background preloader

Les influences des réseau sociaux sur les ados

Facebook Twitter

Ordinateur, fatigue des yeux, fatigue visuelle, écran, e-sante.fr. Si notre corps n'est pas conçu pour rester assis pendant des heures, nos yeux ne le sont pas non plus pour fixer un écran d'ordinateur pendant toute une journée.

Ordinateur, fatigue des yeux, fatigue visuelle, écran, e-sante.fr

Quelques conseils à observer comme la prunelle de vos yeux ! Fatigue visuelle : en cause, le travail sur écran De nombreuses études menées auprès de personnes travaillant sur ordinateur montrent que la fatigue visuelle constitue le problème de santé le plus fréquemment rapporté par ces travailleurs : ils sont en effet 70 à 75% à en faire état. Il est souvent désigné sous le nom de Computer Vision Syndrome (CVS) et regroupe un ensemble de symptômes de fatigue liés à l'utilisation de l'ordinateur : sécheresse oculaire,yeux irrités,maux de tête,difficultés à fixer un objet particulier. Attention, aucune étude n'a montré que le travail sur écran était à l'origine de troubles visuels (glaucome, cataracte, hypermétropie...). En revanche, de fatigue visuelle, oui ! Les problèmes de santé liés à l'utilisation de l'ordinateur. Introduction L'ordinateur est l'un des élément de la vie moderne qui a le plus d'impact sur nos habitudes.

Les problèmes de santé liés à l'utilisation de l'ordinateur

En plus de la baisse des prix de l'équipement et de la réduction de leur taille, Internet a fait son apparition et, de ce fait, de plus en plus de monde utilise cette technologie à la fois au bureau et à la maison. Ceci a provoqué un accroîssement des pathologies associées à l'ordinateur, comme la fatigue visuelle, des problèmes de poignet et des maux de dos, pour ne nommer que ceux-là. Réseaux sociaux, Informations, Identité, Victimes - Les maîtres chanteurs prolifèrent sur Internet Les maîtres chanteurs sur Internet ne se contentent plus de monnayer des informations confidentielles pillées à distance dans les ordinateurs d'une société ou d'un particulier. [...]

Réseaux sociaux, Informations, Identité, Victimes -

À l'Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication (l'imprononçable OCLCTIC), on signale le cas d'un homme menacé d'être inscrit dans le serveur d'un site pédophile par des hackers sans scrupule. [...] Douleurs à cause de l'ordinateur. Les jeunes face aux réseaux sociaux. Il faut savoir que beaucoup des jeunes sont touchés par l’influence des réseaux sociaux de nos jours.

Article riche en informations et vraiment intéressant surtout le témoignage en bas de page. On réalise en effet que les réseaux sociaux fonctionnent sur l'instantané, parfois on ne prend pas vraiment conscience du fait que les traces laissées sur Internet peuvent être retrouvées et/ou consultées par n'importe qui. – messi_groupe3_psy

En effet, une enquête publiée par le réseau EUKidsOnline , réalisée sur 25 000 jeunes de 25 pays européens, montre que 77% des jeunes ayant entre 13 et 16 ans ont au moins 1 réseau social et, 38% des jeunes ayant entre 9 et 12 ans en ont aussi au moins 1.

Les jeunes face aux réseaux sociaux.

Mais d’un pays à un autre les moyennes changent : Ainsi, 70% des 9-12 ans admettent avoir un réseau social aux Pays-Bas contre seulement 25% en France… 15% des jeunes ayant entre 9 et 12 ans déclarent avoir plus de 100 amis sur Facebook, or, en Hongrie 47% des jeunes dans la même tranche d’âge admettent avoir plus de 100 amis sur un réseau social. Neknomination : aider les SDF. Le «ice bucket challenge», un acte caritatif positif et efficace, ou narcissique et contre-productif?

C'est la dernière lubie des célébrités: se filmer en train de se renverser un seau d'eau glacée sur la tête, diffuser la vidéo de l'exploit sur Internet et demander à trois de ses potes tout aussi célèbres d'en faire de même.

Le «ice bucket challenge», un acte caritatif positif et efficace, ou narcissique et contre-productif?

De Mark Zuckerberg à Bill Gates, en passant par Justin Timberlake, Lady Gaga ou même Cristiano Ronaldo et Neymar, ils sont nombreux à s'être mouillés et vous les avez déjà probablement tous vus passer à l'acte. Ce défi un brin débile, ou ice bucket challenge en anglais («le défi du seau glacé»), est censé promouvoir l'action d'une association américaine, l'ALS, qui lutte contre la sclérose latérale amyotrophique (SLA), mieux connue sous le nom de maladie de Charcot. Les personnes qui en souffrent –30.000 aux Etats-Unis selon l'ALS, 1.000 nouveaux cas chaque année en France selon une autre association, l'ARSLA–, perdent le «contrôle de leurs muscles, incluant la capacité de manger, parler et respirer, résume le site The Verge.

Facebook, Danger - En janvier, Facebook a débuté la construction d'un gigantesque complexe à Prineville, une ville de l'Oregon, à l'ouest des Etats-Unis, pour stocker et traiter toutes les données de ses membres. [...]

Facebook, Danger -

D'ici à l'ouverture, Facebook continuera de louer ses capacités de stockage à d'autres sociétés, principalement dans la Silicon Valley. [...] En s'implantant à Prineville, Facebook a choisi l'énergie fossile, peu chère, plutôt que l'énergie verte, dénonce Gary Cook, représentant international de Greenpeace. [...] Réseaux sociaux : de nouveaux dangers pour nos enfants ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Olivier Dumons L'intégralité du débat avec Jacques Henno, auteur du livre Les 90 Questions que tous les parents se posent.

Réseaux sociaux : de nouveaux dangers pour nos enfants ?

Ganon : Pourquoi considérez-vous que ces réseaux puissent être un danger ? Bonjour. Ces réseaux peuvent être des dangers pour les enfants à deux titres : ils peuvent être abordés par des prédateurs sexuels, et ils peuvent être victimes de harcèlement (injures, photos obscènes...) de la part d'autres mineurs. La santé des ados à la loupe - Publication des données françaises de l’enquête Health Behaviour in School-aged Children (HBSC) Pour la première fois, l’étude HBSC apporte des éléments de réponse à ces questions.

La santé des ados à la loupe - Publication des données françaises de l’enquête Health Behaviour in School-aged Children (HBSC)

Si l’influence d’internet et des portables est manifeste, elle n’est pas toujours négative et certains constats se rejoignent dans les différents pays participant à cette étude. L’enquête HBSC est la seule existante qui passe au crible les comportements santé des adolescents dans plus de 40 pays. Ces résultats permettent d’obtenir une cartographie précise des comportements des jeunes de 11 à 15 ans et d’en mesurer l’évolution.

Le volet français est coordonné par le service médical du rectorat de Toulouse sous la responsabilité des docteurs Godeau et Navarro avec la collaboration et le soutien financier de l’Institut National de la Prévention et de l’éducation pour la santé (Inpes), ainsi que de l’INSERM U1027 et de l’OFDT. 311ji_fr1.pdf. Pr%C3%A9sentation_J_Brodeur.pdf. L'Unicef pointe les dangers des réseaux sociaux et le "grand malaise" des adolescents français. La « souffrance psychologique » toucherait près de la moitié (43%) des adolescents français âgés de plus de 15 ans.

L'Unicef pointe les dangers des réseaux sociaux et le "grand malaise" des adolescents français

Telle est la principale conclusion d'une enquête conduite par Unicef France remise ce mardi aux secrétaires d'Etat à la Famille, Laurence Rossignol et à la Lutte contre l'exclusion, Ségolène Neuville. Plus de 42% en situation de privations confient avoir pensé au suicide L'étude baptisée « Ecoutons ce que les enfants ont à nous dire », a été menée, pour la deuxième année consécutive, de mars à mai 2014 auprès de 11.232 jeunes âgés de 6 à 18 ans. L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille.

Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui.

L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille

Un récent sondage mené aux États-Unis démontre que 51 % des adolescents se connectent à leur réseau social favori au moins une fois par jour et que 22 % des jeunes le font plus de 10 fois quotidiennement (Common Sense Media, 2009). Les sites comme Facebook, YouTube ou Twitter, qui se sont développés à grande vitesse au cours des dernières années, s’avèrent hautement populaires auprès des jeunes, notamment parce qu’ils leur offrent l’opportunité de se divertir, mais également de communiquer entre eux (O’Keeffe et Clarke-Pearson, 2011).

Il demeure cependant essentiel que les jeunes sachent en faire une utilisation saine et appropriée, sans quoi, certains problèmes pourraient survenir. Les ados sous l’influence des réseaux sociaux ? - Technologies. Connectés, les ados le sont, de plus en jeunes et de plus en plus souvent. Dans leurs échanges, parfois : l’apologie de comportements nocifs voire à risque, comme le tabac ou la consommation d’alcool. Ces partages de mauvais procédés pourraient en influencer négativement certains. C’est le résultat d’une étude qui met à jour le miroir malsain que peuvent être parfois les réseaux sociaux. Une campagne officielle avait eu lieu concernant un hypothétique permis de naviguer sur les réseaux sociaux. On est en droit de se demander s’il ne faudrait pas réellement instaurer un permis à point.

«Les comportements d’amis sur internet sont une source probable d’influence sur ses pairs» Et quoi de plus photogénique et drôle pour un ado que la première cuite ou le premier joint qui se retrouvent très souvent partagés en photos ou textes via ces réseaux sociaux ?! Réseaux sociaux: "Les ados protègent mieux leur intimité que leurs parents". Quel rapport les adolescents ont-ils avec leur vie privée en ligne? Au minimum, on peut dire qu'ils n'ont pas la même définition du partage entre sphère publique et privée que les adultes, de cette notion américaine de privacy que nous avons du mal à traduire en français. En fait, ils savent très bien ce qu'ils ne veulent pas que nous voyons. A- La naissance de Facebook - TPE : les réseaux sociaux sur internet et les jeunes de 15 à 25 ans. Les réseaux sociaux connaissent un grand succès en France, notamment chez les adolescents.

À travers deux d'entres eux qui sont Facebook et Twitter nous allons essayer de comprendre l'histoire de ces deux réseaux sociaux qui ont autant d'engouement chez les jeunes. Nous allons dans un premier temps aborder la naissance de Facebook. Tout d'abord, nous allons voir l'histoire de Facebook pour ensuite aborder son fonctionnement. 1- L'histoire de Facebook Dans un premier temps nous allons nous intéresser à l'histoire de Facebook, un réseau social qui est très apprécié par les jeunes. 6 clés pour comprendre comment vivent les ados sur les réseaux sociaux.

Dans son livre, la chercheuse danah boyd explore la vie des jeunes sur Internet. Nous lui avons demandé des pistes pour comprendre leur comportement. Après dix années de travail auprès de jeunes Américains, danah boyd, blogueuse sans majuscule, chercheuse chez Microsoft Research et professeure associée à l’université de New York, publie un livre pour éclairer l’usage que les adolescents ont des réseaux sociaux.

It’s complicated : the social lives of networked teens (disponible gratuitement en anglais, en attendant une traduction en français) veut expliquer aux parents ce que font concrètement leurs enfants sur Internet, s’attachant à démonter plusieurs fantasmes et à nuancer les risques les plus couramment évoqués (cyberaddiction, perte d’identité, disparition de leur vie privée, harcèlement, mauvaises rencontres). A.I 2014. L’influence des réseaux sociaux sur les jeunes. Dans l’UE27, 80% des internautes utilisent les réseaux sociaux.

Tpe_reseaux_sociaux.