background preloader

Accaparement des terres (landgrabbing)

Facebook Twitter

❝En 2015, la revue Nature pointait du doigt un phénomène alarmant touchant le Cambodge : 36% des… En 2015, la revue Nature pointait du doigt un phénomène alarmant touchant le Cambodge : 36% des terres agricoles du pays ont été achetées sous forme de #Economic_land_concessions par des investisseurs nationaux ou étrangers.Près de la moitié des terres cédées par le gouvernement cambodgien, à travers ce type de concession, était, quinze ans plus tôt, couverte de forêts.

❝En 2015, la revue Nature pointait du doigt un phénomène alarmant touchant le Cambodge : 36% des…

Aujourd’hui, ce sont des plantations de #caoutchouc, de #noix_de_cajou ou de #poivre.Un phénomène qui ne déracine pas uniquement les arbres, mais également les animaux, dont les éléphants, et les populations, souvent autochtones. Désormais sans terre et, donc, sans ressources, celles-ci se voient obligées d’abandonner leurs villages.Accompagné de Mony Hong, un guide khmer amoureux de la région, je me suis aventuré dans une jungle située à quelques dizaines de kilomètres de la ville de Sen Monorom, dans le nord-est du Cambodge.

Accaparement des terres : quelles conséquences pour les peuples ? La revue Relations vous convie à l’atelier intitulé « Accaparement des terres : quelles conséquences pour les peuples ?

Accaparement des terres : quelles conséquences pour les peuples ?

» qui se tiendra le vendredi 12 août 2016, de 9 h à 11 h 30 à l’UQAM, au Pavillon PK (local R605), situé au 201, avenue du Président-Kennedy, à Montréal. Cette activité, organisée en partenariat avec l’Observatoire sur la souveraineté alimentaire, une unité du REDTAC, vous est proposée dans le cadre du Forum social mondial (FSM), qui se tiendra du 9 au 14 août 2016 à Montréal.Cet atelier s’inscrit dans la foulée de la parution du dossier de la revue Relations, intitulé « À qui la #terre ?

Birmanie : Des paysans victimes de confiscations de terres. #Birmanie : Des paysans victimes de confiscations de terres | Human Rights Watch▻ Le gouvernement birman devrait agir d’urgence pour mettre fin aux #confiscations illégales de #terres dans l’#État_Karen, a déclaré Human Rights Watch dans un rapport publié aujourd’hui.

Birmanie : Des paysans victimes de confiscations de terres

Les autorités inculpent régulièrement les villageois pour intrusion illicite quand ils refusent de quitter leurs terres, et dans un cas, les policiers ont incendié un village. #accaparements #violences_policières #intimidation. Le Parlement engage la bataille contre l’accaparement et la concentration des terres agricoles. Sa proposition de loi « relative à la lutte contre l’accaparement des terres agricoles et au développement du biocontrôle » est discutée ce mercredi en commission à l’Assemblée.

Le Parlement engage la bataille contre l’accaparement et la concentration des terres agricoles

La Safer, créée en 1962 pour réguler le marché foncier agricole et garantir autant que possible la propriété agricole aux exploitants, note aussi que la « concentration des terres s’accélère » en France.Le modèle de l’agriculture française se dirige de plus en plus vers des « unités agricoles à salariés » via « le développement de grandes exploitations sociétaires et le recours croissant à des entreprises de travaux agricoles », note-t-elle.Risque d’une concentration à l’anglaiseL’image d’Epinal de la ferme familiale a vécu.

Selon la Safer, en deux décennies, entre 1995 et 2015, les parts de marché des personnes morales (sociétés) dans les terres agricoles ont été multipliées par 4 en nombre, par 2,5 en surface, et 2,5 en valeur. Argentina Country Profile. Inégalités foncières en Amérique du Sud et aux États-Unis - Agnès Stienne - Visionscarto. Quand on aborde la question des accaparements de terres, on s’aperçoit rapidement que les données concernant les grands domaines constitués aux époques coloniales font défaut.

Inégalités foncières en Amérique du Sud et aux États-Unis - Agnès Stienne - Visionscarto

Il est pour l’heure impossible de connaître les structures agraires en Afrique subsaharienne puisqu’il n’y a pas de recensement permettant d’analyser la répartition des terres entre petites, moyennes et grandes exploitations. En revanche, en Amérique du Sud et aux États-Unis, ces données existent, et réservent quelques surprises ! Les disparités sont telles que, bien souvent, la répartition des terres par taille des exploitations se décompose en 10 ou 12 catégories. Nous les avons réorganisé en 7 catégories pour simplifier la lecture.

Rubber in a Rice Bowl - Full documentary. Pambazuka: Crise Migratoire, Accaparement Des Ressources Naturelles Et D’insécurité Dans Les Frontières: Quelles Réponses Citoyennes Pour L’Afrique Forum Social Sénégalais - Forum Social Sénégalais - AfricAvenir International. Dans un contexte de crises et de conflits, de guerres et d'accaparement des terres et des ressources, les populations les plus vulnérables du monde se trouvent contraintes à des mouvements migratoires.

Pambazuka: Crise Migratoire, Accaparement Des Ressources Naturelles Et D’insécurité Dans Les Frontières: Quelles Réponses Citoyennes Pour L’Afrique Forum Social Sénégalais - Forum Social Sénégalais - AfricAvenir International

Mais plus qu’une solution les migrations sont devenues un problème. Et l’Afrique se trouve en devoir de trouver ses propres solutions. La migration est une donnée humaine, un comportement naturel que partagent tous les êtres vivants. Ainsi les animaux migrent, les poissons aussi, de même que les personnes depuis la nuit des temps. C'est sans doute pour cela que les concepteurs de la Déclaration universelle des Droits l’homme de 1848 en étaient arrivés à en faire un droit humain, reconnu dans son Article 13 qui stipule que "toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien et d'y revenir…" Mais, depuis un certain temps, la migration est perçue comme un problème et non plus comme un facteur de solidarité, de rencontre et d'échanges entre les peuples du monde. Le grand marché aux terres - Agnès Stienne - Visionscarto.

Une page d’histoire L’Angleterre, puis l’Écosse, aux XVIe et XVIIe siècles, ont été marquées par le passage du droit d’usage sur les communaux (champs ouverts et pâturages communautaires) au système des enclosures qui précipitèrent des milliers de paysans dans la misère.

Le grand marché aux terres - Agnès Stienne - Visionscarto

Mis en œuvre sous la houlette du Parlement anglais, sur la demande express des marchands, le « mouvement des enclosures » a confisqué 1,61 million d’hectares de terres cultivées collectivement, pour les attribuer aux notables assortis de titres de propriétés. Commence alors la prolétarisation des paysans sans terre. Les uns deviennent ouvriers dans l’industrie ou l’agriculture, les autres travailleurs saisonniers ou vagabonds. L’« Enclosure Act » au XVIIIe signe la fin définitive des communaux.