background preloader

Alliés débauche de bombardements

Facebook Twitter

1942-1945 Pilonnage intensif de l’Allemagne. Voici un ouvrage qui attaque, sous un angle novateur, la question des bombardements aériens alliés sur l’Allemagne nazie.

1942-1945 Pilonnage intensif de l’Allemagne

Le présent ouvrage raconte donc l’histoire des bombardements avant et pendant la campagne de Normandie d’une part et surtout, d’une façon plus générale, celle des bombardements alliés tout au long du conflit. L’historien s’est posé, au fil de ses recherches, plusieurs questions dont l’historiographie nous rappelle qu’elles ne sont pas novatrices mais suscitent, toujours, de violentes controverses. Les bombardements ont-ils réellement joué un rôle décisif dans le déroulement des hostilités ? De quelle manière furent opérées ces bombardements par les Britanniques et les Américains ? Ces deux belligérants, certes alliés, ont-ils eu des stratégies divergentes afin de faire capituler l’Allemagne nazie ? Sur l’ensemble des sources, deux catégories doivent néanmoins appeler l’attention du lecteur. Les bombardements sur zone n’ont pas gagné la guerre. Bertrand LAMON. Les bombardements de la terreur faits&documents.

L’origine des terribles clichés pris dans les camps en 1945 (1)… La guerre aérienne des Alliés et l’effondrement du Reich.

Les bombardements de la terreur faits&documents

Pourquoi,en 1945,les Alliés ont-ils découvert d’horribles spectacles dans les camps : tas de cadavres, déportés squelettiques agonisant etc. ? Bombardements RAF tout azimut. L’origine des terribles clichés pris dans les camps en 1945 (1)… La guerre aérienne des Alliés et l’effondrement du Reich Pourquoi, en 1945, les Alliés ont-ils découvert d’horribles spectacles dans les camps : tas de cadavres, déportés squelettiques agonisant etc. ?

Bombardements RAF tout azimut

Pour le comprendre, il est nécessaire de ne pas dissocier l’histoire du système concentrationnaire allemand de l’histoire de l’Allemagne à partir de 1942. Table des matières. 28/07/1943 Hambourg 100.000 victimes 1/5.

Les « alliés » utilisaient déjà du phosphore sur les populations civiles Le 25/09/1944 le quotidien français « LIBRES » titra « Dislocation matérielle et morale du Reich » avec comme sous-titre « 8 500 000 tués 9 500 000 blessés 18 000 000 de sans abris et 21 000 000 de malades » – epc

Destruction matérielle & humaine de l'Allemagne 2/5. Famine épidémie de typhus 3/5. 10/1944 CICR ravitaillement suspendues 4/5. HÉCATOMBE fruit d'une stratégie de guerre 5/5.

Les grecs se limitaient au sacrifice des boeufs. – epc

13/02/1945 la RAF bombarde les civiles de DRESDE. Arrêt sur la destruction de Dresde 13-14/02/1945. Voir également :Être celui qui a largué la bombe nucléaireVolontaires pour recevoir une bombe atomique sur la yeuleSabra et Chatyla: Contre l’oubli.

Arrêt sur la destruction de Dresde 13-14/02/1945

Dans la nuit du 13 au 14 février 1945, Dresde, capitale de la Saxe, fut attaquée à deux reprises par des centaines de bombardiers lourds de la RAF. Et le lendemain matin, la ville fut à nouveau la cible d’un bombardement, effectué cette fois par la force aérienne américaine, la USAAF. Les conséquences de cette triple attaque, à laquelle participèrent plus de mille avions, furent catastrophiques. Le centre historique de cette ville d’art qui était connue comme la « Florence allemande » fut réduit en cendres, enseveli sous plus de 750 000 bombes incendiaires. HIROSHIMA 06/08/1945 largage de "little boy" Le monde est ce qu'il est, c'est-à-dire peu de chose.

HIROSHIMA 06/08/1945 largage de "little boy"

C'est ce que chacun sait depuis hier grâce au formidable concert que la radio, les journaux et les agences d'information viennent de déclencher au sujet de la bombe atomique. On nous apprend, en effet, au milieu d'une foule de commentaires enthousiastes que n'importe quelle ville d'importance moyenne peut être totalement rasée par une bombe de la grosseur d'un ballon de football. Des journaux américains, anglais et français se répandent en dissertations élégantes sur l'avenir, le passé, les inventeurs, le coût, la vocation pacifique et les effets guerriers, les conséquences politiques et même le caractère indépendant de la bombe atomique.

Nous nous résumerons en une phrase : la civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l'utilisation intelligente des conquêtes scientifiques. Qu'on nous entende bien. American Ground Zero. Qui pense que le Pire s'est limité au nazisme ?

L'homme qui défia la censure américaine. Retour sommaire L'homme qui défia la censure "Je n'ai rien vu de tel en 4 ans de guerre.

L'homme qui défia la censure américaine

Le regard peut porter sur 30 kilomètres carrés sans accrocher un bâtiment ", écrit Wilfred Burchett à Hiroshima. Sans Wilfred Burchett, premier journaliste à être entré à Hiroshima, le monde aurait sans doute longtemps ignoré les ravages des radiations. Ravages immédiatement niés par l'état-major américain. Dans les derniers jours du mois d'août 1945, deux semaines après les bombardements atomiques de Hiroshima et de Nagasaki qui ont entraîné, en quelques jours, la capitulation du Japon, les premiers marines débarquent dans le sud de l'archipel sans tirer un seul coup de feu.

A 34 ans, Wilfred Burchett a couvert toute la guerre du Pacifique pour le Daily Express, le plus grand quotidien britannique de l'époque. Car personne n'a encore parlé des ravages des radiations. L'attitude de l'état-major américain ne variera pas. F. Retour sommaire. Hiroshima Témoignage DrShuntaro Hida. Récits des jours d'Hiroshima Docteur Shuntaro Hida, voir la vidéo en Realvideo 33 kb.

Hiroshima Témoignage DrShuntaro Hida

En 1944, un an avant l'explosion de la bombe, je fus affecté à l'hôpital militaire d'Hiroshima. Maladie de Bura Bura Dystonie Vasculo-Végétative. 06/08/1945 Expression de la Démocratie à Hiroshima. 1 Hibakusha est un rescapé de la bombe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

1 Hibakusha est un rescapé de la bombe

Hibakusha (被爆者/被曝者, soit respectivement « victimes de la bombe » et « victimes de la bombe atomique »?) Est un mot japonais qui désigne les survivants des bombardements atomiques de Hiroshima et Nagasaki. En mai 2005, il y avait 266 598 hibakusha reconnus par le gouvernement japonais[1]. Brûlures thermiques d'un Hibakusha. Classification[modifier | modifier le code] Les hôpitaux japonais ont appris à traiter les séquelles des hibakusha, dans des situations encore inconnues jusqu'alors.

Hiroshima & Nagasaki.