background preloader

Informatique Quantique

Facebook Twitter

Emmanuel Macron présente un « plan quantique » pour la France de 1,8 milliard d’euros sur cinq ans. Le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté, jeudi 21 janvier sur le plateau de Saclay, en Essonne, un plan d’investissement national de 1,8 milliard d’euros dans le domaine quantique, qui doit mettre la France dans « les trois premiers mondiaux » de ces technologies appelées à transformer l’informatique et l’industrie. « Avec cet engagement public-privé de 1,8 milliard d’euros » sur cinq ans, « dont un milliard d’euros venant directement de l’Etat », la France se dote de la « clé pour être au moins parmi les trois premiers mondiaux », sans exclure même « une ambition plus forte », a déclaré le chef de l’Etat après une visite au Centre de nanosciences et de nanotechnologies du plateau de Saclay, l’un des hauts lieux de la recherche française.

Emmanuel Macron présente un « plan quantique » pour la France de 1,8 milliard d’euros sur cinq ans

Les technologies quantiques exploitent les propriétés surprenantes de la matière à l’échelle de l’infiniment petit (atome, ion, photon, électron…). Un circuit quantique exécute un calcul 100.000 milliards de fois plus vite qu'un superordinateur. La course aux avancées dans le domaine de l'informatique quantique se poursuit.

Un circuit quantique exécute un calcul 100.000 milliards de fois plus vite qu'un superordinateur

Ce 3 décembre, la Chine a déclaré qu'elle pourrait avoir créé l'ordinateur le plus rapide à ce jour, asseyant par ce fait sa suprématie au niveau mondial. Pas la peine de songer à écumer Internet ou à regarder des films avec votre ordinateur quantique pour le moment. Il reste encore beaucoup de chemin à accomplir pour en arriver là.

Mais ce n'est pas pour autant que l'avenir de l'informatique ne s'écrira pas en qubits. Les ordinateurs quantiques sont les léviathans des machines à calculer, et plusieurs sont déjà utilisés de par le monde dans des secteurs aussi variés que la finance, la cryptographie, la recherche et même le développement de voitures autonomes. La course s'intensifie Une étude en accès libre, publiée ce 3 décembre par une équipe de l'Université de sciences et technologie de Chine, proclame en effet la victoire de son champion : Jiuzhang. Quantique et échantillonnage de bosons. Cours en ligne d'introduction à l'informatique quantique. Aucune connaissance préalable en physique quantique n'est nécessaire pour suivre ces cours, ouverts à tous et gratuits, consacrés à l'informatique quantique Une série de cours hebdomadaires consacrés aux principes fondamentaux de l'informatique quantique sera diffusée par webcast à partir du 6 novembre 2020, à 10 h 30 (CET).

Cours en ligne d'introduction à l'informatique quantique

Un nouveau cours sera diffusé chaque vendredi, et ce pendant sept semaines. Organisés par CERN openlab et le programme de technologie quantique du CERN, les cours se concentreront sur les aspects pratiques de l'informatique quantique. Ils seront animés par Elias Fernandez-Combarro Alvarez, professeur associé au département d'informatique de l'Université d'Oviedo en Espagne depuis 2009 et attaché de coopération au CERN depuis le début de cette année.

L'informatique quantique est l'une des tendances les plus prometteuses dans le domaine du traitement de l'information. Voici les liens pour chaque cours dispensé : IonQ aurait créé l’ordinateur quantique « le plus puissant du monde » We and our partners store and/or access information on a device, select basic ads, select personalised ads, measure ad performance, develop and improve products, create a personalised ads profile, create a personalised content profile, select personalised content, measure content performance, apply market research to generate audience insights, select basic ads, measure ad performance, develop and improve products, measure content performance, apply market research to generate audience insights, create a personalised ads profile, select personalised ads, create a personalised content profile, select personalised content.

IonQ aurait créé l’ordinateur quantique « le plus puissant du monde »

These technologies may process personal data such as IP address and browsing data for ensure security, prevent fraud, and debug, technically deliver ads or content. They may link different devices, match and combine offline data sources, receive and use automatically-sent device characteristics for identification. Informatique quantique : une nouvelle révolution grâce au graphène. Le graphène a su mille et une fois éblouir les chercheurs par ses qualités multiples et étonnantes.

Informatique quantique : une nouvelle révolution grâce au graphène

IBM franchit une nouvelle étape en matière d'informatique quantique. IBM a annoncé jeudi avoir franchi une nouvelle étape en matière d'informatique quantique, en atteignant son volume quantique le plus élevé à ce jour.

IBM franchit une nouvelle étape en matière d'informatique quantique

En utilisant un système client de 27 bits, IBM a atteint un volume quantique de 64. Le volume quantique est une mesure qui détermine la puissance d'un ordinateur quantique. Il mesure la longueur et la complexité des circuits quantiques, les éléments de base des applications quantiques. Google aurait fabriqué l'ordinateur quantique le plus puissant au monde. Google affirme avoir atteint la « suprématie quantique » en fabriquant un ordinateur dont les capacités dépasseraient celles des plus puissants supercalculateurs jamais construits.

Google aurait fabriqué l'ordinateur quantique le plus puissant au monde

Selon un rapport publié temporairement sur le site de la NASA hier, Google aurait réalisé un exploit informatique encore jamais atteint. La firme de Mountain View aurait en effet fabriqué l’ordinateur quantique le plus puissant du monde. Plus performant que les plus gros supercalculateurs du monde Le rapport a été très brièvement publié sur le site de la NASA dans la journée de vendredi avant de passer dans les mains du Financial Times.

Ce dernier a eu le temps d’en extraire les principales informations que Google n’a pour l’instant pas encore commentées. Le rapport des chercheurs indique que le processeur de leur machine aurait été capable d’effectuer un calcul mathématique en 3 minutes et 20 secondes que les ordinateurs les plus performants du monde auraient mis 10 000 ans à résoudre. L'informatique quantique pourra casser les clés de chiffrement. Si d'après les experts le chiffrement à clé publique actuel est suffisant pour répondre aux besoins des entreprises, l'avènement de l'informatique quantique pourrait fissurer cette pierre angulaire de l'informatique. « Environ 99 % du chiffrement en ligne est vulnérable aux ordinateurs quantiques », a déclaré hier Mark Jackson, responsable scientifique de Cambridge Quantum Computing, lors de la conférence Inside Quantum Technology (IQT) qui se tient du 19 au 21 mars à Boston.

Les ordinateurs quantiques - des machines basées sur les principes de l’intrication quantique et de la superposition pour représenter l'information et non plus sur la manipulation des bits électriques 1 et 0 - sont capables d'effectuer plus rapidement certains types de calcul dans des ordres de grandeur que les ordinateurs électroniques classiques ne permettent pas. IBM Research Quantum Experience. IBM met l'ordinateur quantique à la portée de tous, en mode Cloud. IBM donne pour la première fois accès à ses processeurs quantiques via un service accessible en mode Cloud.

IBM met l'ordinateur quantique à la portée de tous, en mode Cloud

La plate-forme IBM Quantum Experience est réservée avant tout aux chercheurs, voire aux développeurs, qui souhaitent s’essayer à cette nouvelle génération de solutions informatiques. « Nous estimons que l’informatique quantique est l’avenir de l’informatique et a le potentiel de résoudre certains problèmes qui sont impossibles à résoudre sur les supercalculateurs d’aujourd’hui », explique IBM dans son communiqué. 5 qubits supraconducteurs sont ici proposés par Big Blue et hébergés dans le T.J. Watson Research Center de New York. La firme admet toutefois que l’ordinateur quantique universel, capable de s’atteler à toutes les tâches informatiques, n’est pas encore devenu une réalité.

Les possibilités d’évolution sont en effet très importantes. L’informatique quantique existe, Google l’a rencontrée. Pour Google, le premier ordinateur quantique, construit par la société canadienne D-Wave, est bien… une machine bénéficiant d’un effet d’accélération quantique.

L’informatique quantique existe, Google l’a rencontrée

Installée depuis 2013 au sein d’un laboratoire de la Nasa, à Moffet Field en Californie, auquel est associé le géant de la recherche, la machine a subi une batterie de tests tendant à montrer qu’elle fournit bien un gain de performances significatif sur des calculs employés en intelligence artificielle par rapport aux processeurs classiques. Présentée par son concepteur comme le « premier ordinateur quantique commercialisé au monde », la machine de D-Wave se heurte au scepticisme de la communauté scientifique, qui doute qu’elle opère réellement comme un ordinateur quantique. Pour Harmut Neven, qui dirige le laboratoire d’intelligence artificielle quantique de Google, les recherches menées par ses équipes tendent à prouver que c’est pourtant le cas. 100 millions de fois plus rapide… qu’un cœur unique Big Blue tacle Google.

John Preskill: Quantum Computing and the Entanglement Frontier.