background preloader

E-réputation

Facebook Twitter

Synonymes : réputation numérique, cyber-réputation, web-réputation.

Les fondamentaux de l'e-réputation, ses impacts sur les entreprises et le marché du travail, les changements induits par le Web 2.0, les outils et techniques de veille et de tracking.

Définitions

Prestataires. Tutoriels et Conseils. Outils. Webmarketing et stratégie digitale. E-réputation : vers une norme internationale ISO. E-commerce : les faux avis des consommateurs, et la norme "Afnor" NF Z74-501 comme solution. À l'heure où le caractère transfrontalier des communications électroniques (email, Internet, réseaux sociaux) prend de l'ampleur; certaines notions ont vu leur apparition du fait de cette consécration.

E-commerce : les faux avis des consommateurs, et la norme "Afnor" NF Z74-501 comme solution

E-réputation, ou encore E-commerce, ces notions 2.0 sont nées du bouleversement des modes d'utilisation des communications par les internautes. Toutefois, ces communications électroniques ont amplifié le caractère informatif, qui s'est vu tantôt consacré dans la liberté de communication, tantôt dans le droit du public à l'information. Une telle constatation amène d'ailleurs de fait très souvent les juges à mettre en balance différents droits fondamentaux qui sont susceptibles de se confronter en cas de litige. Aujourd'hui, le droit du public à l'information se traduit notamment par le droit de la Consommation dans la mesure où le développement du e-commerce a amené les pouvoirs publics à revoir en profondeur ce fameux droit.

E-reputation des entreprises et des administrations : et si la France valorisait son savoir-faire ? / Les communiqués de presse / Espace presse / Groupe. L’initiative fait suite à la publication, en juillet 2013, de la première norme au monde pour renforcer la confiance des internautes dans les avis en ligne, grâce à une méthode robuste de collecte, de modération et de publication1.

E-reputation des entreprises et des administrations : et si la France valorisait son savoir-faire ? / Les communiqués de presse / Espace presse / Groupe

L’utilité de cette démarche a suscité l’intérêt de l’ISO pour initier une démarche collaborative dépassant les frontières de la France. Normaliser l’e-reputation, c’est disposer des mêmes moyens partout au mondeA l’international, les entreprises partagent toutes les mêmes problématiques. Leur réputation est désormais liée à la digitalisation des comportements des consommateurs. Les clients décident de ce qu’elles sont, ils le partagent à toute heure et dans toutes les langues. 10 idées reçues sur l'e-réputation (infographie) Les Français de plus en plus attentifs à leur e-réputation. Europe 1<author id="23300" type="name">Johann Duriez-Mise</author> et Aurélien Fleurot Alors que Google vient d'être la cible d'une procédure de la Commission européenne au sujet de son moteur de recherche, une étude montre que les Français prêtent de plus en plus attention à leur réputation en ligne.

Les Français de plus en plus attentifs à leur e-réputation

D'après le rapport annuel de la Commission nationale informatique et liberté (Cnil), les Français ont enfin pris conscience de l'impact négatif de leur vie exposée en ligne, sciemment ou non. Et cela se traduit par une explosion des plaintes de ce type en 2014. Explications. Internet a pris le pouvoir. Que demandent les internautes ? C'est quoi le déréférencement ? "Google se substitue à l'État". Comment protéger son identité en ligne ? En cas de "difficulté persistante", la Cnil propose de déposer une plainte directement sur son site, ou bien d'appeler un numéro de téléphone pour ceux qui n'auraient pas d'accès à Internet.

>> LIRE AUSSI - Loi sur le renseignement : la CNIL s'inquiète. E-réputation : 1er motif des plaintes enregistrées par la Cnil. En bref - Actualités. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a publié son rapport d’activité 2014 le 16 avril 2015.

E-réputation : 1er motif des plaintes enregistrées par la Cnil. En bref - Actualités

En 2014, la Cnil a enregistré environ 5 825 plaintes (+3% par rapport à 2013). 39% de ces plaintes concernent internet et des problémes d’e-réputation : demandes de suppression de textes, photographies, vidéos, coordonnées, commentaires, faux profils en ligne, etc. Depuis la décision de la Cour de justice de l’Union européenne de mai 2014, qui a renforcé significativement les droits des personnes vis-à-vis des moteurs de recherche, la Cnil a reçu 150 plaintes consécutives à des refus de déréférencement par ces moteurs de recherche.

En 2014, la Cnil a reçu 5 246 demandes de droit d’accès indirect (+22% par rapport à 2013). Focus sur le dictionnaire de l’E-reputation, veille et communication d’influence sur le web. Focus sur le dictionnaire de l’E-reputation, veille et communication d’influence sur le web. 20 mars, 2015 0 commentaire Culture RP a rencontré Jacques BREILLAT, expert spécialisé dans le domaine du management stratégique de l’information et l’intelligence économique.

Focus sur le dictionnaire de l’E-reputation, veille et communication d’influence sur le web.

Enseignant à l’Université de Bordeaux et docteur en science politique, il propose une approche exigeante des réalités de terrain, réconciliant un cadre d’analyse global avec la mise en œuvre d’outils opérationnels. Ces activités conduisent Jacques BREILLAT à intervenir en France (Paris, Bordeaux, Angers, Toulouse…) et à l’étranger (Belgique, Maroc…). Quel avenir pour l'e-réputation ? Faux commentaires : dans la nébuleuse des faussaires du Web. Qui est à l'origine des commentaires truqués qui pullulent sur la toile ?

Faux commentaires : dans la nébuleuse des faussaires du Web

Des commanditaires aux petites mains, des agences d'e-réputation au marché noir des forums : tour d'horizon. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual On les trouve partout. Sur Tripadvisor, Amazon, Facebook, YouTube et dans les blogs. Souvent difficiles à repérer, les faux commentaires font partie du quotidien des internautes. Qui sont les personnes qui rédigent ces faux commentaires ? Les commanditaires : de petites structures La pratique est vieille comme le Web, et très artisanale : le faux commentaire est, au départ, une affaire de famille.

A l'heure où les clients s'informent de plus en plus sur Internet avant une décision d'achat, l'image que renvoie un commerce ou un produit en ligne apparaît plus que jamais primordiale. Sur un site permettant d'embaucher des rédacteurs de faux commentaires, nous avons par exemple repéré une petite boutique en quête d'un « avis honnête » sur Google+.

Et pour cause.