'assurance en réalité mixte

Se fixant pour objectif de faire toucher du doigt l'enjeu d'une protection optimale, l'application propose à l'utilisateur équipé de lunettes Hololens de choisir, en interaction directe avec son environnement réel, les objets qu'il souhaite couvrir (appareils électroniques, bijoux, voitures…), dans la limite du budget qu'il s'est fixé. Dans un deuxième temps, elle simule un certain nombre de sinistres, afin d'en montrer concrètement les effets sur ses possessions et prouver la valeur de l'assurance.

La description est avare de détails sur l'implémentation du concept, ce qui nous permet de libérer notre imagination.