background preloader

Thème 4 Coordination /coopération

Facebook Twitter

La réunion inutile est-elle une fatalité? C'est un mal sournois dont vous souffrez probablement.

La réunion inutile est-elle une fatalité?

Un poison qui ronge votre temps et dévore vos heures de travail et d'attention. Dans une conférence TED mise en ligne en novembre 2014, David Grady, un Américain spécialisé dans la communication définit cette plaie moderne en la nommant "Mindless acceptance syndrome" (MAS). En français, on peut parler de "Syndrome d'Acceptation Automatique" (SAA). Le MAS, c'est ce moment d'inattention qui vous fait répondre "oui" quand on vous convie à une réunion dont l'objet n'est ni très clair, ni très en rapport avec votre poste, selon David Grady. N'empêche, vous vous y rendez quand même et deux heures plus tard, vous sortez épuisé de la rencontre, pas franchement plus avancé sur son utilité mais vous avez perdu deux heures précieuses dans votre journée. Des applis mobile comme Reunionite ou Coma calculent ainsi le temps et l'argent "gaspillés" lors de ces figures imposées. Sept conseils pour abréger une réunion. Neuf cadres sur dix (88%) se sentent inutiles en réunion et un tiers (32%) s'est déjà assoupi autour de la table selon un récent sondage de l'Ifop (1).

Sept conseils pour abréger une réunion

Pour lutter contre l'ennui et gagner en performance rien de mieux que de limiter le nombre et la durée de ces rencontres. Et de booster la créativité des participants. Voici sept pistes pour y parvenir. 1. Supprimer les réunions-reportings Osez désacraliser la réunion du lundi ou les rendez-vous automatiques qui jalonnent un projet. 2. Toute rencontre utile doit chercher à résoudre un problème. LE TRAVAIL COLLABORATIF. Envoyé Spécial LE CLOUD. Les dirigeants découvrent les pièges des NTIC. L'autocritique se pratique aussi dans les entreprises.

Les dirigeants découvrent les pièges des NTIC

Microsoft a eu le courage de se lancer dans cette voie. Le groupe informatique a choisi pour thème de son deuxième observatoire français des présidents et directeurs généraux "L'impact des technologies de l'information et de la communication (TIC) sur le développement du capital humain de l'entreprise". Bilan : les technologies représentent aussi un danger pour les entreprises et les salariés. "Dans cette enquête, Microsoft avait une position ambiguë", admet Sandra Bellier, directrice de Capio (activité de veille en RH du groupe Adecco), directrice du développement e-business d'Adecco et membre du comité scientifique de l'observatoire.

"Mais nous n'avons ressenti aucune pression. Premier constat de cet observatoire : l'impact des TIC semble évident pour la grande majorité des dirigeants (93 %). En tout, les dirigeants sont 77 % à considérer que la généralisation des TIC change la manière de manager les hommes. Le travail collaboratif, vecteur de mieux-être au travail. Publié le 18-SEP-14 par ANACT | Imprimer L’édition 2014 des « Rencontres : Mieux-être au travail : bienveillance, santé et collaboration » s’est déroulée le 24 juin à Lyon.

Le travail collaboratif, vecteur de mieux-être au travail

Organisée par Apicil, les Cabinets Psya et PrevHom, cette manifestation a mis en évidence le lien entre travail collaboratif et qualité de vie au travail. Chercheurs, managers, consultants professionnels des ressources humaines et de la santé étaient au rendez-vous. Libérer la parole du salarié pour renforcer le collectif et favoriser le mieux-être au travail Pascal Ughetto, économiste et sociologue au LATTS, a retracé la construction sociologique du lien entre travail et bonheur.

Le témoignage de Philippe Rident, DRH de l’entreprise Valrhona est venu confirmer cette analyse. À sa suite, plusieurs intervenants ont souligné l’importance du travail collectif à la fois source d’épanouissement du salarié et de performance pour l’entreprise. Quatre outils d'aide à l'organisation : l'agenda, l'échéancier, la check-list et le rétro-planning - Fiche pratique Organisation, Méthode.

Chapitre 16coopérer pour rendre l'organisation performante

Chapitre 17 le document outil de travail coopératif. Cartographie des outils de veille gratuits. Jeune hyperconnecté et asocial Personne passionnée.

Cartographie des outils de veille gratuits

Dans la bouche de ceux qui l’utilisent, le terme «geek» marque souvent un retrait voire une rupture avec les usages et les usagers du numérique. Poudre aux yeux ? Bourdonnement du web visant à faire (beaucoup) de bruit sur peu de temps. Le double risque : en plus d’être difficile à contrôler, «faire du buzz» n’est pas une fin en soi Communiquer sur les médias sociaux c’est parler de moi Animer ses médias sociaux c’est avant tout répondre aux attentes de son public. Des Réseaux Sociaux d'Entreprise.

Chapitre 15 l'organisation du travail