background preloader

Société

Facebook Twitter

Cette culotte hygiénique pourrait changer la vie de millions de femmes. La marque THINX veut proposer aux femmes une nouvelle façon de se protéger pendant leurs règles : la culotte périodique.

Cette culotte hygiénique pourrait changer la vie de millions de femmes

The sacred task of caring for the dead should be a normal part of life. Instagram n'aime pas les photos de règles. En censurant la photo d’une jeune femme dont le pantalon est tâché de sang menstruel, Instagram a déclenché une polémique justifiée.

Instagram n'aime pas les photos de règles

Au XXIe siècle les menstruations féminines continueraient-elles d’être taboues ? Oui, si l’on en croit l’histoire qui est arrivée à la poète féministe Rupi Kaur. Amazing Village Just For People With Dementia Lets Them Live Normally And Safely. Dementia and Alzheimer’s disease are terrible illnesses that are both socially and medically tough to deal with.

Amazing Village Just For People With Dementia Lets Them Live Normally And Safely

Jane Elliott. Trois mois sur Tinder en caméra cachée: ils racontent. “J’aurais pu m’inscrire sur Meetic ou Adopte un mec, mais Tinder, c’est l’outil de rencontre à la mode.”

Trois mois sur Tinder en caméra cachée: ils racontent

Ainsi commence Love me Tinder, sur le témoignage de France, 32 ans, journaliste célibataire, et réalisatrice du documentaire, qui s’est plongée pendant trois mois dans l’univers de Tinder. A ses côtés à la caméra : Thomas, 41 ans, lui aussi célibataire. “France 4 nous a commandé un documentaire gonzo, c’est-à-dire où les personnages principaux éprouvent le truc, explique France. On s’est dit : autant filmer nos histoires.” Love me Tinder montre donc leurs “errances” sur Tinder, avec beaucoup d’humour, une pointe d’auto-dérision, mais aussi de vraies réflexions sur l’amour 2.0. “Je ne pensais pas qu’il y avait autant de filles à Paris” Powerful Illustrations Show Women How To Fight Gender Prejudices. Ce qu'Ebola m'a appris sur mes amis. Cela a commencé avant le départ.

Ce qu'Ebola m'a appris sur mes amis

Photographer Uses Brain Waves To Reveal What People Really Want To Look Like. They say that beauty is in the eye of the beholder, but what happens when that beholder is your own subconscious?

Photographer Uses Brain Waves To Reveal What People Really Want To Look Like

Photographer Scott Chasserot put that to the test with his project, "Original Ideal. " "What do we find instinctively beautiful in the human face, and how does this translate to self-image? " he asks on the project's website. To find out, Chasserot asked people to pose for a simple, unadorned headshot in his studio. He then made dozens of altered versions of each person's photo, manipulating their looks with editing software. Chasserot then presented both the original and altered images to his subjects, while recording their immediate neuroelectric responses with an EEG headset able to detect and translate brainwaves. Check out what people apparently thought was their "ideal self" below; the original photos are one the left, and the version of their face that provoked the most positive response is on the right. Original Ideal from Scott Chasserot on Vimeo.

Ces 26 photos du chemin de l'école à travers le monde vont vous laisser sans voix. Incroyable ! Cela va faire quelques jours que les enfants sont de retour à l’école.

Ces 26 photos du chemin de l'école à travers le monde vont vous laisser sans voix. Incroyable !

Pour certains cela se passe bien, pour d’autres… les pleurs, les crises, les soupirs, la mauvaise volonté et tout ce qui va avec. Pourtant, je crois que chez nous, nos enfants n’ont pas forcément toujours conscience de la chance qu’ils ont de pouvoir se rendre dans une école proche de chez eux, et globalement dans de bonnes conditions. Que ce soit en termes de temps de trajet ou bien de sécurité, les chemins de l’école en France sont bien loin de ce que montrent ces photos.

En effet, à travers le monde, il existe des endroits où les enfants risquent littéralement leur vie pour se rendre à l’école. Où se suicide-t-on le plus dans le monde ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Morgane Tual 40 secondes 804 000 personnes se suicident chaque année dans le monde, selon le dernier rapport de l'Organisation mondiale de la santé basé sur l'année 2012, soit une personne toutes les 40 secondes.

Où se suicide-t-on le plus dans le monde ?

Le suicide fait davantage de victimes que la guerre ou les catastrophes naturelles et concerne le monde entier, avec toutefois de fortes disparités. Si le taux mondial se situe à 11,4 suicides pour 100 000 personnes, l'Asie du sud-est est la région la plus durement touchée, avec un taux de 17,7. Le taux est légèrement plus élevé dans les pays riches (12,7) que dans les pays à revenu faible et intermédiaire (11,2). Pays le plus touché : le Guyana, avec un taux de 44,2Pays le moins touché : l'Arabie Saoudite, avec un taux de 0,4. What Happened When A Biracial Woman Was Photoshopped In 18 Different Countries. 52 Powerful Photos Of Women Who Changed History Forever. Stéréotypes européens. “L’Europe a ce que nous n’avons pas encore, un sens du mythique et des limites inexorables de la vie, un sens, en un mot, de la tragédie.

Stéréotypes européens

Et nous avons ce dont ils ont cruellement besoin: un sens des possibilités de la vie.” James Baldwin Les Européens ont toujours eu de nombreux stéréotypes sur leurs voisins et il est en quelque sorte amusant et fascinant de voir comment les préjugés diffèrent d’un pays à l’autre. Transgression à la mode aux USA : se goinfrer pour être sexy. Chrystal, une jeune américaine détaillant son évolution en tant que « stuffer » via son blog (DR) Vous déploriez que la maigreur extrême soit l’idéal des jeunes filles d’aujourd’hui ?

Transgression à la mode aux USA : se goinfrer pour être sexy

Attendez de découvrir cette sous-culture américaine en plein essor : les « stuffers » s’empiffrent pour être gros et sexy. Il paraît que ce n’est pas un désordre alimentaire. Rien à voir avec le mouvement des Big Beautiful Women (les BBW), ces femmes qui affichent fièrement leurs courbes généreuses. Classement: La Suisse est le 3e pays qui fait le plus de bien à l'humanité. Classement La Suisse ressort au troisième rang des pays qui font du bien au monde, selon une étude onusienne. WATCH: For 8 Years, She Convinced The World She Was A Boy. Now, She's Making Us Rethink Sexuality  These Dreamy Photos Answer The Question: 'What Would I Have Looked Like In Another Decade?'

These Are Photos Of Childrens Bedrooms. But They Represent Something Much, Much More. Millions of people from around the world are currently experiencing very different childhoods. Some are living in abject poverty, lacking basic food and sanitation, while others are more fortunate by being born in a country where those things are guaranteed and usually taken for granted. GAMIN ANARCHISTE, Jeff 13 ans + super accent vaudois. Sexe dans le couple, viols à la fac : les Américains appellent un chat un chat. En français, on dit « coucher avec » ou « faire l’amour ». L’expression est sans équivoque en anglais : « Having sex ». La société américaine a la réputation d’être puritaine, mais quand il s’agit d’examiner les faits et non la morale, elle appelle les choses par leur nom.

Deux articles récents dans la presse m’ont frappée parce que je n’ai jamais rien lu d’analogue en France. Ils concernaient pour l’un la fréquence des rapports sexuels dans les couples mariés (hétéros), pour l’autre la prévention des agressions sexuelles et des viols sur les campus étudiants. Non que les sujets en question ne soient pas traités par les médias français.

Rien de tout cela dans l’approche technique, totalement exempte de moralisme, parfaitement neutre idéologiquement – notamment quand il s’agit de genre – qui prévaut en général dans les médias américains.