background preloader

B.O.I.N.C projects

Facebook Twitter

List of distributed computing projects. Liste des projets BOINC. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des projets BOINC

Cette liste est complète en janvier 2011. BOINC a une puissance moyenne de calcul de 7.37 petaFLOPS au 21 juin 2013 (490 695 ordinateurs). Pour comparaison, le supercalculateur le plus rapide du monde, Tianhe-2 (supercalculateur) développé par le "China’s National University of Defense Technology" développe une puissance de plus de 33 pétaFLOPS. BOINC regroupe en janvier 2011, 67 projets actifs ainsi que 36 terminés. Projets actuels[modifier | modifier le code] Projets futurs[modifier | modifier le code] Astronomie[modifier | modifier le code] Planetquest : Projet ayant pour but de découvrir des planètes extrasolaires. Projets terminés ou inactifs[modifier | modifier le code] Autres[modifier | modifier le code] Biologie[modifier | modifier le code] Genome Comparison : Projet faisant partie de World Community Grid consistant à comparer une par une les séquences des protéines. SETI Institute. SetiQuest. The SETI League: Searching for Extra-Terrestrial Intelligence.

UK SETI Research Network. SETI@home. SETI Institute. Setistars. SETI@home. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

SETI@home

SETI@home (abréviation de SETI at home, pouvant se traduire par « SETI à la maison ») est un projet de calcul distribué utilisant des ordinateurs branchés sur Internet. Il est hébergé par le Space Sciences Laboratory de l'université de Californie à Berkeley et est accessible au public depuis le [1],[2],[3]. Recherche scientifique[modifier | modifier le code] Il y avait deux objectifs originaux à SETI@home. Le premier était de prouver la fonctionnalité et la viabilité du calcul distribué. Le deuxième but est, jusqu'ici, un échec. SETI@home effectue la recherche de transmission radio extraterrestre à partir des observations faites par le radiotélescope d'Arecibo, Puerto Rico. Le point crucial de SETI@home est que les millions d'unités produites sont envoyées à des ordinateurs personnels qui utilisent le logiciel et qui, une fois l'analyse terminée, retournent les résultats à la source. Berkeley Open Infrastructure for Network Computing. BOINC has been developed by a team based at the Space Sciences Laboratory (SSL) at the University of California, Berkeley led by David Anderson, who also leads SETI@home.

Berkeley Open Infrastructure for Network Computing

As a high performance distributed computing platform, BOINC has about 596,224 active computers (hosts) worldwide processing on average 9.2 petaFLOPS as of March 2013.[2] BOINC is funded by the National Science Foundation (NSF) through awards SCI/0221529,[3] SCI/0438443[4] and SCI/0721124.[5] MilkyWay@home. Rosetta@home. Charity Engine. Welcome to Docking@Home! Docking@Home. BOINC. Les statistiques BOINC par BOINCstats - Statistiques detaillees : utilisateur, ordinateur, equipe et Pays avec des graphes pour BOINC. BOINC Confederation. Folding@home. Folding@home: FAH logo mosaic. Einstein@Home. Einstein@Home. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Einstein@Home

Pour les articles homonymes, voir Einstein. Einstein@Home est un projet de calcul distribué destiné à détecter des ondes gravitationnelles en analysant les données des interféromètres. Il utilise la plateforme de calcul distribué BOINC, développé par Bruce Allen et son équipe. Il a été lancé à l'occasion de l'année mondiale de physique en 2005 afin de mobiliser la puissance inutilisée des ordinateurs de milliers de volontaires à l'instar de SETI@Home. Objectifs[modifier | modifier le code] Son objectif est de détecter des ondes gravitationnelles en analysant les données des interféromètres LIGO (États-Unis) et GEO (Allemagne). Depuis mars 2009, une partie de la puissance de calcul d'Einstein@Home est utilisée pour réanalyser des données prises par le consortium PALFA à l'observatoire d'Arecibo à Porto Rico[1].

Recherche du signal[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Les phases de collecte de données :