background preloader

Ruralité

Facebook Twitter

6. Les dynamiques des espaces ruraux. Réseau Rural Français. Les lotissements périurbains seront les bidonvilles du futur. Avec la fin du pétrole et l’augmentation continue du coût de l’énergie, le mode de vie périurbain avec ses lotissements, ses autoroutes et ses hypermarchés sera bientôt à l’agonie.

Les lotissements périurbains seront les bidonvilles du futur

Comme le mode de vie périurbain est l’apanage des classes moyennes, qui sont les classes sociales qui votent massivement, une crise politique majeure est à prévoir quand tous les lotissements pavillonnaires n’auront plus d’autre avenir que de devenir les bidonvilles du futur. Les « espaces périurbains » ont de très pauvres perspectives pour le futur. Mais malheureusement, tant de gens y sont maintenant habitués, et c’est devenu si normal qu’il va y avoir une lutte immense pour les maintenir contre tous les terribles événements qui nous arrivent.

Et je pense que ce que l’on voit aujourd’hui, c’est une tentative de maintenir cet héritage longtemps après que le monde ait clairement montré qu’on ne peut simplement plus continuer à vivre comme ça. « Il n’y a pas de Plan B » La fin du pétrole James Howard Kunstler. Le retournement démographique des campagnes françaises. Nous publions ici en couleur des documents extraits de notre ouvrage : Pierre-Marie Georges et Jean-Benoît Bouron, 2015, Les territoires ruraux en France, une géographie des ruralités contemporaines, Ellipses, Paris, 454 p.

Le retournement démographique des campagnes françaises

L’imaginaire décliniste associé aux campagnes françaises demeure très présent dans la société française. Longtemps alimenté par le jugement de valeur contenu dans l’expression « exode rural » qui a été portée aux nues par des générations d’analystes, l’idée d’une primauté de la ville sur les campagnes n’a cessé de se développer. La récente pensée performative associée à l’idée de métropolisation ne semble en être qu’une énième expression, déliant les langues de ceux qui veulent en finir avec le rural, tandis que certains auteurs caricaturent les phénomènes de relégation sociale associée à la France périphérique.

Commencé en 1975, le renouveau démographique des campagnes est en effet le résultat de plusieurs phases successives. La France périurbaine a-t-elle été abandonnée. Pour le géographe Christophe Guilluy, la France est coupée en deux.

La France périurbaine a-t-elle été abandonnée

D’un côté, une « France métropolitaine », constituée des 25 plus grandes aires urbaines. De l’autre, la « France périphérique » : villes petites et moyennes, espaces ruraux, communes multipolarisées, espaces périurbains « contraints »… « Invisible et oubliée », cette France périphérique cumulerait les difficultés et serait le terreau du vote Front national, particulièrement fort dans ces zones.

Mais cette thèse est loin de faire l’unanimité. Décryptage. Le périurbain, un territoire de relégation sociale peuplé de « petits Blancs » en souffrance ? D’un côté, une « France métropolitaine », constituée des 25 plus grandes aires urbaines (soit de Paris – 12 millions d’habitants – à Dijon – 380 000 habitants), comprenant « les zones denses des agglomérations et une partie des couronnes périurbaines ».

Périurbain. La néoruralité. Les néo-ruraux. Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural en Région Provence Alpes Côte d'Azur. Réseau Rural Français. L’accession la propri t d’un pavillon p riurbain entre appropriation et enfermement. L’accession à la propriété d’un pavillon périurbain entre appropriation et enfermement Résumé Ce travail interroge, à partir d’une enquête compréhensive, les modes de vie des pavillonnaires toulousains et plus particulièrement ceux dont l’installation s’avère fortement contrainte par les conditions du marché immobilier et foncier.

L’accession la propri t d’un pavillon p riurbain entre appropriation et enfermement

Si l’espace périurbain demeure le lieu de vie des couches moyennes, il s’est socialement diversifié, en particulier sous l’effet de la diffusion de l’accession sociale. Alors que pour bon nombre de périurbains, vivre en maison individuelle correspond à une volonté de maîtrise de son environnement, pour les familles modestes rencontrées, l’acquisition d’un pavillon et sa localisation sont bien loin d’y répondre et nécessite une très forte mobilisation. Dès lors, installés loin de la ville et de son agglomération, ils peinent à s’inscrire dans ce modèle d’urbanité fondé sur la mobilité facilitée. Introduction. Mobilité et accès aux services en milieu rural et périurbain / Guides. Pratiques innovantes en développement rural. Espace rural. Pays Rural. Ruralité. Ruralité, aménagement du territoire.

Culture/Ruralité. Ruralité-néo ruralité.