background preloader

E-COMMERCE (général)

Facebook Twitter

Mashable. So much for Walmart's smiling greeters.

mashable

The big box chain built a giant self-serve kiosk for grocery pick-up in the parking lot of one of its Oklahoma superstores. Customers simply order their food online, then, upon arriving at the store, type in a code on the side of the 20-by-80-foot building, which retrieves the contents of their shopping list within minutes. A big metal door slides open, and customers pull their groceries from a bin—no human interaction needed. Store employees pack each order into a bin and load them into the contraption ahead of time. Amazon Prime moins cher pour les Américains pauvres ? Amazon Prime à moitié prix si vous recevez des aides du gouvernement C’est un coup de maître que serait sur le point de lancer Amazon : réduire le prix d’Amazon Prime, son service Premium, et de tous les avantages qui vont avec.

Amazon Prime moins cher pour les Américains pauvres ?

Amazon Prime offre la livraison gratuite mais, surtout, l’accès au service de vidéos à la demande d’Amazon, Amazon Prime Video, sur lequel le groupe mise beaucoup. Amazon tente en effet de concurrencer Netflix, le leader du secteur de la vidéo à la demande, et a déjà quelques séries à succès à son actif comme The Man in The High Castle. Amazon va investir plusieurs milliards de dollars pour financer des créations originales : le groupe veut donc maximiser l’audience pour rendre ces créations rentables.

Ces modèles qui vont dominer le commerce de demain. Sharing economy, personnalisation de l’offre, automatisation des achats ou explosion des services… Selon une récente étude d’Accenture Strategy, l’industrie du retail évoluera davantage dans les 10 prochaines années qu’au cours du demi-siècle qui vient de s’écouler.

Ces modèles qui vont dominer le commerce de demain

Point de départ de cette (r)évolution du commerce : la digitalisation qui rebat toutes les cartes du secteur… Rueducommerce, l'offre non-alimentaire du groupe Carrefour. "Redonner le réflexe Carrefour" : c'est l'enjeu des différents chantiers entamés par le groupe Carrefour et présentés par Hervé Parizot, directeur exécutif e-commerce et data clients de Carrefour France, lors du 4e "régie day" de Carrefour Media.

Rueducommerce, l'offre non-alimentaire du groupe Carrefour

Walmart déploie un important programme de formation en réalité virtuelle. Walmart, le numéro 1 mondial de la grande distribution, va utiliser la réalité virtuelle pour former ses employés sur des sujets comme le management et la relation client, rapporte le site américain Techcrunch.

Walmart déploie un important programme de formation en réalité virtuelle

D'ici la fin de l'année, les 200 centres de formation du géant du retail, baptisés "Walmart Academy", seront équipés de casques Oculus Rift et d'ordinateurs suffisamment puissants pour les faire fonctionner. Walmart prévoit de former 150 000 employés chaque année via ce dispositif, un déploiement record en environnement professionnel. Plusieurs scénarios en VR ont été développés. Ces derniers visent à plonger les employés dans différentes situations liées au management ou à la relation client pour analyser leurs prises de décision. D'autres contenus visent à tester la réaction des collaborateurs dans des contextes plus stressants, comme la période du Black Friday. L'e-commerce français croit de 3,11% en avril 2017. Pourquoi l'ombre d'Amazon plane sur le business des pharmacies.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Pourquoi l'ombre d'Amazon plane sur le business des pharmacies

Le succès du drive, un particularisme français... Phénomène franco-français, le drive confirme son ancrage, quand le e-commerce de la grande consommation reste à l’étranger moins développé ou porté par la livraison à domicile. « Je commande sur internet, je récupère mes courses alimentaires quelques heures plus tard, directement dans le coffre de mon véhicule ou en caisse centrale ».

Le succès du drive, un particularisme français...

Rarement un nouveau mode de distribution aura eu une progression aussi rapide que le drive ! Le e-commerce français confirme sa (très) grande forme au 1er trimestre. Au 1er trimestre 2017, 36,6 millions de français ont effectué des achats en ligne, soit plus de 8 internautes sur 10 (83%).

Le e-commerce français confirme sa (très) grande forme au 1er trimestre

En gagnant plus d’un million d’acheteurs en l’espace d’un an, le e-commerce français poursuit sa forte croissance et a généré plus de 20 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 3 mois, un record… D’après l’Observatoire des Usages Internet de Médiamétrie du 1er trimestre 2017, 36,6 millions d’internautes ont effectué des achats en ligne, soit plus de 8 internautes sur 10 (83%). Cela représente 1 035 000 cyberacheteurs de plus qu’il y a un an. La multiplication des offres et des écrans porte la croissance Pour Bertrand Krug, Directeur Adjoint de Mediametrie//NetRatings : Quelles formations ou métiers pour être sûr d'être au chômage après le BAC ? Bilan du e-commerce : 20 milliards d’euros dépensés sur internet au 1er trimestre 2017 - Fevad. La Fevad a présenté aujourd’hui le bilan des ventes sur internet en France au 1er trimestre 2017.

Bilan du e-commerce : 20 milliards d’euros dépensés sur internet au 1er trimestre 2017 - Fevad

Cette étude repose à la fois sur les informations recueillies auprès des principaux sites marchands et sur le montant agrégé des transactions traitées par les principales plateformes sécurisées de paiement pour le compte de plus de 200 000 sites internet. Des ventes sur internet en hausse de 14% Sur les trois premiers mois de l’année, les ventes sur internet ont progressé de 14,2% par rapport au 1er trimestre 2016 pour atteindre 20 milliards d’euros soit 2,5 milliards de plus que l’an dernier. Amazon poursuit son implantation en France avec un nouvel entrepôt géant. L'e-commerce français croît de 15% en 2016. La hausse de la vente en ligne ne faiblit pas, et le secteur s'établit à 72 milliards d'euros en 2016 en France, selon l'étude "Sites e-commerce: les leviers de la rentabilité", menée par Kantar TNS et Webloyalty.

L'e-commerce français croît de 15% en 2016

Si la baisse du panier moyen demeure un sujet d'inquiétude pour les professionnels (-7% en un an), trois sites sur quatre ont atteint leur seuil de rentabilité (dont 82% des sites leaders, dont le chiffre d'affaires dépasse les 50 millions d'euros). Un chiffre en hausse de 5% par rapport à 2015. Les petits sites (CA inférieur à 1 million d'euros) progressent en effet de manière encourageante, puisque 53% voient leur rentabilité s'améliorer, contre 48% en 2015. Autre enseignement de l'étude, l'accroissement de la rentabilité est dû en majorité à la hausse du chiffre d'affaires (87%) et à la fidélité (75%), loin devant la marge commerciale (42% en 2016, contre 70% en 2015).

Amazon-Le bénéfice et le CA supérieurs aux attentes au T1, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse. 27 avril (Reuters) - Amazon a publié jeudi un chiffre d'affaires et un bénéfice trimestriels supérieurs aux estimations des analystes, des résultats tirés par la croissance des ventes en ligne et les activités d'informatique à distance ("cloud") et salués par une hausse de 4% de l'action dans les transactions hors séance. Le groupe américain de commerce électronique a réalisé sur les trois premiers mois de l'année un bénéfice net de 724 millions de dollars (666 millions d'euros), soit 1,48 dollar par action, contre 513 millions (1,07 dollar par action) un an plus tôt. Le numéro un mondial du secteur affiche désormais huit trimestres consécutifs de profits.

Les analystes financiers prévoyaient en moyenne un bénéfice par action de 1,12 dollar selon Thomson Reuters I/B/E/S. Le chiffre d'affaires a quant à lui progressé de 22,6% sur un an à 35,71 milliards de dollars, alors que le consensus le donnait à 35,30 milliards. Répartition des sites d'e-commerce en fonction de leur volume d'affaires. Nouveau coup de mou pour l'e-commerce au 1er trimestre 2017. Les dépenses en ligne des consommateurs Français n'ont progressé que de 8,5% sur les trois premiers mois de l'année. La croissance du commerce électronique hexagonal est retombée à 8,54% au premier trimestre 2017, selon la 55ème édition de l'indice e-commerce du JDN. Alors que le secteur avait fini l'année 2016 à 11,5% de hausse par rapport à 2015, il retrouve début 2017 une progression presque aussi basse que de juillet à septembre 2016. La croissance annuelle du marché est restée stable depuis 2013.

L'arrivée à maturité du canal Web étant vraisemblablement compensée par la montée en puissance des distributeurs physiques et des mécanismes de web-to-store. Mais il faut désormais envisager qu'elle reparte à la baisse. Entre les premiers trimestres 2016 et 2017, le nombre d'achats en ligne a pour sa part augmenté de 12,78%. Le montant moyen des achats en ligne s'établit au premier trimestre 2017 à 69,64 euros. CP T1 2017 FR vdef. Comment Google Shopping a laminé les comparateurs de prix en France. Sept ans après l'arrivée de Google Shopping dans l'Hexagone, ses rivaux sont largement dans les choux, quand ils n'ont pas tout bonnement lâché l'affaire.

Leur dernier espoir réside à Bruxelles. 2010. Les comparateurs de prix attirent 19 millions de visiteurs uniques mensuels, un internaute sur deux en consulte tous les mois. LeGuide devance de peu Ciao, lui-même talonné par Twenga, au coude-à-coude avec PrixMoinsCher, lui-même devant Kelkoo, qui bataille avec Cherchons, juste devant Shopping.com et Shopzilla. Mais un gros nuage noir est en train de traverser l'Atlantique. "Kelkoo, LeGuide, Ciao, Cherchons, Idealo subissent tous -30% à -50% de chute d'audience tous les ans" Comme le prouveront par la suite l'enquête de la FTC aux Etats-Unis puis la Commission européenne, Google déréférence systématiquement les autres comparateurs.

Un début de consolidation intervient fin 2011 lorsque LeGuide avale Ciao. 65 chiffres pour la relation client sur internet. L’abandon de panier, l’apparence de votre boutique, comment augmenter vos ventes, jouer sur la proximité, fidéliser vos clients, cette infographie vous présente tous les chiffres du e-commerce vous permettant de mieux comprendre les attentes des consommateurs et leur proposer le service qu’ils attendent. Cette infographie réalisée par Ecoreuil vous présente 65 statistiques du e-commerce sur des domaines variés comme le design de votre site, l’utilisation des réseaux sociaux mais aussi les bons de réduction ou encore l’utilisation du mobile.

Vous pourrez alors comparer vos prestations à celle de vos concurrents avec ces différentes moyennes. Les armes de Cdiscount pour contrer Amazon. PAIEMENT Amazon lance son propre système de paiement en France.

C'est pas fait, mais bien noté dans la to do list :-) – benjamincorre
Oui, il serait intéressant d'étudier l'adhésion à leur système de paiement (si pas trop couteux, comme paypal...) – christophewallyn

Amazon a envisagé de faire une offre publique... Amazon (AWS) débarque à Station F pour se rapprocher des start-up françaises. [Best Practice] L'e-mailing, atout d'Univers Running dans la course à la fidélisation. Les tendances 2017 du salon e-commerce One to One de Monaco. E-commerce : sa toute puissance sous surveillance. E-Commerce & M-Commerce en Europe. Chiffre d'affaires de l'e-commerce dans le monde. La croissance de l'e-commerce français tombe à 5% en février. Les dépenses en ligne des Français ont peu augmenté entre les mois de février 2016 et 2017, le nombre de transactions ne s'élevant que de 8,6%. [Etude Exclusive] Le moral des e-commerçants... Quel rôle pour la promotion dans le parcours d'achat ? - Retail.

Source : La Fevad inaugure l'Observatoire de la logistique e-commerce - InternetRetailing.