background preloader

Les Joueurs de Skat

Facebook Twitter

Otto Dix : La Guerre. Analyse HDA. Présentation de La guerre d’Otto Dix La Guerre d’Otto Dix a été peinte entre 1929 et 1932.

Otto Dix : La Guerre. Analyse HDA

C’est un triptyque, c’est-à-dire une œuvre peinte sur trois panneaux en bois que l’on peut replier. Ce format était principalement utilisé au XIème et XIIème siècle pour les peintures religieuses. Le panneau central mesure 204 x 204 cm et les panneaux de chaque côté mesurent 204 x 102 cm chacun. Le peintre a utilisé la technique ancestrale de la tempera également souvent utilisée pour les tableaux religieux. Biographie d’Otto Dix Otto Dix est né en 1891 à Untermhaus en Allemagne d’un père ouvrier et d’une ancienne poète. A la fin de la guerre, Otto quitte Gera pour Dresde ou il commence à adopter l’expressionisme et le collage.

Quand les nazis arrivent au pouvoir, ils qualifient Otto Dix d’artiste dégénéré et est renvoyé de son poste de professeur à l’académie de Dresde. Il est engagé de force dans l’armée pour la seconde guerre mondiale en 1944 mais se fait capturer par les troupes françaises. Microsoft Word - Oeuvre La guerre - 3e-Otto-Dix-La-Guerre1.pdf. Otto Dix. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Otto Dix

Otto Dix Otto Dix (à droite) en 1957. Œuvres réputées Biographie Jeunesse Otto Dix est issu d'un milieu ouvrier (son père, Franz Dix, travaillait dans une mine de fer), mais reçoit une éducation artistique par sa mère, Pauline Louise Dix, qui s'intéressait à la musique et à la peinture. Otto Dix - Autoportrait (1926). Quand la guerre éclate, il s'engage comme volontaire dans l'artillerie de campagne allemande. Son œuvre la plus aboutie témoignant des expériences traumatisantes vécues lors de la guerre est le portefeuille de cinquante eaux-fortes, Der Krieg (La Guerre)[1],[2], publié en 1924. . « Le fait est que, étant jeune, on ne se rend absolument pas compte que l'on est, malgré tout, profondément marqué. De 1919 à 1922, Dix étudie également à Düsseldorf, avant d'adhérer au mouvement réaliste et satirique Neue Sachlichkeit (Nouvelle objectivité).

Sous le régime nazi En 1938, Dix est arrêté et enfermé pendant deux semaines par la Gestapo. Notes. Les Joueurs de skat. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Les Joueurs de skat

Les Joueurs de skat (en allemand Die Skatspieler) est un tableau peint par Otto Dix en 1920. Il représente des invalides de la Première Guerre mondiale. Il est conservé à la Neue Nationalgalerie de Berlin. Il a aussi porté le titre, plus tardif Kartenspielende Kriegskrüppel (Mutilés de guerre jouant aux cartes)[1]. Il appartient au courant artistique appelé Nouvelle Objectivité[2]. Le tableau[modifier | modifier le code] Le tableau (huile et collage sur toile, 110x87 cm[3]) représente trois anciens combattants mutilés de la Première Guerre mondiale (Gueules cassées) jouant à un jeu de cartes, le skat, très populaire en Allemagne.

À la fin de la guerre, 1 500 000 soldats allemands étaient mutilés, dont 800 000 amputés[5]. Le tableau, caché par un ami, survécut au bombardement de Dresde en février 1945. HDA 3ème : Fiche analyse "les joueurs de Skat " de Otto DIX - Le blog des Arts Plastiques du college Barbot. EPOQUE CONTEMPORAINE / XX ème siècle THEMATIQUE/ ŒUVRE D’ ART ET POUVOIR (propagande/résistance/mémoire) PREMIER CONSTAT : introduction/présentation (Ce que je vois) -une image sur papier (reproduction en couleur) -il s’agit de la photographie d’une peinture -les indications : Titre = LES JOUEURS DE SKAT Auteur = Otto DIX, artiste Allemand né en 1891 mort en 1969 Date = 1920 Format = 110 x 87 cm Technique = huile sur toile et collages Lieu de conservation = Galerie Nationale de Berlin INVENTAIRE RAISONNE : description (Ce que je perçois) Ce tableau représente une scène banale de la vie quotidienne où des hommes jouent aux cartes.

HDA 3ème : Fiche analyse "les joueurs de Skat " de Otto DIX - Le blog des Arts Plastiques du college Barbot

L’homme à gauche présente à l’évidence de nombreuses et horribles cicatrices qui lui couvrent le visage. La gamme chromatique employée volontairement par Otto Dix exclue ici les couleurs vives. La construction du tableau manque d’équilibre, Dix organise volontairement celui-ci en une succession de lignes confuses ou brisées afin de faire écho à son sujet.

Oeuvres secondaires