background preloader

Témoignages

Facebook Twitter

Afficher le sujet - temoignage d'une ass.fam dont l'enfant placé va être adoptée. Les travailleurs sociaux conseilleront de couper net les ponts, c'est aujourd'hui la conception qui semble prelavoir.

Afficher le sujet - temoignage d'une ass.fam dont l'enfant placé va être adoptée

Coupable de vivre seule avec mon fils. Je suis séparée depuis quelques années et vis seule avec mon fils de 11 ans....

Coupable de vivre seule avec mon fils

J'ai voulu cette séparation. Au début, j'ai eu l'impression de revivre de retrouver mon espace intérieur. Avec le temps, je me compare maintenant aux autres, à d'autres couples que je connais et je me sens mal. J'ai besoin de beaucoup de solitude et en même temps, j'ai l'impression d'être anormale car parfois mon entourage me culpabilise de ne pas m'inquiéter de vivre seule avec mon fils. Je suis consciente que parfois j'aurais besoin de partager avec un homme, mais en même temps ce besoin vital d'indépendance me fait peur. Témoignage : "J'élève mes enfants toute seule" Thinkstock Gabriel est né en décembre 2004.

Témoignage : "J'élève mes enfants toute seule"

Il avait 1 an et demi lorsque je me suis ­définitivement sépa­rée de son père, avec qui je vivais une relation tumultueuse depuis quatre ans. Cet enfant a été le fruit de l'amour, mais cela n'a pas suffi à souder notre couple. On se disputait sans cesse, même devant notre bébé. Ma rencontre avec Stéphane m'a aidée à reprendre confiance en moi et permis de quitter le père de Gabriel qui, depuis, a disparu de la circulation. Familles recomposées : témoignages. Amour, haine… En matière de familles recomposées, toutes les situations existent !

Familles recomposées : témoignages

Car l'arrivée d'un nouveau conjoint peut se passer plus ou moins bien. D'autant plus si chacun amène ses enfants d'une précédente union… Doctissimo a recueilli quelques témoignages d'enfants ou d'adultes qui font partie de ces nouveaux foyers… Aujourd'hui tout le monde s'entend bien Géraldine 30 ans Il y a 3 ans, j'ai rencontré un homme sur Internet. Il vivait en région parisienne et moi à Marseille. Avec ses enfants, le contact a été excellent dès le début.

Enfants d'homos : des préjugés à la réalité. Eric Garnier, spécialiste de l'homoparentalité, réagit au documentaire “Mariage gay : et les enfants alors ?”

Enfants d'homos : des préjugés à la réalité

Diffusé mardi 2 avril sur France 5. Emission Mes parents sont homosexuels : et moi dans tout ça ? - 27/01/2013 du : photos et vidéos - M6. En 1999, le vote du Pacs, permettant aux couples homosexuels de s'unir légalement, faisait scandale.

Emission Mes parents sont homosexuels : et moi dans tout ça ? - 27/01/2013 du : photos et vidéos - M6

Treize ans plus tard, l'Histoire en marche semble bégayer et des milliers de Français descendent dans la rue. Pour ou contre le mariage gay : voilà leur combat ! Cette réforme de société divise et crispe la France. Au-delà de révolutionner le symbole de la famille, le mariage entre gays pose la question de la conception des enfants et de leur éducation par deux adultes du même sexe. Comment ces enfants d'homosexuels se considèrent-ils ? Pour cette soirée spéciale de Zone Interdite, nous vous proposons deux films complémentaires. Papa et maman sont gays En France, 40 000 à 100 000 enfants seraient élevés par des couples gays ou lesbiens. Comment traversent-ils leur enfance puis leur adolescence, avec l'absence de père ou de mère ? Nous avons partagé le quotidien de Léo-Paul et Hortense. Enfant né sous X : le témoignage d'une mère biologique. Faut-il permettre aux parents biologiques de retrouver leurs enfants ?

Enfant né sous X : le témoignage d'une mère biologique

Aujourd'hui, la loi ne l'autorise pas, mais certains le réclament. Yamina a donné naissance il y a 22 ans à une petite fille qu'elle n'a jamais connue. Lyes, 20 ans, revenu de "l'enfer des foyers" - 27 septembre 2014. Son éditeur lui a dit un jour : "Tu me fais penser à Samira Bellil".

Lyes, 20 ans, revenu de "l'enfer des foyers" - 27 septembre 2014

Un frisson l’a parcouru. "J’ai pas pu m’empêcher de pleurer". Samira Bellil, l’icône des années 2000, l’emblème des Ni Putes ni Soumises, cette femme belle et forte, morte trop tôt après avoir dénoncé les viols ordinaires dans les caves humides des cités. Comment Lyes Louffok aurait-il pu rester insensible à cet hommage, lui qui, à 10 ans, mordait son oreiller pour ne pas qu’on l’entende pleurer, la nuit, dans les dortoirs de son foyer ? Chez Flammarion, ils ont écouté le tout jeune homme de vingt ans aux grands yeux noirs et tristes raconter son existence d’enfant de l’Aide sociale à l’enfance, ballotté pendant dix-huit ans de foyers en familles d’accueil : la violence, les viols, la maltraitance, les petites humiliations quotidiennes, l’impuissance rageuse de n’être qu’un numéro de dossier aux mains de l’Etat.