background preloader

Les bibliothèques et les nouvelles pratiques de lecture

Facebook Twitter

Vidéo - Qu’est-ce qu’une bibliothèque ? Y a-t-il encore des livres dans les bibliothèques ? du 29 janvier 2016 - France Inter. Le booktubeur et le bibliothécaire. Un article du Figaro publié il y a quelques jours affirme que « les nouvelles idoles des jeunes ne sont plus à la télévision, mais sur Youtube. » Les youtubeurs sont ces internautes qui alimentent une chaîne Youtube consacrée à leurs passions. En France, on connait Norman, le Joueur du Grenier ou Rémi Gaillard (je me limite aux têtes de gondole). Le succès de leurs vidéos trouve de plus en plus d’échos dans le monde de l’édition. Le Figaro cite le cas de Zoe Sugg et Alfie Deyes, deux youtubeurs britanniques dont les livres ont fait de véritables cartons en librairie.

Mais ce qui intéresse surtout les éditeurs, c’est le phénomène encore récent des booktubeurs : des lecteurs qui mettent en ligne des critiques de livres et qui peuvent être suivis, pour les plus populaires d’entre eux, par des dizaines de milliers d’abonnés. Portrait robot du booktubeur Les booktubeurs forment un ensemble relativement homogène. D’abord, ils sont jeunes et âgés généralement d’une vingtaine d’années. Bibliothèques : pourquoi jeu vidéo et FabLab ne sont pas qu'un “coup de jeune”

Le livre numérique en bibliothèques, entre absences et attentions. Communication du 24 novembre 2015Biennale du numérique (Enssib) Comment se dessinent les offres de livres numériques qui sont actuellement ou seront proposées demain aux usagers des bibliothèques ? Si le livre numérique est réputé immatériel, le faire entrer dans les catalogues des bibliothèques exige des opérations qui, quant à elles, s’inscrivent dans des dispositifs sociotechniques, des interactions, des organisations, des savoir-faire ou bien encore des usages loin d’être évanescents.

Ce sont notamment ces allers-retours incessants entre éditeurs, distributeurs, agrégateurs de contenus, médiateurs et usagers, sans oublier les représentants des différentes tutelles nationales ou locales, qui conforment les offres de livres numériques et les usages qui sont susceptibles d’en être faits. La numérisation bouscule les notions d’acquisition, de fonds documentaires ou bien encore de pérennité d’accès. Notre propos repose sur l’exploitation des deux enquêtes. Bibliographie Richard A. Ministère de la culture et de la communication : Direction du livre et de la lecture. Les services de l'administration centrale Direction du livre et de la lecture Sommaire 180 rue de Rivoli - 75001 Paris France Téléphone : + 33.01.40.15.80.00 Télécopie : + 33.01.40.15.74.04 Directeur : M.

Eric GROSS Directeur adjoint : M. Marc-André WAGNER Le centre de documentation : informations pratiques, informations professionnelles et catalogues Si vous avez des questions ou des remarques : info.dll@culture.fr La Direction du Livre et de la Lecture, en tant qu'administration centrale, assure un rôle d'évaluation et de réglementation dans le domaine du livre et de la lecture. Elle exerce la tutelle sur la Bibliothèque nationale de France , la Bibliothèque publique d'information et le Centre national du livre. Ses missions En matière patrimoniale et documentaire, elle suit les questions de conservation, de mise en valeur et d'enrichissement - notamment par l'exercice du droit de préemption- des fonds patrimoniaux des bibliothèques.

Ses moyens. Observatoire de la lecture publique - Livre et Lecture. Le ministère de la Culture et de la Communication administre, dans le cadre du contrôle technique exercé par l’État sur les collectivités territoriales, une enquête annuelle sur les données d’activité des bibliothèques publiques, prévue par les articles R310-5 et R320-1 du Code du patrimoine. L’enquête nationale sur les bibliothèques publiques a été créée à la fin des années 1960 et dématérialisée dans les années 1990. En 2009, la mise en œuvre de cette enquête a suscité la création, au sein du Service du livre et de la lecture, d’un Observatoire de la lecture publique, qui a pour mission de collecter, d’analyser et de diffuser les données d’activité de l’ensemble des bibliothèques municipales, intercommunales et départementales.

Le projet s’appuie sur un partenariat avec les Conseils départementaux, qui contribuent à l’identification et au suivi des bibliothèques municipales et intercommunales qu’ils desservent. La lecture publique en France. Le 18 novembre 1966, un Comité interministériel, présidé par le Premier ministre, mettait à son ordre du jour les problèmes de la lecture publique en France. Ce comité décidait de confier à un groupe de travail l'étude approfondie de ces problèmes et la recherche des moyens propres à les résoudre. Le groupe de travail que présidait M. Étienne Dennery, directeur des bibliothèques et de la lecture publique, et dont étaient membres M.

Poindron, inspecteur général des bibliothèques, adjoint au directeur des bibliothèques et de la lecture publique et M. Les séances plénières, au nombre de dix, s'échelonnèrent du 9 décembre 1966 au 23 février 1967. La diversité des administrations et des professions appelées à réfléchir sur le problème de la lecture publique et à en discuter a permis un large débat. Comment, franchissant les étapes, rattraper les retards accumulés et atteindre le niveau désirable? Seul un plan de développement progressif peut en permettre la réalisation à échéance. Animation. La lecture publique, quelle lecture publique ? | Bertrand Calenge. Simultanément ou presque, je rencontre cette semaine un mémoire sur les compétences territoriales en matière de lecture publique, à l’occasion des soutenances de mémoires DCB à l’enssib, et le dernier billet de Dominique Lahary faisant le point sur « la lecture publique intercommunale en 10 leçons« .

Ajoutez à cela l’actualité politique qui valide la création des métropoles, le serpent de mer du débat sur les compétences croisées des différents niveaux d’administration locale, et une ambiance de campagne électorale qui débute sur fond de municipales et, par conséquent, d’intercommunalité. Le cadre de la lecture publique La définition de cette expression courante est très large, si j’en crois Wikipedia : « La lecture publique est l’ensemble des actions menées autour du livre et de la culture de l’écrit en général. La lecture publique, ce sont les bibliothèques municipales ?

Intercommunalité, subsidiarité, et autres complexités Extension du domaine de la lecture publique WordPress: