background preloader

Philosophie politique

Facebook Twitter

Philosophie politique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Philosophie politique

La philosophie politique est la branche de la philosophie qui étudie les questions relatives au pouvoir politique, à l'État, au gouvernement, à la loi, à la politique, à la paix, à la justice et au bien commun entre autres. Mag Philo : Citoyenneté antique et citoyenneté moderne : la question de l'esclavage. Pour l'historien des idées politiques, la citoyenneté est un thème perturbant.

Mag Philo : Citoyenneté antique et citoyenneté moderne : la question de l'esclavage

Rien ne déroute tant son éthique professionnelle qu'une notion dont il est inévitable de rappeler qu'elle tire ses origines de l'Antiquité et se maintient avec des caractères à peu près semblables jusqu'à nos jours. À la différence du philosophe - du philosophe heideggerien en particulier - le politiste est mal à son aise lorsqu'il fait face à des phénomènes qui le contraignent à des sauts intellectuels sur plusieurs millénaires. Thomas Hobbes.

Humanisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Humanisme

Ainsi, cet humanisme vise à diffuser plus clairement le patrimoine culturel. Humanisme et misanthropie, le même amour de l’humanité… Misanthropie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Misanthropie

La misanthropie (du grec ancien μῖσος / mîsos « haine » et ἄνθρωπος / ánthrôpos « homme », « genre humain ») est l'art de détester et de mépriser le genre humain sans aucune distinction de sexe. La misanthropie s'oppose à la philanthropie et ne doit pas être confondue avec la misogynie ou la misandrie. Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. BookDéclaration des Droits de l’Homme et du CitoyenAssemblée nationale1789ParisTDéclaration des Droits de l’Homme et du CitoyenDéclaration des Droits de l'Homme.djvuDéclaration des Droits de l'Homme.djvu/11-8 L’ASSEMBLÉE NATIONALEDes 20, 21, 22, 23, 24, 26 Août & premier Octobre 1789. déclaration des droits de l’homme en société.

Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen

En conséquence, l’Assemblée Nationale reconnoît et déclare, en présence et sous les auspices de l’Être Suprême, les droits suivans de l’Homme et du Citoyen. Article premier. Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Socialisme. Socialisme utopique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Socialisme utopique

L'expression « socialisme utopique » désigne l'ensemble des doctrines des premiers socialistes européens du début du XIXe siècle (qui ont précédé Marx et Engels) tels Robert Owen en Grande-Bretagne, Saint-Simon, Charles Fourier, Étienne Cabet et Philippe Buchez en France. Ce courant est influencé par l'humanisme et souvent le christianisme social. Arendt ou Kant ? Un nouveau débat sur Eichmann. En l’honneur d’Hannah Arendt, pour le quarantième anniversaire de son décès.

Arendt ou Kant ? Un nouveau débat sur Eichmann

Comme un feu qui couve et ne dégage pas, pendant un long moment, une chaleur intense, mais n’attend qu’un coup de vent pour brusquement reprendre de plus belle, le débat ouvert par Hannah Arendt dans ses articles, puis dans son étude de 1963 « sur la banalité du mal » s’est enflammé de nouveau, aux Etats-Unis, à l’occasion de la traduction en anglais de l’ouvrage fortement documenté de Bettina Stangneth, Eichmann Before Jerusalem : The Unexamined Life of a Mass Murderer [1]. Un vif échange a opposé notamment, à partir de la sortie américaine de ce livre, des philosophes comme Seyla Benhabib [2] et Richard Wolin [3].

Irving Howe l’avait pronostiqué lors de la précédente controverse ayant eu lieu à New York à propos du procès d’Eichmann et de la publication de ce qu’Arendt présente en fait comme son « reportage » : « Ce genre de controverses ne se dénouent jamais » [4]. Kantianiser Eichmann à Jérusalem ? Socialisme, marxisme, anarchisme fin 19eme début 20eme. Internationale situationniste. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Internationale situationniste

Formellement créée en à la Conférence de Cosio di Arroscia, l'Internationale situationniste est née du rapprochement d'un ensemble international de mouvements d'avant-garde, dont l'Internationale lettriste (elle-même issue d'une rupture avec le Lettrisme d'Isidore Isou), le Mouvement international pour un Bauhaus imaginiste, le Comité psychogéographique de Londres et un groupe de peintres italiens. Son document fondateur, Rapport sur la construction de situations..., a été rédigé par Guy Debord en 1957. Ordolibéralisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ordolibéralisme

L’ordolibéralisme (Ordoliberalismus en allemand) est un courant de pensée libéral apparu en Allemagne dès les années 1930 selon lequel la mission économique de l'État est de créer et maintenir un cadre normatif permettant la concurrence libre et non faussée entre les entreprises. L’ordolibéralisme est crédité d'avoir donné naissance au système d’économie sociale de marché[réf. nécessaire].

Histoire[modifier | modifier le code] Que reste-t-il des nouveaux philosophes? - 15 juillet 2008. Enquête parue dans "le Nouvel Observateur" du 2 mars 2006 Cela devait finir par arriver.

Que reste-t-il des nouveaux philosophes? - 15 juillet 2008

L'affaire des «nouveaux philosophes», feuilleton pittoresque où se mêlèrent à la fin des années 1970 antitotalitaires sincères, normaliens trentenaires aux dents longues, cuisines éditoriales à Saint-Germain, derniers feux du maoïsme et changement de régime dans la distribution des brevets intellectuels, les «nouveaux philosophes» donc, soufflent aujourd'hui leurs 30 bougies. Auront-ils bientôt droit à leur chapitre dans la réédition des «Lieux de mémoire» de Pierre Nora, entre les funérailles de Victor Hugo et «la Marseillaise»? La redoutable efficacité avec laquelle ce cartel d'intervention médiatique parvint à démonétiser en une saison un marxisme qui structurait toute l'intelligentsia française d'après-guerre vaut largement une messe commémorative. « Cette date est décisive à plus d'un titre...

"Idéologie pour cadres" Portail:Marxisme. Marxisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le marxisme est un courant de pensée politique, sociologique et économique fondé sur les idées de Karl Marx (et dans une moindre mesure de Friedrich Engels) et de ses continuateurs. Politiquement, le marxisme repose sur la participation au mouvement réel de la lutte des classes, afin d'arriver à une société sans classes en tant qu'alternative au capitalisme.

En effet, Karl Marx considère que « l’émancipation des travailleurs doit être l’œuvre des travailleurs eux-mêmes »[1]. Le communisme, le marxisme et le socialisme de Marx[modifier | modifier le code] Marx et le communisme[modifier | modifier le code] Karl Marx a abordé à la fois la philosophie, la sociologie, l’analyse économique du capitalisme dans le cadre du matérialisme et de la science.

En 1847, Engels définit ce mouvement réel dans le premier des Principes du communisme, « Qu'est ce que le communisme ? Socialisme scientifique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Définitions et historique[modifier | modifier le code] Dans le Manifeste du Parti communiste, Marx et Engels jugent sévèrement les formes de socialisme et de communisme « critico-utopiques » présente dans les œuvres d'auteurs comme Saint-Simon, Owen ou Fourier : à leurs yeux, ces idées se sont perdues dans la réalisation expérimentale de leurs utopies, en négligeant la lutte des classes[2].

L'ensemble des socialistes pré-marxistes tend par la suite à être qualifié de « socialisme utopique », par opposition au socialisme scientifique revendiqué par les marxistes[3]. Matérialisme historique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le matérialisme historique, ou conception matérialiste de l'histoire, est une méthode marxiste d'analyse de l'histoire, dans une optique matérialiste.

Elle induit l’idée, présente dans les écrits de Karl Marx et Friedrich Engels, que les événements historiques sont influencés par les rapports sociaux, en particulier les rapports entre classes sociales, donc par la situation réellement vécue par les êtres humains. Cette conception accorde une part essentielle à l'économie dans les transformations du monde[1]. Théorie et pratique : quand Marx rencontre Bourdieu. Ce texte du sociologue Michael Burawoy est la traduction du chapitre 2 d’un livre écrit en collaboration avec Karl Von Holdt, intitulé : Conversations with Bourdieu : The Johannesburg Moment (Johannesburg : University of Witwatersrand Press, 2011).

Michael Burawoy est actuellement professeur à l’université de Californie (Berkeley), et président de l’International Sociological Association. Il est notamment l’auteur de Manufacturing Consent : Changes in the Labor Process Under Monopoly Capitalism (Chicago : University of Chicago Press, 1979), et de The Politics of Production : Factory Regimes Under Capitalism and Socialism (Londres : Verso, 1985). Que dit Bourdieu ici ?

Portail:Anarchisme. Mikhaïl Bakounine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Michel Bakounine Empire russe XIXe siècle Photographie de Mikhaïl Bakounine par Nadar. Mikhaïl Aleksandrovitch Bakounine (en russe : Михаил Александрович Бакунин, prononcé [mʲɪxɐˈil ˌbaˈkunʲin ]), francisé en Michel Bakounine, né le 30 mai (18 mai) 1814 à Priamoukhino près de Torjok (gouvernement de Tver, Empire russe) et mort le 1er juillet 1876 à Berne (Suisse), est un révolutionnaire, théoricien de l'anarchisme et philosophe qui a particulièrement réfléchi sur le rôle de l'État. Biographie[modifier | modifier le code] Les débuts[modifier | modifier le code]

Pierre Kropotkine. Communisme et anarchie. BookCommunisme et anarchiePierre KropotkinePublications des « TEMPS NOUVEAUX », N° 271903VCommunisme et anarchieKropotkine - Communisme et anarchie.djvuKropotkine - Communisme et anarchie.djvu/13-18. Nestor Makhno. Voline.