background preloader

Travail sur la Silicon Valley

Facebook Twitter

«Le Temps» raconte San Francisco. Les Chiffres 2017 de la Silicon Valley - La Silicon Valley est pour beaucoup une source d’inspiration pour l’innovation et la création depuis de nombreuses années.

Les Chiffres 2017 de la Silicon Valley -

Revenons sur les chiffres de l’année 2017 de cette région unique au monde. Avant de passer aux données de la région, redéfinissons son emplacement géographique en Californie. La Silicon Valley est définie par un périmètre regroupant quatre comtés (Santa Clara, San Mateo, Alameda, San Francisco). Toutefois ce périmètre n’est pas fixe. En effet, la région s’agrandit avec l’expansion des villes ainsi depuis 2009 le comté de San Mateo est désormais inclus dans la Silicon Valley. Silicon Valley : la série de la conférence Google qui explique la tech en un générique. HBO a ce ton propre qui lui permet de toujours trouver le drôle dans les tragi-comédies modernes.

Silicon Valley : la série de la conférence Google qui explique la tech en un générique

Silicon Valley, notre soap financier préféré, est revenu ce lundi pour une nouvelle saison, sur l'envers de la tech. Et son générique en dit long. Mise à jour : Google a utilisé la série pour introduire sa conférence #MadeByGoogle. HBO produit Game Of Thrones et la nouvelle saison a débuté hier sur la chaîne américaine. De notre côté, on préfère au blockbuster médiévalo-fantasque, le plus sobre et impertinent Silicon Valley. La série propose depuis déjà deux saisons de suivre les aventures financières rocambolesques d’une bande de geeks aux profils attachants. On aime cette série pour ces milles et un clins d’œils, parfois très explicites, et parfois laissés à l’adresse de notre culture technophile, aux grands noms de la tech qui font l’actualité que l’on distille et analyse.

On retrouve donc notre vallée préférée chamboulée. États-Unis. Stanford University, visite guidée. Courrier International et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires.

États-Unis. Stanford University, visite guidée

Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu.

Pour plus d’information, consulter notre politique relative aux cookies. États-Unis : la Silicon Valley, terre d'inégalités. Au Greek Campus, la Silicon Valley du Caire. A quelques pas de la place Tahrir, dans le centre ville du Caire, cette ancienne dépendance de l'université américaine abrite depuis fin 2013 une véritable pépinière de start-up, principalement tournées vers des plates-formes éducatives, de communication ou de business.

Au Greek Campus, la Silicon Valley du Caire

Cet incubateur, ouvert au lendemain de la Révolution surfe sur l'apparition tardive des start-up en Afrique et au Proche Orient, devenue depuis un véritable phénomène de société. On y trouve aujourd'hui plus de 130 entreprises pour près de 1200 employés. Ici, c’est la Silicon Valley des EgyptiensAndrew Khouzam, co-fondateur de la star-up WebOps Dans une Egypte engluée dans une crise économique et asphyxiée par un régime autoritaire, le Greek Campus apparaît comme un îlot de créativité pour une jeunesse avide de nouveauté. Alors qu’un jeune sur trois est aujourd'hui au chômage, le secteur des nouvelles technologies ne connaît pas la crise. Akademgorodok : l’élite de la science en pleine Sibérie. Akademgorodok, la cité académique, celle que certains nomment aujourd'hui la "Silicon Taïga", est une cité scientifique dont l'histoire est des plus fascinantes.

Akademgorodok : l’élite de la science en pleine Sibérie

Créée en 1958 en pleine Sibérie, à trente kilomètres de Novosibirsk (troisième ville du pays), elle est le résultat d'une volonté politique de disposer d'un lieu où les meilleurs scientifiques seraient rassemblés. Les meilleurs..., c'est-à-dire surtout ceux qui, en matière de physique nucléaire, de travaux touchant de près les recherches spatiales ou les programmes militaires, étaient près à vouer leur vie à la recherche en science pure !

Recherche et développement, enseignement et industrie vont prendre place sur ce campus novateur et expérimental, pour le plus grand prestige de l'URSS. Un îlot scientifique privilégié qui va attirer sur lui les regards d'autres pays. Akademgorodok, l'autre Silicon Valley de la Russie. En 1958, sous l’impulsion de Khroutchev, 35.000 jeunes scientifiques venus des quatre coins de l'URSS s'installent en pleine forêt sibérienne.

Akademgorodok, l'autre Silicon Valley de la Russie

A Akademgorodok, littéralement "village scientifique", à 30 km de Novosibirsk en pleine taïga. La 1ère Silicon Valley russe est née. Akademgorodok abrite encore aujourd’hui la troisième communauté de scientifiques en Russie, après Moscou et Saint-Pétersbourg. Dans les années 90 quand la Russie s’est ouverte brutalement à l’économie de marché, les chercheurs se retrouvent du jour au lendemain sans salaires et créent leurs sociétés informatiques off-shore, trouvant aussi leur place dans la High Tech mondiale : Sunmicrosystems, Microsoft et Intel qui a même installé une antenne sur place.