background preloader

Sites anciens

Facebook Twitter

Une immense cité souterraine découverte en Turquie. En Turquie, lorsque les envahisseurs arrivaient, les Cappadociens savaient où se cacher: sous terre, dans l'un des 250 refuges souterrains qu'il savaient creusés dans la roche malléable de cendres volcaniques que l'on appelle tuf volcanique.

Une immense cité souterraine découverte en Turquie

Les archéologues sont entrain d'explorer un immense réseau de tunnels et des pièces souterraines découverts sous un château de la période Byzantine à Nevsehir. Photo: Murat Kaya, Anadolu Agency/Getty Récemment, un projet de construction a permis la mise au jour de la plus grande cache jamais trouvée à ce jour en Cappadoce, une région du centre de la Turquie célèbre pour ses maisons aux cheminées singulières, ses églises rupestres et ses villes souterraines que ses occupants ont façonné pendant des millénaires. Un astronome renommé de la NASA brise le silence sur Nibiru, mai 2016, vidéo.

Share1 Date de la vidéo: 11 mai 2016Créateur de la vidéo: Jacob Israel.

Un astronome renommé de la NASA brise le silence sur Nibiru, mai 2016, vidéo

Sites archéologiques - classification thématique - Encyclopædia Universalis‎ Accueil - Contact - Mentions légales Consulter les articles d'Encyclopædia Universalis : 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z Consulter le dictionnaire de l'Encyclopædia Universalis © 2016, Encyclopædia Universalis France.

sites archéologiques - classification thématique - Encyclopædia Universalis‎

Tous droits de propriété industrielle et intellectuelle réservés. Le village de Jerf el Ahmar (Syrie, 9500-8700 CAL BC). Ou comment interroger l’architecture pour comprendre la société qui l’engendre. Sur la rive gauche de l’Euphrate, au Nord de la Syrie (fig. 1), le village de Jerf el Ahmar est occupé pendant plus d’un demi-millénaire, entre 9500 et 8700 cal BC.

Le village de Jerf el Ahmar (Syrie, 9500-8700 CAL BC). Ou comment interroger l’architecture pour comprendre la société qui l’engendre

Le processus de néolithisation est en chemin depuis 13 000 cal BC. La sédentarisation est acquise, les signes de production de subsistance se précisent. Catégorie:Patrimoine mondial. Çatal Höyük. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Çatal Höyük

Çatal Höyük est une ville datant du Néolithique et est donc l'une des plus anciennes agglomérations au monde. Située dans l'actuelle Turquie, en Anatolie centrale, dans la plaine de Konya, sur les bords de la rivière Çarşamba, c'est l'un des plus grands sites du Néolithique du Proche-Orient. Fondé vers 7000 av. J. -C., Çatal Höyük devient un centre important seulement entre -6500 et -5700. Description générale[modifier | modifier le code] Le toponyme Çatal Höyük (prononcer Tcha-tal Hoeu-yuk) signifie « la colline de la fourche(tte) » en turc.

Topographie d'une cité-État[modifier | modifier le code] À l'extérieur, la ville présente un mur sans ouverture, protecteur contre les inondations et les ennemis potentiels. À l'intérieur, des groupes de maisons rectangulaires sont disposés selon un plan en forme de nid d'abeille, chaque bloc d'habitation étant séparé des autres par des cours aux formes irrégulières.

Une habitation typique restaurée. Çayönü. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Çayönü

Çayönü est un site néolithique du sud-est de la Turquie localisé à environ 40 km au nord-ouest de Diyarbakır, au pied du Taurus. Occupé à partir de 10 200 av. J. -C., il a livré des vestiges très importants pour comprendre le développement de l'agriculture et de l'élevage, mais aussi le développement d'autres techniques durant le Néolithique précéramique. Le site a été découvert par Halet Çambel et Robert John Braidwood. Chronologie[modifier | modifier le code] Le site a été fréquenté du tout début du Néolithique jusqu'au Moyen-Âge[3]. Gobeklitepe Temples - Gobeklitepe. To unearth Gobeklitepe, the first shovel hit the ground in 1995.

Gobeklitepe Temples - Gobeklitepe

So far – in 18 years – six Gobeklitepe temples have seen the light of day, but geomagnetic research says there are at least 18 more installations to uncover. The six which were dug out were tagged as temples as A, B, C, D, E and F. Tests have shown that three of the Gobeklitepe Temples belong to the same time period, which is around 10.000 BC. One thing became clear from the get-go… these monumental stone circles had never been roofed, but had rather served as open air installations, with not just enclosures, but also several layers of walls surrounding the central pillars. Evidently those walls are concentric in nature, but chances are that there was a spiral way leading to it. Gobekli Tepe : de plus en plus mystérieux. Gobekli Tepe : de plus en plus mystérieux MAJ 15-10-2014 Göbekli Tepe est un site archéologique situé dans le sud de la Turquie, près de la ville moderne d'Urfa.

Gobekli Tepe : de plus en plus mystérieux

Il contient au moins 20 anneaux de pierre (cercles à l'intérieur d'un cercle) qui remontent à plus de 11.000 ans (13.000 ans pour le début des constructions). Des blocs de calcaire en forme de T alignés en cercles et des gravures en reliefs sont visibles sur eux. Il y a bien longtemps, des gens ont remplit le cercle extérieur avec des débris afin de construire un nouveau cercle à l'intérieur.

Göbekli Tepe. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Göbekli Tepe