background preloader

LE TEMPS DE TRAVAIL DES ENSEIGNANTS

Facebook Twitter

Accueil - 42h53. Temps de travail des enseignants - dossier USMag 779. Je suis prof et j'ai calculé mon temps de travail. C'est son obsession: Nicolas Sarkozy est persuadé que quand même, les enseignants ne doivent pas bosser tant que ça, puisqu'il veut en permanence leur rajouter du boulot.

Je suis prof et j'ai calculé mon temps de travail

En 2012 déjà, il disait vouloir augmenter le temps de travail des enseignants, et leur attribuer un bureau leur permettant notamment d’y recevoir des élèves afin de discuter avec eux et trouver des réponses à leur problèmes. Mardi 18 octobre, dans la matinale de Patrick Cohen, sur France Inter, l’ancien Président de la République est reparti sur le même air, soulignant qu’un professeur certifié (c’est-à-dire titulaire du CAPES) a 18 heures d'obligation de service par semaine, et que les enseignants devaient travailler plus, ce qui laissait entendre que ces heures «d'obligation de service» sont les seules heures travaillées. Ben non. Libération –certes, ce journal de gauchos lu notamment par des profs– rappelait dans un article de désintox en mars dernier: Et c'est bien plus proche de la réalité. Total: 42 heures 50 Bonus. La fatigue précoce des professeurs de collège - 20/10/2016.

De façon générale, la fatigue des professeurs de collège est survenue plus tôt cette année : en, cause, la réforme chronophage.

La fatigue précoce des professeurs de collège - 20/10/2016

Les années passées, la fatigue se faisait sentir en « salle des profs » vers la fin du premier trimestre : cette année, elle survient dès la moitié de celui-ci… « La réforme du collège a engendré beaucoup de travail pour les enseignants », estime une enseignante de langues vivantes. « Pour la première fois, on met en place une réforme sur les quatre niveaux du collège », explique Philippe Baretto, secrétaire départemental du Snes. Une moitié de trimestre à flux tendu. SNES-FSU - Journal. Le travail invisible. (Crédit photo AFP) Cette semaine, j’ai pas mal bossé.

Le travail invisible

Voici mon emploi du temps. 8.00 : rendez-vous avec les parents de Kevin. Parce que bon, ça commence à bien faire, le poil dans la main a tellement poussé qu’il lui cache sa ligne de vie. 13.00 : dans le bureau du directeur, signature du PAI (Projet d’Accueil Individualisé) pour Nathan, en présence de la maman, à cause son allergie aux œufs, à l’arachide, au gluten, à la protéine de lait, aux noix, aux kiwis (c’est Nathan qui est allergique, pas la maman, encore que je me demande, elle a vraiment une petite mine). 16.30 : rédaction des « fiches action » qu’on a décidé de mettre en place dans l’école pour le suivi des élèves en difficulté ; je galère un peu, je crois que je n’ai pas bien compris le principe (l’utilité ?) 17.30 : corrections, préparation de la classe pour mardi. 17.00 : corrections, préparation de la classe pour mercredi. 8.00 : je me remets à mes « fiches action » mais je sèche, ce doit être l’air frais du matin.

Faut-il revoir le temps de travail des enseignants ?