background preloader

Démocratie et vérité

Facebook Twitter

Cahuzac, le pouvoir savait. Pour accéder à tous nos contenus, vous devez être abonné… L’abonnement c’est maintenant !

Cahuzac, le pouvoir savait

(et c’est très simple) Grâce aux Abonnés Modestes et Géniaux, une partie du site reste accessible à tout le monde : certains nouveaux contenus sont en accès libre, l’accès aux archives des émissions (créé par un auditeur en 2003) reste gratuit, de même que l’espace réservé aux Repaires de Là-bas. Mais l’information a un prix, celui de se donner les moyens de réaliser des émissions et des reportages de qualité. C’est le prix de notre travail.

L’abonnement coûte 60 €. Les plus fortunés peuvent souscrire un abonnement de solidarité (80 €, 100 € ou même plus...) ce qui permet aux plus modestes de s’abonner pour une somme plus accessible (24 € pour un an ou même moins...) Cahuzac mis en examen pour déclaration incomplète ou mensongère. PARIS (Reuters) - Jérôme Cahuzac a été mis en examen mercredi pour déclaration incomplète ou mensongère de son patrimoine par un membre du gouvernement à la Commission pour la transparence financière de la vie politique, a-t-on appris de source judiciaire.

Cahuzac mis en examen pour déclaration incomplète ou mensongère

L'ancien ministre du Budget, qui démissionné le 19 mars et a reconnu posséder un compte bancaire dissimulé à l'étranger, était déjà mis en examen pour blanchiment de fraude fiscale. Il a de nouveau été entendu mercredi par les juges du pôle financier du Tribunal de grande instance de Paris suite à un réquisitoire supplétif du parquet de Paris remontant à début août. Les ministres ayant rempli une déclaration d'intérêt fausse ou inexacte s'exposent à une amende de 30.000 euros, une interdiction de droits civiques ainsi qu'une interdiction d'exercer une fonction publique. De nouvelles poursuites visent Jérôme Cahuzac - Page 1. Affaire Cahuzac: la République du silence - Page 4. Affaire Cahuzac: Taubira aurait été informée par le parquet, contrairement à ce qu'elle affirme. La ministre de la Justice, Christiane Taubira, aurait été informée toutes les 48 heures des développements de l’affaire Cahuzac entre décembre 2012 et avril 2013, contrairement à ce qu’elle a toujours affirmé, rapporte Le Canard enchaîné ce mercredi.

Affaire Cahuzac: Taubira aurait été informée par le parquet, contrairement à ce qu'elle affirme

L’hebdomadaire fait référence aux propos de la directrice de la Direction des affaires criminelles et des grâces (DACG), Marie-Suzanne Le Quéau, entendue le 9 juillet par la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Cahuzac. «Entre le 6 décembre 2012 et le 2 avril 2013, 54 comptes-rendus du procureur général de Paris sur l'affaire Cahuzac ont été transmis par ma direction au cabinet de la Garde des Sceaux», a-t-elle confié. Un rapport tous les deux jours. Jérôme Cahuzac, acteur devant la commission d'enquête. Le lent poison de l'affaire Cahuzac.

Trois mois après la démission de Jérôme Cahuzac, l’onde de choc continue d’empoisonner la vie politique française.

Le lent poison de l'affaire Cahuzac

Le soupçon sur le degré d’information de François Hollande et du gouvernement sur cette affaire, entre la révélation par Mediapart le 4 décembre, et la démission de Cahuzac, le 19 mars, continue d’alimenter les travaux de la commission d’enquête parlementaire, avec Pierre Moscovici, son ministre de tutelle, dans le viseur. Ce mercredi, c’est Jérôme Cahuzac qui est auditionné pour donner sa version. L’ex-ministre n’aura probablement pas droit à l’indulgence de ses pairs dont beaucoup estiment qu’ils «payent» pour lui avec les lois sur la transparence lancés par François Hollande pour se sortir de la crise qui aurait pu emporter le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. Car, avec lui, c’est la «République exemplaire» qui a sombré, Hollande devait réagir, quitte à revenir sur son engagement à ne jamais légiférer après un fait divers.

Maud Pierron. Jérôme Cahuzac se présente en «bouc émissaire idéal de toutes les turpitudes politiques» Alors qu’il doit être auditionné ce mercredi après-midi à l’Assemblée nationale sur la gestion politique de son évasion fiscale, Jérôme Cahuzac affirme sur Europe 1 se rendre au palais Bourbon «l'esprit libre».

Jérôme Cahuzac se présente en «bouc émissaire idéal de toutes les turpitudes politiques»

Celui qui dit n’avoir «rien préparé» et vouloir «juste répondre le plus sincèrement possible aux questions» se pose comme le «bouc émissaire idéal de toutes les turpitudes politiques». «On m’a comparé à Stavisky. C'est moi aussi qui suis responsable des huit partielles perdues par la majorité, ou encore de la montée du FN… Ils m’ont tous jugé par avance même certains qui se disaient mes amis.

Jérôme Cahuzac: «Je ne répondrai pas à votre question» Jérôme Cahuzac, l’impossible rebond en politique? Dans un coin de sa tête, l’idée d’un retour en politique, un jour, s’est tapie.

Jérôme Cahuzac, l’impossible rebond en politique?

HSBC : Cahuzac a emporté la liste des exilés fiscaux ! Dimanche 9 juin 2013 7 09 /06 /Juin /2013 21:57 POLITIQUE - Jérôme Cahuzac, à l'époque où il était président de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, aurait consulté les dossiers de personnalités en délicatesse avec le fisc, dont ceux de Takkiedine, Tapie et Bettencourt.

HSBC : Cahuzac a emporté la liste des exilés fiscaux !

Dossiers qu'il aurait emportés au moment de son départ de la commission, rapporte Le Parisien dimanche. HSBC: comment Jérôme Cahuzac a protégé la banque de son frère - Page 3.

Commission d'enquête

La démocratie française à l'épreuve de l'affaire Cahuzac. Quelques leçons de l'affaire Cahuzac. Face à la droite comme à la gauche, les mésaventures du journalisme d’enquête en France soulignent, de façon récurrente, notre retard démocratique.

Quelques leçons de l'affaire Cahuzac

C'est l’une des leçons de l’affaire Cahuzac et de ses trois mois et demi de polémiques. Reprise d’une tribune sollicitée par l’hebdomadaire Marianne en vente cette semaine. Le prochain numéro de Marianne, en kiosques samedi 30 mars, contiendra un dossier réalisé en partenariat avec Mediapart sur les affaires Sarkozy. « La politique ne supporte pas le mensonge » : c’est ce que me déclarait François Hollande en 2006, dans un livre d’entretiens qu’il avait souhaité intituler Devoirs de vérité. Cahuzac: AFP ou agence TASS? Comment faire d’une dépêche d’agence, a priori froide et factuelle, un monument de désinformation pour voler au secours de Jérôme Cahuzac ?

Cahuzac: AFP ou agence TASS?

Le ministre, la presse et la démocratie. Pascal Durand: «Avec l'affaire Cahuzac, notre démocratie bancale entretient les conflits d’intérêts»