background preloader

Travail

Facebook Twitter

Recherche sociologique autour de la valeur travail

Dictionnaire critique de la RSE - Travail - Presses universitaires du Septentrion. 1Le mouvement de la RSE est coextensif au dégonflement de la norme fordiste d’organisation et de reconnaissance du travail.

Dictionnaire critique de la RSE - Travail - Presses universitaires du Septentrion

Celle-ci avait conduit à donner un sens et une épaisseur institutionnelle à la « valeur travail » dans le cadre des « sociétés salariales » (Aglietta, Brender, 1984 ; Castel, 1995 ; Meda, 1995 ; Friot, 2012). Quel est l’impact de la RSE sur la « valeur travail » ? En reprend-elle le flambeau pour l’actualiser et la rendre compatible avec le nouveau capitalisme mondialisé ?

Ou bien, au contraire, ne tend-elle pas, à grand renfort de mystification néo-managériale, à vider cette valeur travail de toute dynamique progressiste pour l’arraisonner à nouveau à la logique capitaliste la plus débridée ? Refonder l’entreprise ? Éléments de réflexion pour une autre gestion. 1Cet article vise à prendre au sérieux les discours et les pratiques des spécialistes de la gestion, en particulier les experts de la finance, en tant qu’ils ont grandement contribué à l’essor d’un fait social d’ampleur mondiale ayant entraîné des bouleversements dramatiques pour l’ensemble de la planète.

Refonder l’entreprise ? Éléments de réflexion pour une autre gestion

Nous voulons parler de la financiarisation de l’économie. 2La première partie de ce texte reconstitue les fondements sociaux de cette dynamique et en précise le sens, à partir d’une revue de la littérature spécialisée. Nous y analysons l’hégémonie acquise par les détenteurs de capitaux sur le devenir des entreprises, via l’emploi de dispositifs comptables élaborés par les nouveaux experts de la gestion. Du chômage au plein-emploi : quelles solutions en France ? 1Le chômage atteint aujourd’hui six millions de personnes en France si l’on additionne toutes les catégories de chômeurs et de demandeurs d’emploi non inscrit à Pôle Emploi pour diverses raisons ; ce nombre ne cesse de croître depuis trois décennies.

Du chômage au plein-emploi : quelles solutions en France ?

On peut acter la fin du « plein-emploi keynésien » (taux de chômage dit frictionnel à 3 % avec plus de 90 % des salariés en CDI, etc.). Cette situation est devenue intenable pour les chômeurs eux-mêmes dont les chances de retour à l’emploi s’amenuisent alors que les salariés occupés vivent sous la menace de perdre leur emploi en raison des délocalisations ou d’une croissance atone. CAS – Central Authentication Service.

À l'opposé de cette lecture inquiète des inégalités, d'autres auteurs suggèrent que, sans inégalité, l'incitation à l'effort et la rétribution de l'implication dans le travail pourraient disparaître ; cet aiguillon du progrès, si trop d'égalité parvenait à l'émousser, pourrait induire une stagnation économique, voire une déstabilisation du système social. – lukanu
Chauvel Louis, « II. La dynamique de la stratification sociale », dans Les mutations de la société française. Les grandes questions économiques et sociales II. Paris, La Découverte, « Repères », 2013, p. 33-55. URL : – lukanu

CAS – Central Authentication Service.

On commencera par présenter le contexte dans lequel cette problématique est apparue en France à la fin du XIXe siècle et les premières réponses qui y ont été apportées par les politiques sociales de la IIIe République. On montrera ensuite comment ces réponses se sont consolidées après la Seconde Guerre mondiale dans le cadre de la « société salariale » : à la faveur d'une économie de croissance et de politiques de quasi-plein emploi, la grande majorité des membres de la société jouissent alors de ressources et de droits qui constituent le socle d'une citoyenneté sociale. On indiquera enfin comment les cartes se sont redistribuées depuis une trentaine d'années, dans un contexte marqué par une progression sans précédent d'un individualisme qui affecte profondément le fonctionnement des principales institutions sociales. La conception même de la cohésion sociale et la possibilité de la maintenir ou de la restaurer apparaissent désormais problématiques. La question se pose dès lors de savoir si le modèle de cohésion construit après la Seconde Guerre mondiale et qui a prévalu jusqu'au début des années 1970 est encore valide, ou dans quelle mesure il pourrait s'agir de le restaurer ou de le remplacer. – lukanu
Castel Robert, « V. La cohésion sociale », dans Les mutations de la société française. Les grandes questions économiques et sociales II. Paris, La Découverte, « Repères », 2013, p. 99-123. URL : – lukanu

Dt imaginer lavenir du travail quatre types dorganisation du travail a lhorizon 2030 0. Dt imaginer lavenir du travail quatre types dorganisation du travail a lhorizon 2030 0. Revue Revue du MAUSS 2001/2. Attention : Cette offre est exclusivement réservée aux particuliers.

Revue Revue du MAUSS 2001/2

Si vous souhaitez abonner votre institution, veuillez vous adresser à votre libraire ou à votre fournisseur habituel. Les prix ici indiqués sont les prix TTC. Pour plus d'informations, veuillez consulter les conditions générales de vente. Des paradigmes aux styles : les sociologies du travail en France aujourd'hui.

état des lieux de la sociologie du travail : paradigmes et styles – lukanu

Psychologie du travail. Analyse des effets des exigences d’accountability sur l’organisation du travail des intermédiaires de l’emploi : mise en perspective de tensions identitaires - Beuker Laura. CAS – Central Authentication Service.

Le travail et ses dehors. Porosité des temps, pluralité des vies. Un débat sociologique, N. Amsellem. L’Harmattan, Paris (2013), 252 pp. Rapport travail/loisirs – lukanu

Dossier débat : Moi, Daniel Blake. 1Ce dossier de la NRT s’est construit autour d’un film, I, Daniel Blake, réalisé par Ken Loach, sorti en 2016.

Dossier débat : Moi, Daniel Blake

Ce film, qui a remporté la palme d’or du festival de Cannes, présente l’intérêt de donner à voir certaines logiques et caractéristiques du système de protection sociale britannique. Ken Loach offre une critique des politiques d’activation et plus largement des modalités de gestion mises en œuvre par l’État en direction des populations sans emploi.

Celle-ci s’appuie principalement sur l’histoire d’un ancien salarié menuisier, proche de la retraite et malade, qui tente vainement d’obtenir une aide de l’État. La légitimité de Daniel Blake à être secouru ne fait pas de doute, tant le personnage s’éloigne des traits stigmatisants associés à la figure de l’assisté. Du désir d’autonomie à l’indépendance. 1 2 Données EUROSTAT et Commission européenne, Bilan de l’Observatoire européen de l’emploi : le travai (...) 3 En effet, la mesure des nouveaux indépendants – que l’on distingue des anciens indépendants, soit l (...) 1Depuis le début du xxe siècle, le nombre de travailleurs indépendants a baissé significativement, bien qu’avec des rythmes très différents dans le temps et selon les pays, tandis que le travail salarié en CDI s’imposait progressivement comme norme d’emploi.

Du désir d’autonomie à l’indépendance

La crise du modèle de croissance fordiste, dont la première crise pétrolière de 1973 fut un révélateur, n’a pas signifié seulement ralentissement des gains de productivité, mais avant tout crise de la société salariale, soit de « l’intégration du salariat au sein de la circulation des richesses produites sous l’impulsion du capitalisme » (Aglietta, 1997, 426). 2Qui sont réellement ces nouveaux indépendants : de « vrais » indépendants ou des « salariés déguisés » ? Penser la porosité des statuts d’emploi. 1L’observation du développement du salariat en France au xixe siècle montre une ligne de démarcation floue entre indépendance et salariat.

Penser la porosité des statuts d’emploi

La proto-industrialisation génère ainsi un statut ambigu entre le prolétaire-ouvrier et l’artisan-entrepreneur. Les passages d’un statut à l’autre ou la combinaison simultanée de deux statuts étaient fréquents. Dans différentes activités, patrons et ouvriers partageaient des conditions de travail communes, nourrissaient une certaine proximité au sein des petites entreprises qui dominaient le paysage industriel. 2014 Indépendance et salariat. Les sociologues constatent une « déstabilisation » du salariat depuis les années 1970 à travers la multiplication des formes d’emplois précaires.

2014 Indépendance et salariat

L’émergence de statuts d’emplois hybrides entre salariat et travail indépendant (avec de nouveaux statuts juridiques) s’observe dans la plupart des pays occidentaux. Les pouvoirs publics encouragent les chômeurs à « créer leur propre emploi » à travers des dispositifs dont le but affiché est de sécuriser les parcours de ceux qui veulent s’engager dans la voie de l’indépendance.Ce Corpus de La Nouvelle Revue du Travail entrouvre les portes de secteurs diversifiés, avec des qualifications variées, en traitant des contrats d’usage, du tiers employeur, de l’auto-entrepreneuriat, du tâcheronnat ou des coopératives d’activité. Brown-out: quand votre travail n’a plus de sens et qu’il est temps de switcher… – Medium.

L’aliénation au travail n’a jamais été autant d’actualité Les économistes classiques expliquent l’aliénation au travail par la division du travail, autrement dit, le “travail en miettes”, lorsque le travailleur n’est qu’un rouage dans un vaste système qu’il ne maîtrise pas et ne comprend pas.

Brown-out: quand votre travail n’a plus de sens et qu’il est temps de switcher… – Medium

Déjà, pour Adam Smith, la division du travail était source de croissance et de richesses infinies, mais le prix à payer était un sentiment d’aliénation et d’ennui. Le prix était acceptable au 18ème siècle car l’autre branche de l’alternative était la famine et la misère. Introduction à l'Holacracy. 12 conditions pour bien pratiquer l'holacratie. L'holacratie est un mode d'organisation qui a le vent en poupe.

12 conditions pour bien pratiquer l'holacratie

Mais pour la pratiquer vraiment, il existe quelques conditions qu'il faut absolument respecter. Méthode agile, lean management, entreprise libérée font aujourd’hui partie du vocabulaire de beaucoup. Mutations du travail et revenu social garanti comme revenu primaire. Résumé : La crise systémique qui traverse le capitalisme contemporain nous impose de penser non seulement des alternatives sur le plan des politiques de court terme, mais aussi des réformes structurelles susceptibles de poser les jalons d'un modèle de société alternatif. Dans ce cadre, pour répondre à l'épuisement de la société salariale fondée sur ce qu'André Gorz nommait le «travail-emploi», la proposition d'un revenu ou salaire social garanti, inconditionnel et indépendant de l'emploi, pourrait avoir un rôle important – à condition de bien préciser ses fondements et le projet de société dans lequel il s'inscrit.

Le propos de cet article est de définir les piliers d'une approche émancipatrice du revenu social garanti (RSG) en les inscrivant dans le cadre de la mutation actuelle du travail. Christian Licoppe, dir., L’évolution des cultures numériques. De la mutation du lien social à l’organisation du travail. 1Placé sous la direction de Christian Licoppe, L’évolution des cultures numériques.

De la mutation du lien social à l’organisation du travail est le fruit d’un ensemble de recherches et regroupe une dizaine de contributions. Celles-ci constituent des pistes et initiatives importantes autour de l’essor des tic, des changements et des évolutions liés à leurs usages multiples et complexes. CAS – Central Authentication Service.

Bobillier-Chaumon, M. (2003). Évolutions techniques et mutations du travail : émergence de nouveaux modèles d'activité. Le travail humain, vol. 66,(2), 161-192. doi:10.3917/th.662.0161. – lukanu

CAS – Central Authentication Service.

Alter, N. (2012). Sociologie du monde du travail. Paris: Presses Universitaires de France. – lukanu

CAS – Central Authentication Service.

L'autonomie au travail Le travail peut-il devenir supportable ?, Y. Clot, M. Gollac. Armand Colin, Paris (2014), 240 pp. Restaurer l’autonomie et la capacité d’action des opérateurs, c’est à la fois réduire les risques pour leur santé et se donner les moyens d’une réflexion sur le travail bien fait. parties 3 et 4 – lukanu

IV. Approches et thématiques se transforment. Jean Lojkine, La révolution informationnelle et les nouveaux mouvements sociaux. 1De nouvelles formes d’organisation des luttes sociales, telles que le mouvement des Indignés, émergent partout autour du globe et renouvellent les questionnements de la sociologie des mouvements sociaux.

Après la révolution industrielle, le capitalisme a engendré à la fin du XXe siècle une seconde révolution, dite informationnelle. L’auteur la définit par l’usage croissant des NTIC et par la marchandisation de l’information, dont la conséquence serait la modification des rapports sociaux de production. Elle n’implique pas la fin de la lutte des classes et de la division du travail, mais une nouvelle forme de conflit entre le travail productif (créateur de valeur pour le capital) et le travail improductif (les services collectifs de développement humain comme la culture, l’éducation, la santé, etc.). Ainsi, la révolution industrielle entraîne un déplacement des oppositions traditionnelles entre les cadres et les ouvriers vers une opposition entre les travailleurs productifs et les travailleurs improductifs. La crise du capitalisme informationnel1 réside, pour l’auteur, dans la difficulté à appliquer à un secteur tertiaire en expansion basé sur l’information des critères de rentabilité propres à un secteur industriel en régression. Jean Lojkine examine en quatre chapitres l’impact de cette nouvelle « modernité » sur les formes prises par les luttes collectives. – lukanu

Ces nouveaux mouvements sociaux (NMS) sont apolitiques se définissent par une opposition à l’intermédiation institutionnelle classique que constituent les partis politiques et les syndicats pour privilégier une organisation horizontale. Ils permettent à tout citoyen d’accéder à l’expression politique par des expériences de démocratie directe comme les assemblées populaires ou l’occupation de places publiques. L’irruption de ces NMS s’expliquerait par l’échec des gouvernements à honorer leurs promesses d’amélioration de la qualité de vie des citoyens et à exprimer la volonté populaire. COE 170110 Focus Etude Rapport Automatisation numerisation et emploi Tome 1.

COE Mars2017 A. Brugière. Amandine Brugière. Nous lançons cette année à la Fing le projet « la Musette de l’actif[1] », dans un moment où le sujet des transformations du travail (par le numérique, entre autres) est devenu plus que sensible. La société de l’emploi évolue, avec son lot de tensions et d’incertitudes : économie mondialisée, chômage longue durée, croissance faible, robotisation, uberisation, économie collaborative, discontinuité des parcours, individualisation des relations professionnelles, protection sociale inégalement répartie… Dans ce contexte macro-économique et politique incertain (où des futurs très différents pourraient être possibles), nous avons souhaité à travers ce projet de “recherche-action”, recentrer le débat sur l’individu et la manière dont son rapport à l’activité, au travail et à l‘emploi, évolue.

La société numérique bouscule les rapports de force, les institutions, les organisations, Elle en appelle à inventer de nouvelles articulations entre l’individu et le collectif. Ce que contiendra la Musette. Fing.org.

Où comment repenser le travail à l'ère numérique – lukanu

Tc numerique et conditions de travail. Imaginer l’avenir du travail - Quatre types d’organisation du travail à l’horizon 2030. Travail et numérique : La plupart des métiers de demain n'existent pas encore ! Comment s'y préparer ? Quelles formations ? En début d'émission Olivier Sichel, présente la Digital New Deal Foundation qui vante les mérites de la participation à la "digitalisation" du monde qui est trop souvent subie par les différents acteurs de la société. Ils ont récemment lancé le "Pacte Numérique" pour interpeller les candidats à la Présidentielle sur l'importance de ces sujets pour la société. Est-ce que les emplois non-qualifiés vont disparaitre avec le développement de l'intelligence artificielle et des robots ?

Faut-il travailler dans le numérique pour être certain de voir son métier survivre dans les décennies à venir ? Repenser le travail (1/4) : Les balbutiements du revenu universel. Forum histoire (1/5) : Une société sans travail? Le salariat n’est pas mort, il bouge encore (3/4) : Du sens au travail. Le travail, un avenir en pointillé ? (2ème partie) Sociologie du travail. Sociologie du travail et critique du temps industriel. La sociologie du travail depuis Georges Friedmann — Sciences économiques et sociales.

Gallie, Felstead et Green s'intéressent à l'évolution des qualifications et à l'autonomie dans le travail en lien avec l'essor du développement de l'informatique. Marc Loriol centre sa réflexion sur la perception des conditions de travail et les formes nouvelles d'expression de la plainte par les salariés. Pour Marc Loriol, Le sens donné au travail dans différentes professions (une obligation morale ou un moyen de réalisation), le contexte dans lequel il se réalise (la place des pairs, de la hiérarchie, des clients ou usagers), le contenu des tâches à réaliser et leur plus ou moins grand prestige, expliquent les expressions et les significations différentes prises par la fatigue qui n'est jamais « la simple mesure objective des efforts fournis par le travail ». – lukanu
Pierre Desmarez, en questionnant les problèmes de méthodes posés par les comparaisons internationales, analyse les recherches comparatives concernant les fonctionnements des marchés du travail – lukanu
Travail et emploi, transformation, régulation – lukanu

Appel sp numerique et travail. Élisa Chelle, Gouverner les pauvres. Politiques sociales et administration du mérite.

Sciences politiques RSA : gouverner les pauvres. "économie comportementale": en France le RSA a notamment induit le passage d’un revenu social lié à un statut particulier à un revenu de travail lié à une conditionnalité comportementale. – lukanu