background preloader

Maison positive

Facebook Twitter

Earthship/Géonef

Isolation et chauffage. Isolation et chauffage L’homme est homéotherme, donc sa température ne varie que faiblement. A 33°c, il tombe en hypothermie, au delà de 42°c, c’est la mort. Au fil des ans, l’homme est parvenu à s’implanter dans presque tous les pays du globe, en dépit de la variété des régions et des climats qui les régissent. Confrontées à des climats extrêmes de froid ou de chaleur, les techniques de chauffages et d’optimisation de l’isolation thermique dans le bâtiment sont déjà plus que performante. Dans cette partie vous trouverez des informations sur les alternatives à la construction permettant de maintenir une température constante tout au long de l’année de façon autonome et économique. L’idée est d’adapter la construction pour que le besoin en chauffage sois minimiser ,voir inexistant. Le chauffage passif C’est dans le Earthship que le chauffage passif est le plus performant comme décrit ci dessus. Nous vous conseillons la vidéo de Francis Gendron: En savoir plus: Les matériaux.

Habiter: Earthship, ecodome, cabane fuste, yourte, roulotte, maison paille/carton, toits végétalisés etc. **Habiter -Heol : la maison autonome des Baronnets A moins de 10 km de Châteaubriant, il existe une maison autonome en électricité, en eau et surtout en pensée. Cette maison a été construite petit à petit par une famille qui a souhaité résister au prêt-à-porter culturel imposé par l'environnement médiatique.

Ce lieu est un réservoir de solutions pour construire un avenir solidaire. -EARTHSHIP :Les earthships sont des habitations destinées à l'autoconstruction, dans le but d'édifier des logements respectant la nature à moindre coût, en se basant sur la récupération et le recyclage de matériaux photo:yourtemongole.com > > > > > -ECODOME :Probablement le mode de construction le moins coûteux, tant pour l'environnement que financièrement. Photo:sarahmonahan.com Photo :swissinfo.ch. Documentaire "Le petit laboratoire de Fabrice" Avec Fabrice André Fabrice André, ancien ingénieur agronome, a reconstruit le Refuge du col de Sarenne, créant un modèle possible de l'habitat de demain.

Cette bâtisse expérimentale, située à 2200 mètres d'altitude, est totalement autonome du point de vue énergétique. Elle possède un système original de retraitement des eaux usées et une gestion unique des ordures ménagères permettant l'élimination de 95% des déchets sur place. Un exemple unique d'harmonie entre l'homme et la nature, une porte ouverte sur l'éco-habitat, les énergies renouvelables et l'écologie responsable. lire la suite... Paiement sécurisé Vous pensiez que les produits chimiques qui détruisent la couche d'ozone avaient été supprimés ? Protégés depuis trente ans, les tigres du Bengale se trouvent dans une situation devenue aujourd'hui très préoccupante. Le petit laboratoire de fabrice. Refuge de Sarenne - Dévelopement durable à 2000m d'altitude. Crocus-permaculture-paligloo.

Maison en sacs de terre ou sable. CONSTRUIRE EN BOIS CORDE - Projet habitat bio-climatique. Notre maison BBC en Normandie. Nature en Construction. HABITATION AUTONOME. Vivre dans une maison de hobbit. Quand j’était petit enfant et ado, mon père m’emmenait en randonné dans les alpes et les pyrénées. Vous n’imaginez pas le nombre de village déserté dans les pâturages pyrénéens.

Une bergerie en ruine encore bien conservée avait l’habitation du berger sur son toit et le reste du toit couvert de terre et de hautes herbes. Le berger profitait ainsi de la chaleur des animaux et la terre, excellent isolant, ainsi que les hautes herbes qui limitent le vent sur le toit offraient une isolation thermique remarquable. En hivers il faut ajouter la neige, meilleur isolant naturel qui soit. Dedans il fait doux en été, frais en hiver. Ce genre là, vous voyez? Sur le coup j’ai trouvé l’idée géniale et depuis je me dit que si je doit acheter une maison un jour, je ferait construire sur ce principe. Le rêve a germé et les idées sont passées de "bunker" à "murs inclinés pour faire pousser dessus".

Voici les variantes auxquelles j’ai pensé : Le modèle du pauvre : construisez votre maison vous-même viking. Casse-tête : une maisonnette bioclimatique de 20 m² ! La maisonnette à base de matériaux naturels, super-économique, et autonome en eau douce et en énergie (eau chaude et électricité) - Le blog d'Olivier Daniélo.

- cabine douche (500 euros), - lavabo (300 euros), - WC (300 euros - Possibilité d'utiliser également des toilettes sèches). + tuyauteries (200 euros). - Pour l'eau chaude : chauffe-eau solaire : 2000 euros, hors pose. Total du "mobilier eau" : 1600 + 2000 = 3600 euros. Eau douce : récupération de l'eau de pluie (mini écodome avec bâche réserve-plastique interne). Système de filtration, contrôles microbiologiques etc. Déclaration à la DRASS. - Voir : L'ONU, l'armée et les ONG humanitaires utilisent ces réservoirs-bâche très résistants. En sur-élevant le réservoir grâce à des sacs de terre, pas besoin de pompe pour alimenter la maison, la circulation de l'eau se fait par gravité. La bâche étant complètement fermée, sans entrée d'air, et complètement opaque aux rayons solaires, la conservation de l'eau douce est très bonne. Chauffe-eau solaire : Eaux usées : - Option 1 : toilettes sèches : compostage, etc...

Article 3 de la Directive Européenne 91/271 : Lyon : Le salon des énergies renouvelables à Eurexpo. Bienvenue sur le Site Portail des Salons Be Positive Paris 2012 et Lyon 2013 - Be + Les Éditions Écosociété.