background preloader

La cyberaddiction en France

Facebook Twitter

Cyberdépendance, addiction à internet - Débats - FORUM Ados-Actu et societe. Bonjour à tous !

Cyberdépendance, addiction à internet - Débats - FORUM Ados-Actu et societe

Pour mes études je réalise un mémoire sur la cyberdépendance, l’addiction à Internet chez les jeunes. J’aurais donc besoin de vos témoignage, vos avis sur la question Internet est une source inépuisable de loisirs, d’informations… que ce soit grâce aux jeux, blogs, forums, chats… C’est un endroit où on rencontre des gens, on crée des amitiés, des relations amoureuses... C’est un endroit qui peut être très réconfortant. On peut facilement y passer des heures et y développer une vie sociale. Le problème c’est que certaine personnes n’arrive pas à se passer d’internet et peuvent se couper de la vie réelle. Note 4.5: forum de discussion.

Jeux de hasard et paris sur internet. Note 4.6: présentation de l'IFAC. Nos enfants, ces mut@nts - 27 octobre 2012. Note 4: en France. Etre accro aux SMS, c’est possible ? Cyberdependance. Je voudrais partager mon témoignage sur une drogue pas du tout comme les autres.

Cyberdependance

Je ne suis pas un fumeur de cannabis, je ne consomme pas d’alcool et pourtant ma vie a bel et bien été chamboulée par une addiction : Le jeu en ligne. Si si je vous assures c’est une drogue, elle n’affecte pas forcement la santé mais la vie sociale en prends une claque. Au collège j’étais un bon élève ( 2eme de ma classe en 3eme un brevet avec mention très bien)puis un jour j’ai découvert ce jeu : Dofus. C’était deux amis qui en parlait,et curieux je décide de le télécharger. Rapidement j’en deviens accroc ( je n’en était pas conscient).

Dernière mise à jour le 17 décembre 2010. Conduites addictives chez les adolescents – Une expertise collective de l’Inserm. 06.02.2014 - Dossier Santé publique Télécharger la synthèse de l’expertise collective.

Conduites addictives chez les adolescents – Une expertise collective de l’Inserm

En France, les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives, en particulier l’alcool, le tabac et le cannabis, demeurent élevés chez les adolescents, en dépit des évolutions de la réglementation visant à limiter l’accès des mineurs à ces produits et des campagnes de prévention répétées. ©Fotolia Pour répondre à cette demande, l’Inserm a réuni un groupe pluridisciplinaire d’experts en épidémiologie, santé publique, sciences humaines et sociales, addictologie, neurosciences et communication.

Les experts ont notamment constaté une modification des usages et des modes de consommation de certaines substances psychoactives, comme par exemple l’alcoolisation ponctuelle importante qui tend à se développer chez les adolescents. L’adolescence, période de vulnérabilité Le cerveau de l’adolescent est plus vulnérable aux substances psychoactives que le cerveau de l’adulte. Alcool Tabac Dommages associés. Note 4.2: INSERM. Institut Fédératif des Addictions Comportementales. Premiers résultats de l'Observatoire des jeux vidéo - Médiamétrie.

Soumis par INTERNET SANS C... le ven, 30/07/2010 - 14:37 L'étude a été réalisée par Internet en juin 2010 auprès d'un échantillon de 5 000 personnes.

Premiers résultats de l'Observatoire des jeux vidéo - Médiamétrie

Les jeux vidéo : un loisir qui séduit largement la population En effet, selon l'étude, 62% des personnes âgées de 6 ans et plus ont déjà joué à un jeu vidéo (soit 35,4 millions d'individus) sur une console de jeux, sur un téléphone mobile, sur un baladeur multimédia ou sur un ordinateur et cela, en étant connecté ou non à Internet. Note 4.3: présentation site internetsanscrainte.fr. EmeVia - réseau national des mutuelles étudiante de proximité. La cyberdépendance : données de la littérature et résultats d'une étude sur 48 cas. Hôpital Marmottan: addiction? Hôpital Marmottan: addiction aux jeux. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1.

Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ?

Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer.

Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique. Rapport du sénat français sur les "nouvelles technologies" Les sénateurs français viennent de publier un rapport sur les jeux vidéos.

Rapport du sénat français sur les "nouvelles technologies"

Le rapport n° 46 (2008-2009) intitulé Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? De la commission aux affaires culturelles du sénateur David Assouline veut explorer les pratiques adolescentes des "nouveaux médias". Je ne sais pas s’il faut sourire ou se désespérer lorsque l’on voit qu’au sénat français on parle encore de nouvelles technologies pour des usages qui sont devenus d’une grande banalité et des technologies qui datent de quelques années. Olivier Mauco en a fait un commentaire en s’intéressant particulièrement à ce qui était dit à propos de l’addiction et de la violence Encore la cyberaddiction ? Je m’étonne que la question de l’addiction à l’Internet soit réglée… avec un sondage mené auprès de 444 collégiens. Note 4.4: présentation blog Psyetgeek.com.