background preloader

Le droit et la justice

Facebook Twitter

Le multibraqueur mineur condamné à 5 ans ferme. La cour d'assises a délibéré tout l'après-midi et le début de soirée jeudi à Chalon.

Le multibraqueur mineur condamné à 5 ans ferme

A 19h30 au terme de trois jours d'un procès à huis clos, elle a condamné l'auteur de ces faits, un mineur, à 5 ans de prison ferme. Et son acolyte majeur, Dimitri Lamart, à un an ferme... pour recel. « Prétendre qu’il faudrait plus d’incarcération relève d’une imposture » Dans une tribune au « Monde », un collectif de personnalités politiques et de la société civile appelle les candidats à la présidentielle à améliorer l’état des prisons en France.

« Prétendre qu’il faudrait plus d’incarcération relève d’une imposture »

Par Pierre Arditi (comédien), Evelyne Bouix (comédienne), Rachida Brakni (comédienne), Costa-Gavras (réalisateur), Eric Dupond-­Moretti (avocat), Nancy Huston (écrivaine), Noël Mamère (député écologiste), Bruno Solo (comédien) TRIBUNE. Aurélie, mère de famille, six mois de prison pour conduite sans permis ; Ahmed, atteint de troubles psychiatriques, cinq ans de prison pour des vols de téléphones portables ; Jérôme, SDF, deux mois de prison pour avoir dérobé des pâtes et du riz ; Gilbert, kleptomane, 61 condamnations, zéro violence, vingt ans de prison cumulés… Autant de personnes condamnées à l’issue d’une justice expéditive et qui viendront grossir les rangs de celles qui peuplent déjà les prisons.

Face à cela, que proposent les candidats au mandat présidentiel ? Travail d’intérêt général. Calvados : l'ex-petit ami de l'ado reconnaît être l'auteur des photos intimes. Cyberharcèlement : 6 mineurs mis en examen après le suicide d'une adolescente. Quand la justice des mineurs se met en scène - 31/01/2017. Hier, des élèves de 1 re STMG du lycée Grandmont ont incarné les différents protagonistes d’un tribunal pour enfants.

Quand la justice des mineurs se met en scène - 31/01/2017

Une leçon grandeur nature. Je ne l'aurais pas fait si j'avais su ce que je risquais. Je ne pensais pas que ça irait aussi loin. La jeune fille est prévenue de harcèlement. Elle a diffusé des images d'une camarade sur les réseaux sociaux. Un mineur de 17 ans mis en examen pour meurtre et incendie après la mort d'une jeune femme à Chinon. Un mineur originaire de Chinon a été placé en détention provisoire au quartier des mineurs de la maison d'arrêt de Tours.

Un mineur de 17 ans mis en examen pour meurtre et incendie après la mort d'une jeune femme à Chinon

Il a été mis en examen pour meurtre et incendie. La jeune femme de 31 ans retrouvée dans son appartement le week-end dernier à Chinon est morte suite à une hémorragie provoquée par les nombreux coups qu'elle a reçus notamment au visage. Un jeune homme de 17 ans est en garde à vue, il devrait être déféré devant un juge d'instruction ce vendredi. Le corps de cette jeune femme de 31 ans avait été retrouvé dans son appartement, dans la nuit de samedi à dimanche dernier, à Chinon lorsque les pompiers avaient été appelés pour un incendie.

Chainepen. La fusillade de Grasse « reproduit, au moins dans ses intentions, le schéma notoire du tueur scolaire » Dans une tribune au « Monde », le philosophe Anselm Jappe décrypte, après l’irruption d’un tireur fou au lycée Tocqueville, le 16 mars, le nihilisme meurtrier qui s’empare d’une jeunesse plongée dans le non-sens de nos sociétés.

La fusillade de Grasse « reproduit, au moins dans ses intentions, le schéma notoire du tueur scolaire »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anselme Jappe (Philosophe) [Un adolescent de 17 ans a ouvert le feu dans un lycée de Grasse (Alpes-Maritimes) le 16 mars, blessant huit personnes. Aucun lien avec une entreprise terroriste n’a été établi. Le suspect avait en revanche une fascination pour les tueries de masse, en particulier celle du lycée de Columbine, aux Etats-Unis, qui fit quinze morts en 1999. C’est le premier drame de cette nature en France]