background preloader

Hospitalité de l'espace public - réflexions et expériences

Facebook Twitter

La réappropriation de l’espace public urbain : convivialité, partage et convictions. Du mobilier pour se retrouver ensemble dehors L’adoption du smartphone par la grande majorité des citadins a bouleversé nos modes de vie dans nos rapports au temps et à l’espace.

La réappropriation de l’espace public urbain : convivialité, partage et convictions

Nous n’avons plus besoin d’ancrage et pouvons à loisir acheter à manger autant que louer un hôtel pour nos prochaines vacances en marchant dans la rue. Autrement dit sans avoir besoin d’un espace et d’un temps particulier. Dans cette perspective, les nouveaux abribus parisiens proposés par JCDecaux début 2015 qui n’ont pas été au goût de tout le monde disposent d’une technologie non-négligeable. Munis d’un port USB qui permet de recharger son smartphone en attendant le bus, les citadins n’ont plus à faire face à l’éternel problème de batterie, et peuvent vivre toute leur journée pleinement et activement dehors. La place dans l’espace urbain, vers de nouveaux usages ? Économique, politique, culturelle ou religieuse, la place remplit depuis l’Antiquité plusieurs fonctions dans l’espace public.

La place dans l’espace urbain, vers de nouveaux usages ?

Il s’agit d’un lieu de promenade, d’un espace de circulation, de sociabilité, d’un lieu privilégié pour les discussions, rassemblements et manifestations. Le mouvement Nuit Debout en est une illustration intéressante, transformant la Place de la République à Paris et d’autres places en France en autant de foyers de luttes sociales, politiques et écologiques. A Paris toujours, sept grandes places vont être rénovées pour créer des espaces de vie plus vivants et durables.

Où va la rue ? « Trop politique ». « Trop populaire ». « Pas assez exigeant ». « Trop bruyant ». « Trop de punk à chiens ».

Où va la rue ?

Depuis plus de 30 ans que le spectacle contemporain a réinvesti l’espace public, les « trop » ne manquent pas pour mettre à distance des politiques culturelles une forme plus que millénaire de spectacle, qui, dans sa version moderne, chatouille les rêves et bouscule les villes. CABANNE. Histoire du Plan Cabanes. L'histoire d'un bon plan 1- Souvenirs du marché du Plan Cabanes A l’heure où prend acte la mutation définitive du marché du Plan Cabanes (ou Cabane) à Montpellier, en bons Figuerollogues il nous fallait écrire en quelque sorte son épitaphe provisoire.

Histoire du Plan Cabanes

Si nous connaissons la date de sa fin, si nous avons de bons contacts avec son fils, le marché de la place Salengro, si nous avons les noms de ses héritiers, à savoir un marché aux livres et à la brocante chaque mercredi, un marché aux fleurs une fois par semaine et un marché d’artisanat d’art deux fois par mois, il nous manquait sa date de naissance. Enquête compliquée. Plan Cabanes: la fin du quartier arabe? (Dossier de La Gazette) Une voisine nous l’a amené aujourd’hui, ce dossier du journal pourtant proche de la mairie révèle ce que nous dénonçons parmi d’autres depuis longtemps.

Plan Cabanes: la fin du quartier arabe? (Dossier de La Gazette)

Les langues de vipères se délient… Extraits. (Bientôt le scan des 4 pages sur ce site, n’hésitez pas à laisser des commentaires et témoignages!) « L’âme de Plan Cabanes, sa population cosmopolite et ses boutiques maghrébines, est menacée. L’arrivée prochaine du tramway fait flamber les loyers. Et au nom de la « mixité sociale », la ville préempte logements et commerces. . « [Repères[[ (…) 33% des ménages vivant dans le quartier Gambetta touchent moins de 845 euros par mois. . « [Illustration]: La ville préempte les commerces arabes. 2012 arcaix arch. Espace public, urbanité et démocratie. L’espace public urbain des grandes villes est souvent paré de vertus démocratiques.

Espace public, urbanité et démocratie

Comme lieu de passage, c’est l’espace de la tolérance envers la différence ; comme agora ou forum, c’est le lieu de la conversation et du débat public ; comme marché, c’est le lieu du commerce entre les citadins d’origines diverses ; comme arène, c’est le lieu de la représentation et de l’exercice de la force publique au service de la population ainsi que des manifestations. À tous ces titres, l’espace public serait, avec l’école, un des sites principaux de la formation et de l’expression de citoyens tolérants et responsables. Dans les pages qui suivent, je présente une approche plus nuancée de l’effet des espaces publics. L’ambivalence de l’espace public : entre communauté et société Les effets des espaces publics urbains sur la société font d’autant plus débat qu’ils semblent difficiles à démontrer ou à infirmer. Les sociabilités propres aux espaces publics Un compromis entre qualité et quantité. « Womenability” l’asso qui fait un tour du monde de 25 villes, afin de “rendre la rue aux femmes”

La perception de la sécurité, un axe majeur pour l’aménagement urbain. Le décarrossage de la sta...Article publié sur A Nous Paris sous le titre original:...

La perception de la sécurité, un axe majeur pour l’aménagement urbain

> Lire la suiteLes 60 plus belles oeuvre...La vague du street-art ne cesse de grandir dans le mond... > Lire la suiteDes vignettes collées sur... Les relations de voisinage sont au coeur des ... > Lire la suite. Ambiances2012 bonicco donato. Ambiances2012 bonicco donato. À lire sur Métropolitiques: Quelle prise en compte des « usages » dans la conception des espaces publics urbains ? Lu sur Métropolitiques.eu.

à lire sur Métropolitiques: Quelle prise en compte des « usages » dans la conception des espaces publics urbains ?

La question de l'hospitalité aujourd'hui. La question de l'hospitalité aujourd'hui NOTES 1.

La question de l'hospitalité aujourd'hui

Le milieu rural est, lui aussi, concerné par cette question, ne serait-ce que par les problèmes de migrations saisonnières, de tourisme vert, et aujourd'hui de « retour » de personnes démunies. 2. Olivier Schwartz, « Séminaire "Hospitalité" : quelques réflexions », Fille et Hospitalité. Textes de synthèse — bilans et perspectives - 1996-1997, Paris, Fondation Maison des sciences de l'homme — Plan Construction et Architecture, série « Documents de travail », octobre 1997. 3.

Quand le pas fait corps et sens avec l’espace. Aspects sensibles et expressifs de la marche en ville. Cova. « Défendre l'esprit de la ville » : entretien avec le philosophe Thierry Paquot - Observatoire du design urbain. Thierry Paquot, en quoi la réflexion philosophique peut-elle nourrir le travail des « faiseurs de ville », urbanistes, architectes, designers, paysagistes ?

« Défendre l'esprit de la ville » : entretien avec le philosophe Thierry Paquot - Observatoire du design urbain

La philosophie concerne tout individu, puisqu’il s’agit d’un art de vivre. Mais c’est également une manière de rendre intelligible le monde dans lequel nous vivons, or celui-ci dorénavant est urbain. Je constate non sans tristesse que les praticiens de la ville sont peu enclins à s’y intéresser, à part peut-être quelques designers, car ils travaillent sur le corps, les sens, les rapports que nous entretenons avec les objets ordinaires, les matériaux, les éléments.

Je dois vous avouer que j’ai rarement rencontré des architectes me confiant que tel ou tel de leurs projets résultait d’une réflexion philosophique. Actions temporaires mode d'emploi - a et cetera by el bl. Clip of Friday : ‘Domesticity’ – entre Art, Architecture, et Urbanisme Collaboratif – UrbaNews. Le « 180 Creative Camp » est une initiative de projets collaboratifs sur le thème des arts médias d’après un concept original de Canal180 (chaine de télévision portugaise) qui prend place pour cette 3ème année à Abrantes (Portugal). Des artistes du monde entier viennent développer de multiples projets créatifs, contextualisés dans un objectif de développer de nouvelles perspectives artistiques pour la ville d’Abrantes. Ce concours international d’intervention urbaine édition 2015 a été remporté par l’équipe du duo colombien Maria Mazzanti & Martin Ramirez, avec le projet « Domesticity« . « Domesticity » est un projet ouvert qui vise à recréer un espace domestique au sein de l’espace public.

Pour ce faire, l’équipe à créer de nombreuses interactions avec les habitants pour utiliser leurs objets domestiques pour en faire du mobilier artistique fonctionnel. . « Le plus bel aspect de ce projet est la relation avec les habitants. Sur le même thème.