background preloader

Idées

Facebook Twitter

Delevoye : « Il faut passer à une société de partage » Trois pearltrees et une astuce #103 - solange.lamothe - Gmail. Econologie a pris la perle 11 députés votent le fichage de 45 millions d'honnêtes gens d'une de vos équipes et en a... - solange.lamothe - Gmail. Booba dans la Nouvelle Revue Française. Faut pas déconner : Booba écrira jamais « tête à l’ouragan » comme Céline, ou une « canne d’ulcère rouge », « couteau de clarté », « la clarté matérielle d’un sentiment », « pierrerie mentale », comme Artaud.

Booba dans la Nouvelle Revue Française

Ou « suppôts et suppliciations », « le froissement végétal ».. Que les rappeurs fassent cquelque chose, c’est clair, qu’ils soient comparables à des grands écrivains, c’est faux, pas le même niveau, le même travail, la même visée. »Morve d’azur » chez Rimb.- Les techniques de b2o sont simples, viennent de Time Bomb, allitérations continues en espérant que le sens viendra. Makers (1/2) : Faire société. “We are all makers” (Nous sommes tous des artisans).

Makers (1/2) : Faire société

Le credo de Dale Dougherty, fondateur de Make Magazine et de Maker Faire, le plus grand événement dédié au mouvement “makers”, est en passe de devenir le nom de référence d’une communauté extrêmement diverse et dynamique, en pleine expansion. Derrière ce sigle rassembleur, inventé par Make Magazine il y a plus de 10 ans au sein même d’O’Reilly Media, géant de l’édition orientée techno fondée par Tim O’Reilly l’un des gourous de l’internet à l’origine du concept de Web 2.0, on trouve une idée clé : il faut encourager la créativité individuelle car elle est porteuse de plus de conscience et responsabilité sociale, comme l’exprimait Dale Dougherty sur la scène de TED. NPR : National Public Radio : News & Analysis, World, US, Music & Arts.

From the Observer. What Was the Hipster? GUY DEBORD 1/4 In girum imus nocte et consumimur igni. Pourquoi le tirage au sort du Président serait plus démocratique. Tirer au sort – plutôt qu’élire – le prochain président de la République ne serait pas une régression démocratique, au contraire.

Pourquoi le tirage au sort du Président serait plus démocratique

Sélectionner le Président – ainsi que les parlementaires et l’ensemble de nos représentants – par le sort plutôt que par l’élection entraînerait une véritable démocratisation de l’accès aux postes de gouvernants. Le tirage au sort, couplé à une rotation permanente des charges et à une décentralisation des lieux de décision, permettrait même à tous les citoyens d’accéder, au moins une fois dans leur vie, à un poste de gouvernant. Le parlementaire, homme, blanc, riche et âgé Expliquons-nous. La démocratie par tirage au sort. Campagne présidentielle ou non, le couple démocratie-élections s'impose aujourd'hui comme une évidence.

La démocratie par tirage au sort

D'autres systèmes de sélection sont pourtant possibles, notamment le tirage au sort, comme le rappelle Jean-Paul Jouary, chroniqueur iconoclaste. Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie ; le suffrage par choix est de celle de l’aristocratie. – Montesquieu. What Future for Occupy Wall Street? by Michael Greenberg. Conseils & infos jardin de la quinzaine - solange.lamothe. The Long Nineties. Le cens caché Daniel Gaxie - ESSENTIEL ! Economie des partis et rétributions du militantisme. “Prêt à jeter”: quand la nostalgie industrielle devient complotisme. Tentant d'exposer les fondements de l'obsolescence programmée, le documentaire Prêt à jeter ignore selon Econoclaste des principes industriels de base... et verse dans une parano malsaine.

“Prêt à jeter”: quand la nostalgie industrielle devient complotisme

Arte a récemment diffusé un documentaire intitulé « prêt à jeter », consacré à l’obsolescence programmée. Le documentaire a apparemment eu un grand succès public, et la critique l’a unanimement recommandé (Télérama-Le Monde-Le Figaro). Vous pouvez visionner le documentaire en vod en suivant ce lien, et pouvez (pour l’instant) le trouver sur youtube. Comme il m’avait été recommandé par diverses personnes, je l’ai visionné. Ce documentaire est hélas d’une nullité intégrale. George Steiner : “L'Europe est en train de sacrifier ses jeunes” - Idées. Narvic : Pour un journalisme de guérilla. Bien décidé à suivre jusqu’au bout l’expérience du “modèle Versac” d’évolution du blogueur en milieu virtuel, j’ai suspendu mon blog pour me replier sur Twitter, et me voilà maintenant à publier d’improbables billets chez les autres.

narvic : Pour un journalisme de guérilla

Théorie de la communication à double étage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie de la communication à double étage

La théorie de la communication à double étage (« two-step flow theory », ou « two-step flow of communication » en anglais) a été développée par Paul Lazarsfeld et Elihu Katz dans le livre Influence personnelle paru en 1955. Remettant en cause la théorie habituelle du "pouvoir" des médias, elle propose une vision dite "des médias faibles". L'analyse porte tant sur l'influence des médias dans le cadre des élections présidentielles que des études marketing. Au Sénat, les parlementaires abusent des «emplois familiaux» Danger Gaz De Schiste France. Big Society, grand fiasco ? Avec son concept phare de “Big Society”, David Cameron entend remplacer l’action de l’Etat par des initiatives locales.

Big Society, grand fiasco ?

Mais, en l’accompagnant d’une réduction draconienne des dépenses publiques, il le tue dans l’œuf. Alors que David Cameron est Premier ministre depuis neuf mois, ses coupes budgétaires, à hauteur de 81 milliards de livres [96 milliards d’euros], commencent à faire mal. Cette expérience budgétaire agressive – une réduction des dépenses d’une ampleur jamais vue dans une grande économie mondiale – a été saluée par les rigoristes du monde entier, du Fonds monétaire international (FMI) à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Pas de plan B.

Vie privée : le point de vue des “petits cons” Nombreux sont ceux qui pensent que les jeunes internautes ont perdu toute notion de vie privée.

Vie privée : le point de vue des “petits cons”

Nicolas Carr : “Est-ce que Google nous rend idiot ?” En introduction à un dossier à paraître sur le papier contre l’électronique, il nous a semblé important de vous proposer à la lecture Is Google Making Us Stupid ?

Nicolas Carr : “Est-ce que Google nous rend idiot ?”

, l’article de Nicolas Carr, publié en juin 2008 dans la revue The Atlantic, et dont la traduction, réalisée par Penguin, Olivier et Don Rico, a été postée sur le FramaBlog en décembre. Dans cet article, Nicolas Carr (blog), l’auteur de Big Switch et de Does IT matter ? , que l’on qualifie de Cassandre des nouvelles technologies, parce qu’il a souvent contribué à un discours critique sur leur impact, part d’un constat personnel sur l’impact qu’à l’internet sur sa capacité de concentration pour nous inviter à réfléchir à l’influence des technologies sur notre manière de penser et de percevoir le monde. Rien de moins. « Dave, arrête. TED: Ideas worth spreading. Mode d’emploi pour démarrer une civilisation. Revue ESPRIT. Alors que la dynamique historique de la ville favorisait une agrégation de populations diverses dans un même espace, on assiste aujourd’hui à une rupture correspondant à un triple mouvement de séparation : l’embourgeoisement des centres-villes prestigieux, le départ des classes moyennes vers un périurbain moins coûteux et protégé, la relégation des cités d’habitat social.

The three-gear city: relegation, peri-urban sprawl and gentrification. Jacques Donzelot. Whereas the historical dynamic of cities used to bring about an aggregation of various populations in a single area, today the model is splitting into a three-fold segmentation: the gentrification of prestigious historic city-centres, a middle-class shift to cheaper but well protected peri-urban areas and the disenfranchisement of council estates.

La génération D. et les retraites. La réforme des retraites se profile comme thème d'actualité n°1. Dans les reportages télé, on trouvera toujours des jeunes pour affirmer d'un air concerné face caméra que «oui, le problème des retraites me préoccupe vraiment», les syndicats étudiants vont s'inviter dans les négociations. Pourtant, dans le fond, la plupart des jeunes (20 ans) et des moyens jeunes (28 ans), n'en ont, disons-le tout net, rien à foutre. La société de l’interaction et de la complexité » Article » OWNI, Digital Journalism. Pour Serge Soudoplatoff, la vraie caractéristique inédite de notre société moderne, c'est la complexité et la multiplicité des interactions en son sein. Comment gérer ce phénomène qui peut poser problème ?

Internet n’est pas la première technologie de l’histoire de notre humanité qui accompagne des bouleversements fondamentaux. J’ai coutume de dire que l’invention de l’alphabet est la révolution la plus proche de l’Internet, et son usage n’a probablement pas été facile à ses débuts. Une autre histoire de l?internet, ? la veille des temps difficiles? Pour une critique sérieuse du cyber-activisme » Article » OWNI, Digital Journalism. Sous le règne du buzz, malaise dans la politique et l'informatio. Revenu garanti: « la première vision positive du XXIe siècle » » Article » OWNI, Digital Journalism.

En défense d’Internet et de WikiLeaks (4): politique de la relation » Article » OWNI, Digital Journalism. En d?fense d?Internet et de WikiLeaks (3): la r?volution num?rique ? Article ? OWNI, Digital Journalism. Le singe qui a gagné le Pulitzer. Le catéchisme postmoderne. Crise de la démocratie.