background preloader

Ecrire pour le web

Facebook Twitter

Les 10 règles d'or de la rédaction Web > Blog redacteur.com. Chapitre 3 - Raconter l'événement. Mots-clés et paramètres SEO. Pour bien choisir vos mots-clés, il vous faut dans un premier temps vous concentrer sur votre audience.

Mots-clés et paramètres SEO

Quelle cible souhaitez-vous atteindre ? Selon votre cible, les mots-clés et expressions utilisées ne seront pas les mêmes et il est alors très important de vous mettre à la place de vos visiteurs et d’imaginer ce qu’ils pourraient entrer dans un moteur de recherche pour espérer tomber sur un site comme le vôtre. Vous devez identifier vos visiteurs potentiels et définir ainsi leur âge, leur sexe et la diversité de leurs intérêts.

Dressez leur portrait, même grossier sur un bout de papier, cela vous aidera par la suite. De plus : de quoi parle votre site ? Attention : définissez bien un et unique "thème principal". Ensuite, mettez-vous à la place de vos visiteurs cibles et notez dans une colonne tous les mots ou expressions que ces visiteurs potentiels pourraient entrer comme recherche sur Google si ils souhaitaient consulter un site comme le vôtre. Référencement SEO – C'est bien mais c'est quoi ? Bien souvent lors de la création d’un site web nous entendons parler de « référencement SEO » ou « référencement naturel ».

Référencement SEO – C'est bien mais c'est quoi ?

Le problème, c’est que la plupart des personnes qui se lancent dans l’aventure de la création de site ne savent même pas ce que veulent dire les termes « référencement » et « SEO ». Ne brulez pas les étapes et commencez par le début ! Avant de vouloir faire du référencement, apprenez ce qu’est le SEO. Cet article vous parlera donc d’un des sujets les plus mystérieux et les plus controversés du monde du webmastering : l’optimisation pour les moteurs de recherche… Découvrons ensemble le référencement SEO Le référencement SEO selon Wikipedia : « L’optimisation pour les moteurs de recherche, appelé aussi SEO (de l’anglais Search Engine Optimization) est un ensemble de techniques visant à favoriser la compréhension de la thématique et du contenu d’une ou de l’ensemble des pages d’un site web par les moteurs de recherche»

Conseils pour une bon titre d'article sur le Web. Étiquettes : lisibilité, principes formels, principes rédactionnels C’est quoi un titre d’article qui marche?

Conseils pour une bon titre d'article sur le Web

On vous propose un inventaire des différents genres de titres qui marchent pour vos contenus Web. Pour trouver un bon titre d’article, il faut savoir ce que vous cherchez. Il existe deux grandes catégories de titres : Les titres directsLes titres indirects Les titres directs Ex. : Tout savoir sur l’écriture pour le Web Leur sens est littéral. Les titres indirects Ex. : En mal d’appât ? Ils exploitent une voie « oblique ». Dans ces deux catégories, on distingue des sous-catégories, telles que: Google Fonts. Comment utiliser une fonte «non-standard» sur un site Web. Il est de notoriété publique que l'usage des fontes sur le Web est limité à une poignée de fontes non pas standardisées, mais suffisamment répandues pour pouvoir être utilisées sans trop de risques.

Comment utiliser une fonte «non-standard» sur un site Web

Et cela pour une raison très simple: la police de caractères que l'on souhaite utiliser doit être présente sur le système de l'utilisateur pour être utilisée par le navigateur. Quand @font-face tombe à l'eau CSS 2 (publié en 1998) comprenait un mécanisme qui autorisait les auteurs de pages web à proposer une fonte au téléchargement, fonte qui serait ensuite utilisée dans la page.

Il s'agit de la règle @font-face. Mais celle-ci a été peu implémentée par les navigateurs, ou alors partiellement. Pendant longtemps, le seul navigateur à avoir un support tout relatif de @font-face était Internet Explorer. Quand @font-face revient En réalité, @font-face n'a pas été supprimée de CSS, elle a juste été repoussée à CSS 3.

24h dans une rédaction. Bonnes pratiques pour les déclarations @font-face. Petit rappel historique À l’origine, les déclarations CSS @font-face faisaient partie de la norme CSS 2.0 et étaient supportées aussi bien par Internet Explorer 6 que par Netscape 4.

Bonnes pratiques pour les déclarations @font-face

Nous étions alors à la fin des années 90 et la guerre entre ces deux navigateurs faisait rage. Malheureusement, les constructeurs ainsi que les fondeurs ne parvinrent pas à se mettre d’accord à l’époque sur un format de fonte et le haut débit n’étant pas encore généralisé, cette technologie ne fut que peu ou pas utilisée. En conséquence, lors de l’écriture de la norme CSS 2.1, cette fonctionnalité fut purement et simplement supprimée. Avec CSS 3, c’est le grand retour en force des fontes web à travers le module CSS Fonts qui redéfinit la méthode d’insertion des fontes personnalisées dans les navigateurs. Déclaration simplifiée Une déclaration simple ressemble à ça : La propriété font-family permet de définir le nom de la fonte tel qu’il sera utilisé par la suite dans les déclarations de style.