background preloader

La France périurbaine a-t-elle été abandonnée

La France périurbaine a-t-elle été abandonnée
Pour le géographe Christophe Guilluy, la France est coupée en deux. D’un côté, une « France métropolitaine », constituée des 25 plus grandes aires urbaines. De l’autre, la « France périphérique » : villes petites et moyennes, espaces ruraux, communes multipolarisées, espaces périurbains « contraints »… « Invisible et oubliée », cette France périphérique cumulerait les difficultés et serait le terreau du vote Front national, particulièrement fort dans ces zones. Mais cette thèse est loin de faire l’unanimité. Décryptage. Le périurbain, un territoire de relégation sociale peuplé de « petits Blancs » en souffrance ? D’un côté, une « France métropolitaine », constituée des 25 plus grandes aires urbaines (soit de Paris – 12 millions d’habitants – à Dijon – 380 000 habitants), comprenant « les zones denses des agglomérations et une partie des couronnes périurbaines ». Le 25 mars 2015, dans le cadre d’une interview donnée à la fondation Jean-Jaurès, il résumait sa thèse en ces termes :

http://www.alterecoplus.fr/dessin/la-france-periurbaine-a-t-elle-ete-abandonnee-201605111100-00003009.html

Related:  2. Les aires urbainesGéographie de la villeFrance en villes

Territoire - Le nouveau zonage en aires urbaines de 2010 - Poursuite de la périurbanisation et croissance des grandes aires urbaines Poursuite de la périurbanisation et croissance des grandes aires urbaines Jean-Michel Floch, département de l’Action régionale et David Levy, pôle Analyse territoriale, Insee Résumé La France rurale a trois visages - La Croix « La France rurale de demain aura-t-elle des ressorts propres de développement, ou est-elle condamnée à servir d'annexe urbaine, pour apporter aux villes ce qui leur fait défaut : les espaces résidentiels, les lieux d'implantation industrielle, les sites environnementaux ou de stockage de déchets urbains » ? C'est l'une des principales questions - et inquiétudes - de l'étude de la Délégation à l'aménagement du territoire et à l'action régionale (Datar), intitulée « Quelle France rurale pour 2020 ? ». Cette étude servira de socle aux projets de loi « en faveur du développement des territoires ruraux » que le ministre de l'agriculture, Hervé Gaymard, doit présenter aujourd'hui en conseil des ministres. « L'image rurale reste celle d'un monde à l'écart, explique Nicolas Jacquet, le patron de la Datar. Un monde où les jeunes continuent à partir, où l'agriculture disparaît.

La ville grignote les campagnes INFOGRAPHIE - Selon l'Insee, les Français s'installent toujours plus nombreux en grande banlieue. Désormais, la France est sous la coupe des villes. Seuls 5% des Français ne dépendent pas d'un centre urbain. Ces quelque trois millions de personnes vivent et travaillent à la campagne ou dans les zones de montagne. Ailleurs, la ville avance.

« Les élites urbaines ferment les yeux sur les effets sociaux de la métropolisation » – Gilles Pinson Plus de trente ans après les premières lois de décentralisation, peut-on dire que les collectivités détiennent désormais un rôle clé dans la vie politique française ? Simples espaces de mise en œuvre des politiques de l’Etat jusqu’à la fin des années 1970, les collectivités territoriales participent, aujourd’hui, pleinement à leur élaboration. Elles sont devenues des acteurs incontournables… des politiques publiques ! A partir du terrain, certaines administrations locales réinventent en effet les politiques de logement, de développement économique, ou même d’action sociale.

La Ville végétale. Une histoire de la nature en milieu urbain (France, XVIIe-XXIe siècle) Ouvrage de Emilie-Anne Pépy et de Charles-François Mathis, ed. Champ Vallon, Ceyzérieu, 2017, 360 p. Cette vaste synthèse étudie l’occupation urbaine depuis le XVIIe siècle par les plantes, parcs et jardins, mais aussi plantes « hors-sol » qui circulent dans l’espace urbain (fruits et légumes, fleurs coupées, déchets végétaux, etc.). Il s’agit de montrer que loin d’être un espace absolument artificialisé, non « naturel », la ville a constamment été imprégnée de végétaux, mais que cette présence a fluctué au fil des siècles.

Villes, périurbain, rural : quels sont les territoires les moins favorisés ? 18 septembre 2014 - Entre la ville, l’habitat périurbain ou rural, où les niveaux de vie sont-ils les plus élevés ? Le débat sur les niveaux de vie des territoires n’est pas nouveau. Extrait du Centre d’observation de la société. Entre la ville, l’habitat périurbain ou rural, où les niveaux de vie sont-ils les plus élevés ? Quelques exemples de maîtrise de l’étalement urbain en France Les villes dont les stratégies de lutte contre l’étalement urbain sont régulièrement citées dans les études internationales sont essentiellement étrangères. Pourtant, des exemples locaux ouvrent des pistes intéressantes pour la maîtrise de l’étalement urbain en France. Certains cas relèvent de véritables stratégies, inscrites dans la durée, d’autres sont plus ponctuels (limités à un quartier) ou encore à l’état d’orientations pour l’avenir. Ces expériences s’articulent autour d’un ensemble de principes : organiser la croissance de l’agglomération, investir dans le renouvellement urbain, accompagner les communes périphériques et mettre en place des outils économiques. 1. Organiser la croissance de l’agglomération

Vis ma vie de périurbain en Gironde Une banlieue pavillonnaire de Bordeaux (AP/Rue89 Bordeaux) Les jeunes ménages qui partent s’installer loin de Bordeaux ne sont pas (tous) des accros de la voiture, du pavillon de banlieue et du labrador qui va avec. A Libourne et La Teste, dans le Médoc et dans le Langonnais, Rue89 Bordeaux a suivi ces « exurbanisés » pour tenter de comprendre leurs motivations. Comme tous les matins, Cécile, 26 ans, se lève à 6h30 pour aller travailler dans une grosse compagnie d’assurances à Pessac Alouette. Et, comme tous les matins, elle passe devant la mer à vélo avant de foncer vers la gare. « Je voulais vivre en ville, mais à la plage », confie-t-elle. Après une enfance passée à Lacanau et un passage par Bordeaux pour les études, elle s’est installée en 2013 sur le Bassin, à La Teste de Buch.

50 années d’études sur Paris mises en ligne L’Apur, c’est l’agence d’urbanisme de la ville de Paris et de la Métropole du Grand Paris. C’est surtout une source d’information d’une richesse étonnante. « Nous avons été créés il y a cinquante ans. Et depuis 1967, nous suivons l’évolution de la ville, nous étudions les tendances et nous nous demandons, pour la collectivité, ce que sera la Ville dans les cinquante prochaines années » résume Dominique Alba, directrice depuis 2012, de cet atelier de réflexions. 40 ans du Grand Lyon en feuilleton » Blog Archive » La Part Dieu (1971-) : doter Lyon d’un centre d’affaires d’envergure Dès l’élection de Louis Pradel au poste de maire de Lyon en 1957, les terrains de la caserne militaire de la Part-Dieu sont convoités par la mairie pour répondre au besoin aigu de logement de l’époque. Alors que la municipalité s’engage dans un processus d’acquisition du site, l’émergence d’une politique nationale d’aménagement du territoire à partir des années 1960 va transformer cette ambition initiale. La toute nouvelle Délégation à l’Aménagement du Territoire et à l’Action Régionale (DATAR) estime que le renforcement de l’économie nationale passe par une meilleure répartition du développement économique sur le territoire et une amélioration de l’environnement des entreprises (équipements, infrastructures, services, etc.). Dans ce cadre, Lyon doit devenir une « métropole d’équilibre » accueillant des fonctions de commandement économique permettant d’éviter le recours à la capitale.

L'exception territoriale : un atout pour la France Le recensement de 1999 confirme certaines tendances. L'urbanisation se poursuit, non pas tant par une concentration de la population dans les zones urbaines que par une extension du périmètre urbain. La moitié des 4,5 M d'habitants supplémentaires recensés en France entre 1975 et 1999 sont installés dans six aires urbaines seulement (Paris, Toulouse, Lyon, Montpellier, Bordeaux, Nantes). Figure 3.1 - Evolution comparée des populations urbaines

Related: