background preloader

CultureGé Numérique

Facebook Twitter

Digital labor: les limites d'une pensée critique. L’Internet a considérablement changé depuis l’époque des pionniers, et cette modification a impacté chercheurs, essayistes, théoriciens, intellectuels publics.

Digital labor: les limites d'une pensée critique

Pour penser le web des années 1990, on mobilisait Deleuze et Guattari. Aujourd’hui on se réfère à des penseurs plus divers : Adorno, Horkheimer, Foucault, Dallas Smith. C’est dans ce contexte qu’est apparue la notion de travail gratuit, synthétisée par l’expression digital labor, dans une perspective critique qui pourrait se résumer ainsi : « les internautes travaillent gratuitement pour des plateformes qui s’enrichissent ». Le digital labor décrit ces moments où en cliquant, en échangeant, en interagissant, en créant du contenu, en faisant communauté sur internet, les internautes produisent aussi une valeur qui est extraite par les plateformes et monétisée. La pensée critique et ses limites Or, on pourrait soutenir que le ver était dans le fruit dès le début.

InfoTrack : Formation aux compétences informationnelles. De la transition numérique à la résilience écologique. Sur la scène de Lift, le grand écran plongé dans le noir joue une étrange musique.

De la transition numérique à la résilience écologique

C’est le son de Wikipédia. Plus précisément, c’est la musique des mises à jour des articles de l’encyclopédie collaborative mondiale. Pour Laur Fisher (@lehhf), qui apparaît en vidéo, c’est la musique du progrès de la connaissance et des possibilités qu’offre le numérique pour l’intelligence collective. “Je travaille au Centre pour l’intelligence collective du MIT qui étudie comment les outils collaboratifs et ouverts peuvent résoudre des problèmes qu’on ne saurait adresser autrement. Je veux résoudre le problème du changement climatique”. Modeles%20Innovation%20 %20120515.

Autour des pratiques collaboratives. Pour la première fois de son histoire, notre société est confrontée à la gestion de l'abondance.

Autour des pratiques collaboratives

La création, la contribution, l'expression de millions de personnes est "maintenant sous la main" (M. Serres). Pour bénéficier de cette abondance rendue possible par le numérique, il nous faut apprendre non plus à cacher notre copie, mais à réutiliser, partager, enrichir, et échanger en réseau. Ressources de la prospective territoriale et économique du Grand Lyon. La notion de « ville servicielle » est en train de monter en puissance dans le champ du développement urbain.

Ressources de la prospective territoriale et économique du Grand Lyon

Marquée par les transformations issues de la culture numérique et de l’évolution du contexte socio-économique, elle renouvelle en effet la manière dont le service est conçu, produit et consommé. Parce qu’elles touchent l’ensemble du champ des services, ces évolutions concernent au premier chef le secteur public et particulièrement la Métropole de Lyon, structure institutionnelle inédite, fruit du rapprochement entre deux manières de servir son territoire, deux cultures de politiques publiques, celles de la communauté urbaine et du conseil général. Pressentant que la qualité et la relation de service pourraient devenir l’un des piliers de l’identité de la nouvelle institution, la Direction de la Prospective et du Dialogue Public a entrepris la production d’un cahier pour explorer la dimension servicielle d’une variété de grands champs de politiques publiques afin de : 1. 2.

150915 ville%20servicielle%20cahier%20final%20 M3. An Essential Reading List by TheFamily — Welcome to TheFamily. An Essential Reading List by TheFamily TheFamily Papers #007 By Nicolas Colin (Co-Founder & Partner) | TheFamily A while ago, we had to select 20 articles that everyone could read to better understand the digital economy.

An Essential Reading List by TheFamily — Welcome to TheFamily

You’ll find the list below, as well as a bonus list and some longer articles on essential issues. Happy New Year! #EssentialReading W. #Bonus #LongReads (This is an issue of TheFamily Papers series, which is published in English on a weekly basis. How software is eating the world. Breaking Smart is a technology analysis site.

How software is eating the world

We aim to produce a binge-worthy collection of essays approximately once every 2 years. Season 1, comprising 20 essays totaling approximately 30,000 words, is written by Venkatesh Rao and illustrated by Grace Witherell. This inaugural season is an in-depth exploration of Marc Andreessen’s observation that “software is eating the world.” Season 2 (due out in 2017) is currently under development.

Get in touch if you’re interested in scheduling the Season 1 workshop for your organization or group. Comment lutter contre le solutionnisme ? Récemment, le chercheur Ethan Zuckerman a réagi à un long article du journaliste Shane Snow qui proposait d’utiliser des casques de réalité augmentée… pour résoudre les problèmes du système carcéral.

Comment lutter contre le solutionnisme ?

Pour Zuckerman (@ethanz), directeur du Centre pour les médias civiques du MIT, cette proposition un peu simpliste est un cas typique de solutionnisme, ce piège consistant à vouloir résoudre les problèmes sociaux par la technologie. Peut-on tenter de dépasser la croyance naïve qui consiste à résoudre les problèmes sociaux par la technologie comme son exact contraire : la réaction de dédain qui rejette toute solution technique nouvelle comme étant inappropriée ou erronée ? Peut-on esquisser une synthèse où les techniciens regardent leur travail de manière critique tout en trouvant une voie pour traiter les problèmes difficiles avec des solutions nouvelles ? Les limites de l’optimisation Quel est le problème ? « Rien pour nous sans nous » Pourtant, tout cela ne décourage pas le chercheur.