background preloader

Alstom - Contrats

Facebook Twitter

Alstom : la région Grand Est commande 30 trains transfrontaliers pour un montant de 376 millions d'euros. Le conseil régional du Grand Est va passer commande de 30 trains, pouvant circuler en Allemagne, à l'usine Alstom de Reichshoffen, dans le Bas-Rhin.

Alstom : la région Grand Est commande 30 trains transfrontaliers pour un montant de 376 millions d'euros

Montant de l’opération pour la collectivité, 376 millions d'euros. La commande sera signée mardi matin dans les locaux de l'usine par Jean Rottner, président (Les Républicains) de la Région Grand Est, et des élus des trois Länder allemands concernés : Bade-Wurtemberg, Rhénanie-Palatinat et Sarre. La plus importante commande européenne de trains transfrontaliers Le montant de 376 millions d'euros constitue "la plus importante commande européenne de trains transfrontaliers" jamais passée à l'industriel français, selon les services de la Région. "TGV du futur" de la SNCF : un méga contrat pour Alstom à 3 milliards d'euros. Le Maire confirme la commande de 100 « TGV du futur » à Alstom. Le ministre de l’économie a déclaré que la commande de l’Etat serait passée d’ici à la fin de juin.

Le Maire confirme la commande de 100 « TGV du futur » à Alstom

La prochaine génération de TGV pourrait entrer en service en 2022. Macron pose la première pierre du métro d'Abidjan, financé par Paris. Le président français Emmanuel Macron a inauguré jeudi le chantier du métro d'Abidjan, un projet colossal de 1,4 milliard d'euros, qui sera réalisé par des groupes français et entièrement financé par un prêt français.

Macron pose la première pierre du métro d'Abidjan, financé par Paris

Arrivé en draisine à la gare de Treichville avec son homologue ivoirien Alassane Ouattara, ils ont dévoilé ensemble une plaque inaugurale. Ce métro de surface, ou "train urbain", qui doit entrer en service en 2021, reliera le nord et le sud de la capitale économique ivoirienne, de l'aéroport au sud à Anyama au nord, en passant par les quartiers d'Abobo, Adjamé, Treichville et Port-Bouët ainsi que le centre administratif et économique du Plateau. 500.000 passagers par jour Son trafic est prévu dès le démarrage à 500.000 passagers par jour, transportés par 28 rames qui circuleront toutes les 5 minutes en heure de pointe.

Des lignes supplémentaires sont prévues ensuite pour mailler la ville. Alstom va livrer 53 trains régionaux à l’Allemagne. Ces contrats, qui s’élèvent à 300 millions d’euros, font suite à un contrat-cadre conclu par la Deutsche Bahn et Alstom en 2012.

Alstom va livrer 53 trains régionaux à l’Allemagne

Le constructeur ferroviaire français Alstom a annoncé vendredi 31 mars avoir remporté deux contrats auprès du géant allemand du rail Deutsche Bahn pour un total de plus de 300 millions d’euros. Cinquante-trois trains régionaux Coradia Continental devraient ainsi entrer en service en 2019 et 2020, dans les Etats régionaux de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Rhénanie-Palatinat (Ouest) et Bavière (Sud). Ils seront construits en Allemagne. Circulant à une vitesse maximale de 160 km/h, les trains Coradia Continental sont composés de 3, 4 ou 5 voitures et peuvent transporter respectivement 155, 230 ou 266 passagers. Ces commandes font suite à un contrat-cadre conclu par la Deutsche Bahn et Alstom en 2012. Lire aussi : Alstom : un mois après Belfort, des résultats financiers flamboyants.

Les 15 TGV commandés à Alstom vont finalement être déployés par la SNCF sur la LGV Paris-Bordeaux - Transport. Vendredi 17 février au matin, la direction d’Alstom emmenée par Henri Poupart-Lafarge, son PDG et les représentants du personnel vont se retrouver à Bercy pour un Comité de suivi national des engagements pris à propos du sauvetage de l’usine de Belfort.

Les 15 TGV commandés à Alstom vont finalement être déployés par la SNCF sur la LGV Paris-Bordeaux - Transport

La commande des 15 TGV programmée dans le plan de sauvetage sera bien au rendez-vous et au centre des discussions avec le secrétaire d’Etat à l’industrie, Christophe Sirugue. "Nous étions confiants, on ne pouvait pas remettre en cause ce dossier à deux mois des élections présidentielles, a déclaré Patrick De Cara, délégué syndical CFDT d’Alstom au siège social à L’Usine Nouvelle. Cela permettra de faire taire les critiques. Alstom vend pour la première fois ses "TGV" aux Etats-Unis. La compagnie ferroviaire américaine Amtrak a commandé au groupe français 28 trains de nouvelle génération pour remplacer ses rames en service depuis 2000 et fabriquées par le consortium Bombardier - Alstom.

Alstom vend pour la première fois ses "TGV" aux Etats-Unis

Ce dernier ne détenait toutefois que 25% de la coentreprise. Ces "TGV" nouvelle génération vont relier Boston et Washington, la capitale fédérale, via New York et Philadelphie, couvrant une distance de 730 kilomètres (km). L'objectif affiché d'Amtrak est d'"augmenter la capacité de transport des voyageurs, de diminuer les temps de trajet et optimiser les frais d'exploitation". Alstom et Bombardier en passe de remporter le "contrat du siècle"

Le "contrat du siècle" pour renouveler les RER franciliens se précise.

Alstom et Bombardier en passe de remporter le "contrat du siècle"

D’après le média spécialisé Mobilettre, Alstom et Bombardier devraient remporter ce contrat stratégique, une information confirmée par Europe 1. Les deux entreprises, qui voyaient leur carnet de commandes se vider dangereusement, ont donc de quoi faire tourner leur usine pendant quelques années. Sarkozy lance le TGV "made in France" au Maroc. Nicolas Sarkozy a donné jeudi 29 septembre au Maroc le coup d'envoi des grands travaux du premier train à grande vitesse du continent africain avec le roi Mohammed VI, auquel il a renouvelé le soutien politique de la France, en pleine effervescence des printemps arabes.

Sarkozy lance le TGV "made in France" au Maroc

Malmené par la défaite historique de son camp aux élections sénatoriales et les "affaires" politico-judiciaires, le président français s'est offert un répit de quelques heures sous le soleil de Tanger, au nord du Maroc, pour y célébrer un succès devenu rare, celui du TGV "made in France" à l'étranger. La ligne permettra, en principe fin 2015, de relier à 320 km/h Tanger à Casablanca, plus au sud, via la capitale, Rabat. "Le transport ferroviaire est en plein boom dans notre pays, on est passés de 13 millions de passagers transportés en 2003 à 34 millions cette année", s'est réjoui le directeur général des chemins de fer marocains, Rabie Khlie, qui ajoute que "l'arrivée du TGV est nécessaire et logique".

Alstom a signé deux méga-contrats en Inde. L'annonce avait été faite le 10 novembre.

Alstom a signé deux méga-contrats en Inde

Mais cette fois, c'est officiel. Le groupe français Alstom a annoncé lundi 30 novembre la signature, en Inde, de deux contrats de plus de 3,7 milliards d'euros. Le premier contrat prévoit de fournir 800 locomotives électriques à Indian Railways. Le projet sera réalisé par une coentreprise récemment créée dans laquelle Alstom et Indian Railways détiennent respectivement une participation de 74% et de 26%, précise le groupe français dans un communiqué. Usine de fabrication créée dans l'un des états les plus pauvres Ce projet inclut également la construction d'une usine de fabrication à Madhepura dans l'Etat du Bihar où la majorité des locomotives seront assemblées pour une livraison prévue entre 2018 et 2028. Par ailleurs, deux dépôts de maintenance à Saharanpur (dans l'Uttar Pradesh) et Nagpur (Maharashtra) seront également installés.

Le plan pharaonique de l'Inde pour améliorer son réseau. Violent camouflet pour le TGV français en Arabie Saoudite. Le TGV français voit son avenir international s'assombrir un peu plus après sa lourde défaite en Arabie saoudite qui a préféré faire construire sa ligne à grande vitesse par des Espagnols et des Saoudiens.

Violent camouflet pour le TGV français en Arabie Saoudite

Le ticket français SNCF-Alstom a vu s'échapper mercredi ce juteux contrat de près de 7 milliards d'euros qui vise à transporter des pèlerins entre Djeddah, La Mecque et Médine, dans l'ouest de l'Arabie saoudite. "La France a perdu le marché notamment parce que le produit était trop cher et pas assez adapté aux besoins du client saoudien", commente Marc Fressoz, auteur du livre "F.G.V., Faillite à Grande Vitesse". "L'Arabie saoudite semblait très orientée prix. Ainsi, l'ensemble des articles faisait état depuis des mois d'un contrat de 10 milliards d'euros, il ressort finalement à 7 milliards", relève de son côté Delphine Brault, analyste financière chez Oddo Securities.

Un lobbying inefficace Difficultés à s'exporter Une concurrence féroce. A Dubaï, Alstom lance un tram de «luxe» ALSTOM FR0010220475 ALO : Cascade de contrats pour la société française d’ingénierie, Infos / Conseils valeurs. Alstom va construire une nouvelle ligne de métro au Venezuela, Actualités boursières.