background preloader

BRICS

Facebook Twitter

Les BRICS, un puissant moteur pour l'économie mondiale (SYNTHESE)_French.news.cn. BEIJING, 17 octobre (Xinhua) -- Une série de faits et de chiffres montre que les pays du groupe BRICS vont maintenir leur dynamique et continuer d'apporter leur contribution au monde, demeurant ainsi un puissant moteur pour l'économie mondiale.

Les BRICS, un puissant moteur pour l'économie mondiale (SYNTHESE)_French.news.cn

Face au ralentissement, voire une certaine déprime, qui affecte les économies du bloc composé du Brésil, de la Russie, de l'Inde, de la Chine et de l'Afrique du Sud, les affirmations selon lesquelles "le lustre des BRICS perd de son éclat" fleurissent dans les médias occidentaux. Mais les faits et les chiffres viennent démentir ces sombres affirmations. Le discours prononcé dimanche par le président chinois Xi Jinping devrait à n'en pas douter renforcer la confiance au sein de ce groupe de pays émergents.

La croissance est la pierre de touche des économies du bloc. Fiche pays Afrique du sud. Données générales Présentation Conjoncture économique.

Fiche pays Afrique du sud

Les BRICS, locomotive de l'économie mondiale. Des différences notables et des points communs coexistent au sein des pays du BRIC. Zhang Maorong, chercheur de l'Institut des Etudes économiques internationales, relevant de l'Institut des Relations internationales contemporaines de Chine Les pays du BRIC – à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine – sont, à l'heure actuelle, les quatre plus vigoureuses économies du monde.

Des différences notables et des points communs coexistent au sein des pays du BRIC

Elles jouent un rôle de plus en plus important dans l'économie mondiale. Points communs Les quatre économies possèdent des points communs. Les BRICS, toujours d'actualité. La première rencontre des ministres des Sciences, Technologies et de l’Innovation des BRICS s’est tenue au Cap, en Afrique du Sud, en février 2014 Depuis que certains pays membres des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) connaissent un ralentissement économique, de nombreux observateurs soutiennent que le groupe des grandes économies émergentes est plus vulnérable que jamais.

Les BRICS, toujours d'actualité

S’il est vrai que dans le climat économique actuel les BRICS rencontrent beaucoup de difficultés, ces observateurs critiques oublient les facteurs favorables à la croissance à long terme de ces pays et minimisent leur rôle dans les affaires mondiales. La croissance économique n’est pas le seul fondement de la coopération entre les BRICS. Dans un monde en constante évolution, la montée des économies émergentes est une tendance historique qui demeure. Les pays développés ont besoin du vaste marché des économies émergentes. Les BRICS aujourd’hui : entre émergence et divergence. Type d'enseignement : Enseignement électif Semestre : Automne 2016-2017 Nombre d'heures : 24 Langue d'enseignement : français.

Les BRICS aujourd’hui : entre émergence et divergence

Les BRICS s’effritent. Le sommet annuel des BRICS, qui réunit le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud, se tient samedi et dimanche à Goa.

Les BRICS s’effritent

Désireux de faire contrepoids à l’Occident, ces pays émergents peinent à concrétiser leur alliance. Quinze ans après avoir fait un tabac en inventant l’acronyme BRIC, désignant un ensemble d’économies émergentes superstars (Brésil, Russie, Inde Chine), lord Jim O’Neill semble presque vouloir se justifier. Les BRICS : une fable de notre temps. C’est une curieuse histoire que celle des BRICS.

Les BRICS : une fable de notre temps

Elle trouve son point de départ en 2001, dans un article largement commenté de Jim O’Neill, alors président de la branche « gestion d’actifs » du géant de l’investissement Goldman Sachs, consacré à ce que l’on nomme aujourd’hui les « économies émergentes ». O’Neill mettait en exergue le cas de quatre pays – le Brésil, la Russie, l’Inde et la Chine – pesant tous d’un poids substantiel sur le marché mondial par la taille de leur population et l’étendue de leur territoire. Il leur donnait l’appellation de « BRIC » (BRICs, en anglais, où l’acronyme prend la marque du pluriel).

Les avoirs de ces pays, disait O’Neill, croissent à un rythme tel que leur total cumulé est appelé à dépasser celui des pays du G7, dont la liste a longtemps été celle des pays les plus riches du système-monde. Le refus du dollar par les BRICS peut conduire à des conséquences dramatiques. International URL courte Par contre, malgré des traits de crise survenus dans chaque pays des BRICS, ils restent sur l'échiquier de l'économie mondiale et leur potentiel n'est point épuisé, assure l'expert économique allemand Ernst Wolff.

Le refus du dollar par les BRICS peut conduire à des conséquences dramatiques

Les BRICS veulent davantage commercer entre eux. L’importance des BRICS ne se dément pas. On la donnait moribonde, mais la coalition Brésil, Inde, Chine et Afrique du Sud a montré au sommet de Goa sa vitalité.

L’importance des BRICS ne se dément pas

Depuis des années, les médias occidentaux qualifient la coalition des BRICS – le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud – d’aberration, voire de menace. Lorsque le Brésil et la Russie sont entrés en récession et, plus récemment, quand la croissance chinoise a ralenti, les observateurs américains ont donc prédit la disparition rapide de cette initiative. Ils se trompaient. Les 15 et 16 octobre à Goa, en Inde, les chefs d’Etat et de gouvernement des pays concernés se sont réunis pour un 8ᵉ sommet qui montre que cette coalition est non seulement toujours d’actualité, mais qu’elle est plus active que jamais. Vers une coopération renforcée. La coopération des BRICS sera intensifiée lors de la présidence de la Chine (président de la NBD) La coopération entre les cinq pays des BRICS, à savoir le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud, sera renforcée lors de la présidence de la Chine sur ce bloc en 2017, a prévu le président de la Nouvelle Banque de développement des BRICS (NBD), K.

La coopération des BRICS sera intensifiée lors de la présidence de la Chine (président de la NBD)

V. Kamath. Il s'est ainsi exprimé lors d'une interview accordée vendredi à l'Agence de presse Xinhua (Chine Nouvelle) au siège de la NBD, à Shanghai. Cette année marque le début de la deuxième décennie de ce bloc de marchés émergents. La Chine organisera en septembre le 9e sommet des dirigeants des BRICS à Xiamen, ville côtière de la province du Fujian (sud-est). Le vent a-t-il tourné pour les Brics ? - La Croix.

Les anciens grands pays émergents semblent se diriger vers un ralentissement économique. Mais les situations sont en réalité bien différentes d’un pays à l’autre. ► « Les grands émergents ont des capacités de rebond » Jean-Louis Martin, économiste chez Crédit agricole S.A. « C’est un fait : le différentiel de croissance entre pays émergents et développés s’est nettement réduit ces dernières années. B.R.I.C.S. La notion de « pays émergent » nous vient du monde de la finance. Au lendemain de la crise de la dette, au début des années 1990, on a d'abord parlé de « marchés émergents » pour désigner les pays qui connaissaient une croissance rapide et présentaient des opportunités d'investissement pour les pays riches – Mexique, Argentine, Indonésie, Turquie ont par exemple été inclus dans cette nouvelle catégorie.

Puis, il est apparu que la croissance de ces pays était durable, contrairement à ce qu'on avait observé dans les décennies précédentes, et qu'elle changeait progressivement la géographie de l'économie mondiale – et non pas seulement celle des arbitrages financiers. Enfin, au début des années 2000, la banque Goldman Sachs a introduit la notion de B.R.I.C. pour désigner le Brésil, la Russie, l'Inde et la Chine – devenue en avril 2011 B.R.I.C.S. avec l'entrée de l’Afrique du Sud. Effet domino sur les BRICS : quelles perspectives de croissance ? - BNP Paribas. Il y a quelques années encore, Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud, désignés sous le terme de BRICS, étaient décrits comme des modèles de succès économique. Ils résistaient à la crise et affichaient une croissance insolente face aux États-Unis et à l’Europe.Mais aujourd’hui, la bourse chinoise s’écroule, le rouble russe plonge, le Brésil est en crise économique et politique, l’Afrique du Sud ralentit… Seule l’Inde tire son épingle du jeu.

Un effet domino ? Brésil, Chine, Russie... La corruption casse-t-elle les BRICS? Lula en garde à vue. L’ex président brésilien arrêté dans le cadre d’une enquête pour corruption. Scandales chez les oligarques russes. Mise au pas de la politique des cadeaux en Chine. Nouvelles accusations contre Zuma en Afrique du Sud. Les BRICS ne cassent plus la baraque. Le sommet annuel qui réunit le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud se tient les 15 et 16 octobre à Goa. Désireux de faire contrepoids à l’Occident, ces pays émergents peinent à concrétiser leur alliance.

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Marie de Vergès Y croit-il encore vraiment ? 9782707173386. B.R.I.C.S., Caractéristiques communes et spécificités des économies émergentes. Ifri_rnv_92_bobo_lo_brics_fra_mars_2016. CEK9qmVZ6xz0Xe HILaDfnj3oAMsOri7uYkF2PpSQcl TBWh4y. LES BRICS.