background preloader

C5: Mers et océans, un monde maritimisé

Facebook Twitter

- La mer pour sauver la Terre. Géostratégie=Jeux de guerre en Mer de Chine. Espaces maritimes géostratégiques= l’accaparement mondial des mers s’accélère. Territoires de la Mond° = Singapore, world's busiest port. Podcast-Les grands ports mondiaux. Carte interactive- les chemins de la Mondialisation : 50 Ports. Every day, containers of consumer goods and raw materials are hauled on trucks and trains, stacked by the thousands onto freighters and ferried on ships from port to port across the globe.

This interactive map features clickable markers for the world's 50 largest ports, which link six continents through countless shipping routes, ranked by size. The thicker the shipping route, the larger its role in global trade. The port summaries include data on the volume of TEUs (Twenty-foot Equivalent Units, based on a standard shipping container) each port sees annually. To get a true sense of each port's size, browse the landscape via the embedded satellite maps. Every day, containers of consumer goods and raw materials are hauled on trucks and trains, stacked by the thousands onto freighters and ferried on ships from port to port across the globe. The port summaries include data on the volume of TEUs (Twenty-foot Equivalent Units, based on a standard shipping container) each port sees annually. Atlas Enjeux maritimes 2015. PortRotterdam sur la façade maritime Northern Range.

La guerre du pétrole se joue en mer, par Michael T. Klare (Le Monde diplomatique, février 2015) Début mai 2014, l’installation de la plate-forme de forage pétrolier HYSY-981 dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale a suscité bien des spéculations sur les motivations chinoises. Aux yeux de nombreux observateurs occidentaux, Pékin entendait ainsi démontrer qu’il pouvait imposer son contrôle et dissuader les autres pays convoitant ces eaux, dont le Vietnam et les Philippines, de faire valoir leurs revendications. Cela s’inscrit « dans le cadre d’une série d’actions menées par les Chinois ces dernières années pour affirmer la souveraineté du pays sur certaines parties contestées [de la mer de Chine méridionale] », selon Mme Erica Downs, spécialiste de la Chine à la Brookings Institution (Washington).

Et notamment, précise-t-elle, de la prise de contrôle du récif de Scarborough (une pointe de terre inhabitée revendiquée par la Chine et les Philippines) et du harcèlement répété de navires de surveillance vietnamiens. Pékin et Taïwan sur la même ligne. Les 100 premiers ports de marchandises dans le monde en 2013 - Monde. Dix questions pour comprendre le conflit en mer de Chine méridionale. Ce mardi, la Cour permanente d’arbitrage (CPA) de La Haye a rendu public son verdict sur le conflit qui oppose la Chine et les Philippines, donnant raison à Manille. La réaction de Pékin pourrait déstabiliser une région du monde où se confrontent des intérêts économiques et politiques multiples. «La décision des juges est nulle et non avenue», a réagi immédiatement l'agence de presse gouvernementale Chine nouvelle, tandis que Manille appelait à la «retenue et la sobriété».

La mer de Chine méridionale, c’est où ? C’est une mer semi-fermée, appelée aussi mer de Chine du Sud, qui mesure environ 3 000 kilomètres de long sur 1 000 kilomètres de large. Elle est bordée par les Philippines, la Chine, l’Indonésie, le Vietnam, Brunei, la Malaisie, Singapour et Taiwan. En quoi est-elle un secteur clé de la planète ? Un tiers du commerce maritime de la planète transite sur ses eaux.

Que s’y joue-t-il en ce moment ? Que se passe-t-il entre les Philippines et la Chine ? Que dit le droit de la mer ? 20 000 câbles sous les mers Arte. Evolutions des câbles sous-marins à fibre optique, 1989-2015. 20.000 fibres sous les mers. [carte] de la sécurité dans la Manche |canopé2016. 4 détroits stratégiques pour le commerce maritime mondial. Un terminal à conteneurs - Singapour [photographie] [paysage] [carte] de synthèse |canopé 2016. [carte] des détroits et canaux stratégiques |canopé2016.

La Chine construit des îles artificielles en mer de Chine [source] [carte] des revendications de la Chine. 1 Association of Southeast Asian Nations, organisation régionale fondée en 1967. Le Vietnam n’en est (...) 2 Nous utiliserons ici le terme de Mer de Chine Méridionale pour des raisons pratiques et parce que c (...) 1Les pays d'Asie du Sud-Est continentale ont rarement pu faire abstraction de la présence et des ambitions de leur puissant voisin, la République Populaire de Chine, dont l'influence pèse fortement sur la région, notamment au sein d'organisations comme la Commission du Mékong (Mekong River Commission) ou bien entendu l'Association des Nations d’Asie du Sud-Est (plus communément désignée par son acronyme anglais d’ASEAN1).

Mais en matière d’enjeux frontaliers, cette incontournable et souvent encombrante présence chinoise se fait surtout sentir en mer, plus particulièrement en Mer de Chine Méridionale (le nom même de cette mer2 fait d’ailleurs déjà l'objet de controverses et traduit à quel point les Chinois la considèrent comme leur « mer intérieure »). Source : Nations Unies.

Mers et océans, tensions et espaces convoités [carte] Croquis de la ZEE [image] | Canopé 2016. [carte] du trafic portuaire en 2015 | Canopé 2016. Les atolls, des territoires menacés par le changement climatique global ? L’exemple de Kiribati (Pacifique Sud) Bibliographie | citer cet article En 2014, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC)[1] a publié son cinquième rapport d’évaluation. L’illustration du volume portant sur les « conséquences, l’adaptation et la vulnérabilité » met en évidence les États atolliens : des habitants de Tuvalu ont été photographiés à planter des palétuviers dans le but de développer une mangrove. Tuvalu, Kiribati, les Îles Marshall dans l’océan Pacifique et les Maldives dans l’océan Indien ont pour particularité d’être des États entièrement composés d’atolls.

Les atolls sont des systèmes fragiles. Au moment où l’élévation du niveau de la mer est avérée, ces États atolliens, surtout ceux du Pacifique, cristallisent les inquiétudes en raison de l’étroitesse de leurs îles coralliennes (200 m à 1 000 m de large) et de leur faible altitude (2 à 3 m). L'exemple de Kiribati, État équatorial du Pacifique Sud, est utilisé pour apporter des éléments de réponse à ces questions. 1. 1.1. 1.2. Les espaces maritimes : approche géostratégique. Les ports maritimes au cœur de la mondialisation. Points de jonction entre terre et mer, passages obligés de l’essentiel des échanges internationaux de marchandises et de matières premières, aboutissements des grandes voies maritimes et articulations du transport multimodal, les grands ports maritimes commandent la vie économique internationale.

Même si leur concurrence relève d’une compétition pacifique qui ne retient guère l’attention des médias, elle conduit à modifier les équilibres de puissance entre États. Des premiers comptoirs commerciaux méditerranéens il y a plus de 2 000 ans aux installations géantes actuelles de la Chine continentale, la hiérarchie des grands ports maritimes internationaux témoigne de l’évolution et de l’intensité des vagues de mondialisation successives.

Preuve économique du basculement du monde, l’Asie orientale et la zone Pacifique polarisent désormais plus des deux tiers des manutentions portuaires planétaires. CMA CGM baptise au Havre son nouveau géant. A chaque fois, c’est un peu plus impressionnant… En 2006, CMA CGM baptisait au Havre le Medea, un navire de 349 mètres et 9415 EVP célébré à l’époque pour son gabarit exceptionnel. Puis, quatre ans plus tard, une nouvelle bouteille se brisait sur la coque d’un vaisseau encore plus imposant, le Christophe Colomb, mastodonte de 365 mètres et 13.830 EVP. On pensait alors atteindre des sommets. C’était sans compter avec l’irrésistible essor du transport maritime et la course au gigantisme sur les lignes reliant l’Asie à l’Europe. Hier, au Havre, le dernier né de l’armement français a eu à son tour le droit à un beau baptême, avec pour marraine Catherine Hayot (*).

L'équipage du CMA CGM Kerguelen (© : FABIEN MONTREUIL) Cérémonie de baptême (© : FABIEN MONTREUIL) Bénédiction par le père Guy Pasquier de la Mission de la Mer (© : FABIEN MONTREUIL) Les familles Saadé et Hayot (© : FABIEN MONTREUIL) Jusqu’à 109 km de conteneurs mis bout à bout La passerelle (© : FABIEN MONTREUIL) FORS et courant à quai. La construction d'un porte-conteneurs CMA CGM. Comment la Chine affirme sa présence maritime dans l’Arctique | Planète Arctique. La navigation en milieu arctique n’est pas toujours chose aisée. Crédits : Damien Degeorges En pleine actualité autour de la mer de Chine méridionale, on en oublierait presque que la Chine cherche également à affirmer sa présence en Arctique.

Le groupe COSCO, géant chinois du fret maritime, a annoncé l’envoi de plusieurs navires dans l’Arctique cet été. La compagnie consolide ainsi son expérience arctique, après avoir été présente dans la région en 2013 et en 2015. L’activité accrue en Arctique cette année de ce groupe sous contrôle de l’Etat chinois témoigne de la volonté de la Chine d’établir une présence durable dans la région arctique, cruciale notamment pour la diversification des routes maritimes qu’emprunte son commerce extérieur. L’actualité maritime chinoise dans la région ne se limite pas à COSCO, puisqu’elle s’étend à la recherche polaire avec le départ pour l’Arctique du navire Xuelong le 11 juillet dernier. Une mondialisation accélérée Une alternative stratégique. Submarine Cable Map. La mer, trésor français (11/14): les enjeux durables des villes-ports au 21e siècle.

Des villages côtiers aux hubs maritimes, des villes fortement urbanisées aux métropoles portuaires, du port urbain au port de l'hinterland, mais aussi des villes, des façades maritimes à vocation patrimoniale et touristique aux ports industriels à vocation économique, la ville-port se trouve traversée par de nombreuses particularités. Poids économique et industriel, gouvernance, disposition spatiale, tensions socio-territoriales..., mais aussi, recherche d'une identité urbanistique propre, dans un contexte mondial d'urbanisation galopante qui constitue, en soi, un défi. Basculement asiatique du commerce maritime Les villes-ports du 21e siècle incarnent bien le basculement de l'économie mondiale vers la globalisation, avec une nette augmentation, chaque année, des échanges commerciaux mondiaux. Avec 27 milliards de tonnes de trafic par an, les ports constituent un axe majeur dans le développement économique et socio-territorial.

"Conteneurisation" en croissance exponentielle. La France à la reconquête de ses ports. Le souvenir du recul des années 90-2000 reste encore ancré à l'image offerte par les ports français. Ceux-ci avaient lâché plus de 40% de leurs parts de marché sur le trafic européen. Marseille-Fos et Le Havre, jadis leaders, y ont reculé aux quatrième et huitième rangs sur le Vieux continent. La mise en place de la réforme de 2008 qui a transformé nos « Ports autonomes » en « Grands Ports Maritimes », et ouvert l'exploitation des sites au secteur privé, a été plombée par la lourdeur de la structure publique toujours aux commandes. Et les ports français ont trop longtemps pâti de la méfiance des armateurs internationaux face à la menace de mouvements sociaux soudains.

Dynamique de reconquête Mais c'était hier. Le symbole de la tour CMA-CGM Et puis il existe des symboles, comme la tour CMA-CGM, immeuble de trente-trois étages qui surplombe la zone Euro méditerranée et incarne toute la puissance maritime de Marseille-Fos. Concertation novatrice Les enjeux sont évidents. David Heinry. Thalassocratie française. Quelle place pour la France dans l'économie maritime? L'actualité de ces derniers jours se concentre sur la loi Travail, les manifestations qu'elle engendre et les mouvements de grèves qui bloquent le pays. Une fois de plus, nous donnons une image négative de notre pays, non seulement au monde, mais aussi à nous-même.

Il n'est donc pas étonnant de sentir un certain désenchantement de la part des Français à propos de leur avenir. L'affichage d'une vision à long terme, positive et mobilisatrice, en particulier pour les jeunes, s'impose. Et nous avons tous les atouts pour écrire cet avenir en bleu et non en noir. En effet, il existe une partie de notre monde, la plus importante, mais aussi la plus méconnue, qui pourrait redonner espoir et confiance en l'avenir. Et cette partie, c'est la Mer. Encore peu exploitée, elle peut être à l'origine d'un nouveau dynamisme à la fois économique et écologique de notre pays.

Les richesses de la mer sont à conquérir ! La Mer a donc une place essentielle dans nos vies. Quelle place pour la France ?