background preloader

Civisme

Facebook Twitter

Être citoyen, c'est penser ses mots. Stades Citoyens. La Cartonnerie: Agir le commun, agir en commun ? Ce samedi 10, Carton Plein était à l'Ecole d'architecture de Lyon pour réfléchir à la notion de "commun" ou de "communs" et témoigner de son expérience d'agir en commun en présentant son travail dans le cadre de l'événement Faire la ville en (biens) communs ?

La Cartonnerie: Agir le commun, agir en commun ?

"La notion de « communs » a connu ces dernières années un regain d'intérêt, en même temps que se développent des initiatives visant à générer, gérer et partager des ressources et à répondre aux aspirations de collectifs souvent issus de l'économie collaborative, du numérique et de l'écologie : jardins partagés, habitat participatif, cartographie et semences libres, tiers lieux, fablab, monnaies locales, communautés de défense du patrimoine (écologique, culturel ou industriel), mobilités ou énergie partagées, sciences et contenus éducatifs ouverts, échanges de savoirs, etc.

Le peuple ignore son vrai pouvoir. FYP Editions - Editeur de la prospective et des questions de société. De Jean Haëntjens Broché 142 pages, 19,50 euros TTC, Octobre 2011ISBN-13: 978-2916571676 Collection Présence / Essai.

FYP Editions - Editeur de la prospective et des questions de société

Questions de société / Urbanisme / Environnement / Innovation / Territoire Aujourd’hui, la notion de ville durable tend à devenir un slogan marketing ou une formule politiquement correcte, utile pour créer du consensus, mais peu apte à fonder des stratégies pertinentes pour l’organisation urbaine. Les Clionautes. CR de congrès : Claude Mossé. La question de la citoyenneté est à l'ordre du jour en cette fin du deuxième millénaire où l'on s'interroge sur les possibilités de faire fonctionner un système politique, la démocratie qui tente de s'imposer, sans qu'on mette toujours derrière ce mot les mêmes significations.

Les Clionautes. CR de congrès : Claude Mossé

La notion de citoyenneté à été inventée par les Anciens, les Grecs ; il est de nos jours difficile de s'inspirer d'un modèle grec, mais il n'en reste pas moins que leur expérience mérite d'être analysée et comprise, à un moment où certains essaient de l'utiliser pour justifier les pratiques d'exclusion . Pour entrer en contact avec cette réalité difficile à saisir, il est intéressant de réfléchir à partir d'un certain nombre de textes .

Définition du citoyen par Aristote Aristote vivant une grande partie de sa vie à Athènes au IVe siècle, a publié le premier ouvrage de réflexion politique. Le philosophe s'efforce de parvenir à une définition de la citoyenneté. Les conditions pour devenir citoyen : Un détournement massif de la publicité à Bruxelles pour dénoncer les traités de libre-échange. L'éducation à la citoyenneté: sites remarquables, livres ... - ARG CITOYEN. Le consommateur en tant que citoyen : synergies et tensions entre bien-être et engagement civique. Quel est l'impact de la culture de la consommation sur le bien-être des personnes et leur culture citoyenne ?

Le consommateur en tant que citoyen : synergies et tensions entre bien-être et engagement civique

Ce débat tend à s'enfermer dans un face à face entre deux points de vue contraires et irréductibles. La première approche insiste sur la dimension pathologique de la société d'abondance. Dans ce contexte, on considère que l'émergence, ces dernières décennies, d'une société très riche en produits et en marchandises - et, de ce fait, très séduisante -, ainsi que d'un mode de vie hyperconsommateur, a eu des effets préjudiciables dans les domaines psychologique, civique et environnemental. Certains ont alors définitivement opposé les notions de richesse et de bien-être sur la base d'un certain nombre d'indicateurs, tels que le bonheur individuel ou encore l'augmentation des cas de pathologie mentale et du nombre de divorces.

Le pari démocratique à l'épreuve de l'individualisme contemporain #citoyenneté #philia. J’entends la démocratie non pas comme une donnée « naturelle » des sociétés humaines, ou comme un mouvement inéluctable, mais comme une construction historique fragile, partielle, lacunaire, toujours inaboutie, toujours à recommencer et à améliorer, dans un écart nécessaire entre un idéal et des réalisations toujours limitées et déformées.

Le pari démocratique à l'épreuve de l'individualisme contemporain #citoyenneté #philia

Pour moi, la démocratie est un pari. Jacques Derrida a écrit des choses importantes, de ce point de vue, dans son livre Spectres de Marx [ 1993]. Il y définit la démocratie comme une « promesse », plus précisément comme « l’ouverture [d’un] écart entre une promesse infinie et les formes déterminées, nécessaires mais nécessairement inadéquates de ce qui doit se mesurer à cette promesse » [p. 111]. L’horizon démocratique aurait donc quelque chose d’un infini, vis-à-vis duquel on pourrait réduire l’écart mais non le supprimer. La méthode Alinsky (La Traverse #1) HTML.

Synthèse du livre Rules for radicals de Saul Alinsky,un manuel pour les révolutionnaires ''made in USA'' par Les Renseignements Généreux Comment combattre efficacement les inégalités sociales, les discriminations, le capitalisme ?

La méthode Alinsky (La Traverse #1) HTML

Dialnet LogosEtViolenceEnTantQuePrincipesDeLaPolitiqueEtLa 119187. Extrait de The Phantom Public, Mcmillan & Co, 1925, p. 13-39. Approches pragmatiques de la démocratie : Walter Lippmann et John Dewey (1/2) Walter Lippmann et John Dewey, deux des penseurs américains les plus importants de leur époque, époque qui est encore dans une large mesure la nôtre, partagent une approche des phénomènes sociaux et politiques inspirée par le pragmatisme.

Approches pragmatiques de la démocratie : Walter Lippmann et John Dewey (1/2)

Ils ont cherché à penser la démocratie dans sa situation historique particulière, celle de la « Grande société », c’est-à-dire ce que nous nommons aujourd’hui « mondialisation » ou « globalisation ». Nous pouvons résumer une partie essentielle de leur démarche dans les termes suivants : quelle est la nature de l’expérience démocratique et quelles sont les possibilités de la démocratie à l’âge de la Grande Société, et de quelles illusions devons-nous nous défaire si nous voulons réaliser ces possibilités ?

Le Citoyen Souverain plutôt que le consommateur client. Le citoyen ne doit pas être remplacé par le client ou le consommateur.

Le Citoyen Souverain plutôt que le consommateur client.

C’est pourquoi il doit maîtriser l’économie avec Raison. Le pouvoir politique doit toujours être supérieur au pouvoir économique, car c’est cette économie qui assure la subsistance à la Nation. C’est pourquoi la République sociale engagera sans tarderl’appropriation collective et sociale des moyens de production, d’investissements et d’échange. Elle établira le contrôle public et étatique du commerce extérieur sous contrôle du parlement et descitoyens. Qu'est-ce qu'un Café Citoyen ? Créé en 1997 par ce qui deviendra plus tard l'équipe de La Nouvelle Arcadie, le premier Café Citoyen est né à Caen (14).

Qu'est-ce qu'un Café Citoyen ?

L'objectif est à la fois simple et ambitieux : rétablir des lieux publics d'expression où tous les citoyens peuvent se retrouver pour discuter librement. Un Café Citoyen est un lieu convivial où l'on débat de problématiques de société. Une ou deux fois par mois, les citoyens sont invités à débattre sur un thème qu'ils ont choisi, généralement la séance précédente. Ce qui importe au Café Citoyen, c'est la réelle participation des citoyens. La révolte citoyenne, tout en douceur - L'avenir. Qu'est-ce que la citoyenneté? - Dominique Schnapper - Folio actuel - Site Folio. Citoyennete. Dans son ouvrage, Dominique Schnapper nous fournit une représentation de la citoyenneté.

citoyennete

Elle permet de définir, d’expliquer plusieurs phénomènes liés à certaines transformations qui peuvent être constaté dans notre société, comme par exemple : Le rôle du citoyen ou bien le délitement du sentiment d’appartenance à une société. Elle pousse sa réflexion au niveau européen en comparant la citoyenneté nationale et la citoyenneté européenne. La participation citoyenne, pour faire quoi ? - Forum Belge pour la Prévention et la Sécurité Urbaine-La participation citoyenne, pour faire quoi ? La participation citoyenne, pour faire quoi ? 1. Participer, une question de gestion de la cité Parler de participation citoyenne, c’est toucher à la gestion publique participative. Celle-ci vise à gérer la cité (au sens large) en impliquant ses usagers : les habitants, les associations, les entreprises privées et tous les acteurs publics présents sur le territoire et/ou dans le secteur concerné.

Cette participation peut se mettre en place à différents moments (le mieux étant dès le départ d’un projet) et à plusieurs niveaux (informer, consulter, concerter, collaborer ou co-décider). Atelier Constituant. Les sociologues Didier Lapeyronnie et Michel Kokoreff. Mag Philo : Citoyenneté antique et citoyenneté moderne : la question de l'esclavage. Pour l'historien des idées politiques, la citoyenneté est un thème perturbant. Rien ne déroute tant son éthique professionnelle qu'une notion dont il est inévitable de rappeler qu'elle tire ses origines de l'Antiquité et se maintient avec des caractères à peu près semblables jusqu'à nos jours. L’ « empowerment »: faciliter la capacité d’agir des habitants…1/2 » MEDIAS CITOYENS DIOIS. L’ « empowerment », nouvel horizon de la politique de la ville Ouvrages /Bibliographie – Construire des actions collectives, développer les solidarités DUMAS Bernard SEGUIER Michel 1997 Lyon : Chronique Sociale p. 226 EXCLUSION INSERTION DEVELOPPEMENT LOCAL LIEN SOCIAL HABITANT ACTION COLLECTIVE PROJET METHODOLOGIE PRATIQUES DE TRAVAIL SOCIAL EDUCATION POPULAIRE – Les centres sociaux : entre expertise et militantisme.

BRESSON Maryse 2002 L’Harmattan p. 318 CENTRE SOCIAL ROLE ACTION SOCIALE HISTOIRE PRECARITE EXCLUSION DEVELOPPEMENT SOCIAL MILITANTISME PARTICIPATION HABITANT – Mettre en oeuvre le développement social territorial : méthodologie, outils, pratiques. Il faut choisir son polemos de sylvain rochex. Mag Philo : Citoyenneté antique et citoyenneté moderne : la question de l'esclavage. Qu’est-ce qu’un citoyen? Mettre en œuvre LES INTELLIGENCES CITOYENNES Une méthodologie de Majo Hansotte. 001511ar. Habermas – Citoyenneté et responsabilité (sommaire) Avant-propos Introduction. Retour sur les concepts de citoyenneté et d’espace public chez Hannah Arendt et Jürgen Habermas pour penser la continuité du politique de l’Antiquité à la Modernité. Un outil pour tous au service de la participation citoyenne - Flora. Un outil pour tous au service de la participation citoyenne Deux enjeux pour la société, trois défis à relever Le projet Du Je au Nous est parti d’un travail co-construit avec dix groupes de femmes éloignées du travail et/ou précarisées.

La participation citoyenne : pour qui, comment et pourquoi? - Kaléidoscope. Par Maud Emmanuelle Labesse, comité de rédaction À l’invitation de Développement social, cinq praticiens et chercheurs ont accepté de partager leur point de vue sur la participation citoyenne. Du souffle, de l’ambition et du rêve. Analogie. (Philippe LABBE, 15 juillet 2012) - Mission. Insertion (Philippe Labbe Weblog. II) L'assemblee generale des chomeurs a Jussieu. L'assemblée générale des chômeurs à Jussieu1. La participation citoyenne: c’est quoi, pour qui et surtout comment ?

Éduquer à la citoyenneté c'est : La citoyenneté - Google Sheets. Le Paradigme de Protagoras. "C'est par la parole et l'action que nous nous insérons dans le monde humain". Hannah Arendt, Condition de l'homme moderne (1994 : 233) Animation note 2014. De la guerre au polemos : le destin tragique de l’être. Citoyenneté pouvoir d'agir.