background preloader

Brain

Facebook Twitter

Binaural

The Power Of Thought: Alter Your Genes and Cure any Disease. Cellular Biologist Bruce Lipton believes that humans can control their genes by changing their environment.

The Power Of Thought: Alter Your Genes and Cure any Disease

New age gurus, spiritualists and visionaries talk about the power of thoughts and how it manifests into reality. But when the same theory/concept is affirmed by someone from a scientific background, it helps bridge the gap between science and the spirituality. Bruce Lipton, a cellular biologist and bestselling author of The Biology of Belief, advocates the idea that we have significant control over our biology, and with our intentions and beliefs we can ‘reprogram’ or ‘control’ our genes and our lives. This challenges the traditional scientific belief that genes control life and people attribute their illnesses to genetic dysfunctions. For instance if cancer, heart failure or some other disease runs in the family, it doesn’t necessarily mean that a younger member of the family would also get those diseases, contradictory to the belief that diseases are hereditary.

The Sensitive Doer. Sensitive Doers are gentle, modest and reserved persons. They cope well with everyday life and like their privacy. With their quiet, optimistic nature, they are also good, sought-after listeners and other people feel well in their company. La psychanalyse des contes de fées. Marc Alain Descamps Bruno Bettelheim a écrit un livre sur ce sujet, mais selon l’inconscient anglo-saxon et au premier niveau de l’Œdipe. Ici nous analysons les 11 Contes de Perrault qui sont dans l’inconscient culturel des Français, hérité de Notre Mère l’Oye. Chaque conte correspond à la psychanalyse d’un enfant jusque dans l’inconscient archaïque atteint par le Rêve-éveillé, avec cette particularité remarquable que tout est traité du point de vue féminin et avec plus de profondeur.

Les contes ne sont pas des enfantillages ni des histoires de nourrices justes bonnes à amuser les enfants. On commence seulement à comprendre qu’ils sont riches d’enseigne­ments. Les contes sont des oeuvres de sagesse ; produits par l’inconscient collec­tif, ils ne sont inventés par personne. Le mythe pose le fondement des choses alors que le conte en maintient le déroulement. Le temps du conte est indéterminé, dans une période indatable, mais non originaire. Etat limite element distinctif et aspect particulier, trait comparatif definition psychopathologique. Différence entre état-limite borderline névrose psychose: traits caractéristiques et spécificité - formation pour Infirmier de Secteur Psychiatrique - cours de Mr Giffard - comparaison, différences et particularités des états limites Les principaux symptômes et éléments distinctifs · Introduction comparative La première année de la vie s'est passée "sans histoires".

etat limite element distinctif et aspect particulier, trait comparatif definition psychopathologique.

La constitution du Moi s'est faite par unification de noyaux.Mais l'état limite n'est pas une structure, ce n'est donc ni une névrose ni une psychose. Comme il n'y a pas de communication d'une structure à l'autre, on est soit névrosé, soit psychotique. Les individus "états limites", également dénommés "cas limites", ont dépassé le stade de la psychose, sans pour autant régresser vers des fixations antérieures.

Un traumatisme affectif s'est produit pendant la petite enfance. Ce traumatisme est survenu avant l'Oedipe, et l'enfant n'avait pas la protection adéquate. Le traumatisme a arrêté l'évolution libidinale. Haut de Page. Catching nonconscious goals in the act of decision making. Highlights.

Catching nonconscious goals in the act of decision making

Trouble de stress post-traumatique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trouble de stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique ou TSPT[N 1] (en anglais PTSD, pour Posttraumatic stress disorder) désigne un type de trouble anxieux sévère qui se manifeste à la suite d'une expérience vécue comme traumatisante avec une confrontation à des idées de mort[1],[2],[3]. Le TSPT est moins fréquent que la réponse aiguë au stress[4]. Le TSPT peut être dû à la répétition de situations anxiogènes ou dégradantes plutôt qu'à un événement unique[réf. nécessaire].

Diagnostic[modifier | modifier le code] Classification[modifier | modifier le code] Le trouble de stress post-traumatique est catégorisé en tant que trouble anxieux dans le DSM IV. Symptômes persistants[modifier | modifier le code] Le patient souffrant d'un TSPT se plaint d'un sentiment de désespoir ou d'horreur associés à une triade de symptômes persistants :

Hypervigilance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Hypervigilance

L’hypervigilance est un état avancé de sensibilité lié au symptôme de stress post-traumatique[1]. Cet état est accompagné de comportements exagérés dont le but est de détecter les menaces. L’hypervigilance est également accompagnée d'une augmentation de l'angoisse qui peut causer des épuisements. Les autres symptômes peuvent inclure : éveil grande réactivité à des stimuli, ou analyse constante de l'environnement des menaces[2]. Exemple : balayage permanent de l'environnement à la recherche de sites, des sons, des gens, des comportements, des odeurs, ou toute autre chose qui n'est pas sans rappeler la menace ou un traumatisme. L’hypervigilance peut être un symptôme de différents types de troubles de l'anxiété.

Symptômes[modifier | modifier le code] Les personnes souffrant d’hypervigilance peuvent être préoccupées par leur environnement et les menaces possibles, leur faisant perdre les liens avec leur famille et leurs amis. Le cerveau - La Cartographie du Cerveau en image.